forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

LES NOCES D’ÉMERAUDE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°122 -> Critiquesconstructives jeu N°122
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 662
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 10:09 (2015)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE Répondre en citant

Je poste le texte d'Aimard qui est bien loin en ce moment mais sera heureux de découvrir vos conseils et commentaires.


Une énigme à mon sens ; l’union entre Camille et Francine mes grands-parents en était bien une, jusqu’à ce jour. L’harmonie entre ces deux êtres accusait des notes dissonantes, et défrayait les conversations dans leur entourage. Ainsi papi était perçu comme guilleret, danseur intrépide, porté sur la bonne chère. Quant à mamie, on la disait austère, réceptive aux cantiques, rétive à la bringue et non initiée à l’art culinaire. A quoi tenaient donc les quatre décennies de vie commune du ménage ? Ce mystère, j’allais le percer lors d’une fête organisée par la tribu des petits-enfants pour la noce d’Émeraude du couple. Je suggérai pour le succès de ce projet, un cadre associant la gastronomie et l’ambiance musicale typiques de nos racines. Une gargote dénommée “La perle des îles” emporta mon adhésion en raison de son enseigne réputée soucieuse de préserver les traditions de la Guadeloupe.
Le jour dit, la taverne vibra du bruit des retrouvailles entre proches et amis réunis en la circonstance. Le cérémonial débuta avec le ban suscité par l’arrivée de papi et mamie, dont l’apparition imposa une note de solennité. Leurs tenues aux coupes et aux couleurs évocatrices des contrées tropicales, étaient assorties d’autres parures exotiques ; le tout composait un abrégé authentique de Marie-Galante leur île natale. En harmonie avec le cadre de “La perle des îles”, le spectacle me rappelait des instants de vacances passées là-bas. Conforme à mes souhaits, le service gastronomique avait de quoi ravir les yeux et le palais des convives. Autour du colombo de cabri mijoté au curry par le chef cuisinier, l’assortiment des victuailles comblait la vue et l’odorat. La corbeille des fruits associait : goyaves, maracuja, papaye, tandis que la patate douce et le gombo débordaient du plateau des légumes. Les amateurs de rhum furent aux anges. Préparé pour dégriser les plus avides des fêtards, un court bouillon attendait dans son saut métallique.
Un moment fort des réjouissances fut l’heure de déguster le gâteau parsemé de cinq bougies parfumées que le souffle des doyens allait étouffer. La fève échut comme par enchantement à papi, qui sans surprise me remit la couronne. Surmontés de nos coiffures nous entamâmes alors un tour de danse. Le sexagénaire avait conservé ses réflexes de jeunesse, malgré un ventre proéminent dont les soubresauts faillirent me déstabiliser à maintes reprises. Feignant de rattraper un pas manqué je me rapprochai de mon cavalier et l’enlaçai pour créer les conditions propices à une conversation secrète.
« —Je t’ennuie, hein ! Lâcha-t-il
Saisissant au vol cette boutade, je m’exclamai.
— C’est que tu n’as rien perdu de ta virtuosité légendaire !
— Pourtant, ma dernière biguine date de longtemps.
Sa bonne humeur aidant, je creusai la brèche.
— Selon mamie, il te faut un peu de sport.
— Elle peut toujours causer. Je pourrais en dire autant de ses plats.
— Mamie devait avoir des arguments convaincants face à tes conquêtes.
— Coquine va !
— Vous deux, c’était le grand amour, j’imagine.
— Tu parles.
— Quarante ans tout de même.
— Les apparences sont parfois trompeuses, ma petite.
— Explique
— Les mystères du mariage sont insondables.
— Le cœur, la raison et quoi encore ?
— Que veux-tu savoir ?
— La vérité au sujet de mamie
— Oui, j’ai choisi la roturière, Francine l’héritière d’une plantation encore prospère.»
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 31 Juil - 10:09 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Hégésippe
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 455
Localisation: Auderghem
Masculin

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 15:12 (2015)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE Répondre en citant

Le texte est bien écrit, plaisant à lire, malgré de petites longueurs. Par contre, je ne suis pas convaincu par la chute: un grand-père dirait-il cela froidement à sa petite-fille ?
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 234
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 15:56 (2015)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE Répondre en citant

Le récit est intéressant, mais la mise en place du sujet est un peu longue, à mon sens. Le dialogue, comme le dit Hégésippe, me semble manquer un peu de crédibilité. Dommage.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 662
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 17:55 (2015)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE Répondre en citant

Un texte attrayant de par son côté couleur locale bien développé et son humour. C'est en effet le dialogue final qui rompt le charme à cause de son caractère invraisemblable.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Ven 31 Juil - 20:57 (2015)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE Répondre en citant

Je dirais la même chose !
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 09:49 (2015)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE Répondre en citant

Je n'ai pas été gênée par les révélations du Papi indigne, tant il peut arriver que l'âge érode tout sens de la retenue en ce domaine. J'ai assez vu de vieux couples se tailler des costards dès lors qu'ils disposaient d'une oreille estimée complice, ou faire preuve l'un envers l'autre d'une certaine condescendance Sad

L'ambiance est bien rendue entre cette première partie descriptive du banquet, plus formelle, et l'intimité de la danse, propice au dialogue, à l'échange de petits secrets. Deux rythmes différents qui cohabitent harmonieusement, à mon sens.

Par contre, j'ai été moins convaincue par l'aspect "vacances" du thème, puisqu'il s'agit ici non pas d'un voyage à proprement parler mais d'un repas dans un restaurant à la carte certes exotique, mais sans doute assez proche du lieu de résidence des héros de la fête. Quand bien même je reconnais que des saveurs puissent faire voyager, au même titre que l'imagination : voyage intérieur, immobile. Mais justement, voyage n'est pas vacances, pas forcément
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 398
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 11:40 (2015)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE Répondre en citant

Comme Thaïs, j'ai bien aimé l'ambiance et les parties descriptives et dialoguées, je pense juste que c'est une histoire à développer en prenant plus son temps, avec plus de caractères pour qu'elle soit harmonieuse... Ce n'est que mon humble avis... Sinon, je trouve que c'est bien écrit et plaisant à lire.
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 662
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 11:54 (2015)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE Répondre en citant

Bien écrit, j'avais oublié de le mentionner, vivant, coloré, presque un parfum de vécu !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 730
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 1 Aoû - 13:22 (2015)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE Répondre en citant

A mon sens, c'est la toute dernière phrase du dialogue qui sonne faux. J'ai envie de dire "Tout ça pour ça ?" Je crois que le début de ton texte conviendrait mieux à un format plus long, le genre avec retours en arrière sur la vie des grands-parents, histoire de dévoiler des pans évocateurs de l'origine du mariage improbable. Sur ce format court, et pour suivre ton idée première, il faudrait un élément plus percutant, perturbateur, renversant pour contrebalancer le rythme plus lent (bien écrit par ailleurs, nuancé) du paragraphe descriptif, celui des apparences. Ton idée du dialogue à ce moment-là est bonne mais je le trouve planplan ce dialogue, il lui manque du sel, des épices, quelque chose qui fasse qu'on se dise à la fin "Ahhhh... d'accord !" ou qu'on se marre ou qu'on soit choqué, peu importe. Il manque l'étincelle. Là, je suis restée sur ma faim, la fourchette en l'air Mr. Green

Ce n'est que mon opinion Aimard, j'ai peut-être tout faux....
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 774
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Dim 2 Aoû - 15:27 (2015)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE Répondre en citant

Lecture agréable même si je n'ai pas voté pour ton texte. Je trouve les suggestions de Jodie très intéressantes et me donne juste envie d'ajouter : lâche-toi, Aimard !
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 3 Aoû - 21:59 (2015)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE Répondre en citant

Une histoire haute en couleurs !
L'ambiance est bien décrite et la gastronomie bien présente mais le côté vacances n'est pas évident.
2 remarques :
un court bouillon attendait dans son saut métallique - Ne s'agit-il pas plutôt d'un seau ?
le gâteau parsemé de cinq bougies parfumées. - Pour 40 ans de mariage, je pense qu'une bougie par décennie, soit 4 au total, étaient suffisantes.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:45 (2018)    Sujet du message: LES NOCES D’ÉMERAUDE

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°122 -> Critiquesconstructives jeu N°122 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com