forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Moi, Le chien…

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°121 -> Critiques constructives Jeu N°121
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 15:09 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Moi, Le chien…

Je suis né en 2004 et mon maître a voulu compenser mon absence de pedigree en m'attribuant un nom commençant par V. J'aurais pu m'appeler Victor ou Voyou, mais monsieur a pensé que "Vatan", évoquant ses origines berrichonnes, me conviendrait parfaitement. Madame, qui n'était pas d'accord compte tenu de l'ambiguïté verbale de ce nom, m'appelle tout simplement "Le chien". Délicate attention méritant bien mes coups de langue sur ses mains douces et câlines.

Dans ma bourgade où je me balade en toute liberté, on m'apostrophe avec des "Va t'en, le chien !" quand je suis trop intrépide. Quand, curieux, je poursuis les gamins jusque dans la cour de récréation où ils m'accepteraient bien volontiers comme compagnon de jeu. Quand je pointe le bout de mon museau dans l'église, attiré par les effluves d'encens. J'ai déjà vu de près les galoches du curé tenant son aube retroussée à deux mains pour mieux me botter l'arrière-train qui en a gardé quelque temps un bien cuisant souvenir ! Plus aimable, le boucher, afin de se débarrasser de moi, me lance le plus loin possible de son échoppe, un os hélas trop bien nettoyé.

Un sentier équestre traverse la commune et j'avais accompagné mon maître quand il avait contribué à en peindre le balisage. Le chemin, entouré de prairies grasses en hiver, passe au pied du village, le contournant. Le bouton d'or y accroche les premiers rayons de soleil printaniers, relayé en juin par le coquelicot écarlate. À la fin de l'été, le passage des cavaliers est salué par la cardère bourdonnante d'insectes butineurs. Un gué permet de franchir un pétulant ruisseau qui rafraîchit quelques instants les pattes des montures et le vin rosé des cavaliers s'arrêtant là pour déguster leur pique-nique à l'ombre d'un très vieux chêne. Le chemin longe ensuite une falaise abrupte, refuge du timide lézard vert, de l'orvet fragile et de la coronelle lisse. Puis il s'éloigne vers l'ouest où, le soir venu, assis près d'une borne, je regarde s'éloigner en contre-jour leurs silhouettes de centaures.

Ainsi, je fais des allers et retours, jappant d'un groupe à l'autre, au grand dam des cavaliers chevauchant une carne trop craintive.
- Va t'en ! me crie-t-on alors, cherchant à me donner un coup de cravache que j'esquive avec une élégante souplesse. Cet exercice sportif devient quasi quotidien en été lorsque les caravanes se suivent de près comme des pèlerins sur un chemin de Compostelle.

Hier, alors que dans le petit matin de novembre la brume peinait à se dissiper, j'entendis une voix crier dans le vallon :
- Vatan !
Ni une, ni deux, j'accourus du plus vite que le permettaient mes courtes pattes. Un hennissement. Des bruits de sabots. Un meuglement. Il se passait quelque chose de grave ! Un gros bœuf s'était échappé, fuyant la rosée de sa prairie, juste à côté du gué. Il barrait le passage à trois montures apeurées, risquant de faire choir les cavaliers cramponnés à leurs licols. Ils hurlaient "Va t-en !" à l'animal venu brouter l'herbe au milieu du chemin sans daigner libérer le passage. Les montures tournaient nerveusement sur elles-mêmes, prêtes à s'emballer. Je me mis à courir autour d'elles en jappant. Les cavaliers comprirent que je les invitais à me suivre. C'est ainsi qu'empruntant un raccourci, je traversai la cité en trottinant gaiment, suivi des équidés enfin apaisés. Fier comme Artaban, je les menai jusqu'au pied de la falaise où ils retrouvèrent le chemin balisé.

Les bêtes ont piaffé, les hommes m'ont salué, ma queue à frétillé !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 27 Juin - 15:09 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kissounia
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2015
Messages: 143
Localisation: Toulouse
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 16:59 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

En 6ème position dans mon classement final, qui s'est modifié quelques fois avant de devenir final.
Le style est plaisant et l'idée m'a bien plu. Sauf que je trouve le jeu autour de "va t-en" / "Vatan" à la fois trop explicité et pas assez tourné vers l’ambiguïté que représente son nom pour le chien, en tout cas dans les premiers paragraphes. Car chaque fois qu'il est chassé, il a en fait l'impression qu'on l'appelle... Du coup, les "quand je suis trop intrépide" ou "afin de se débarrasser de moi" n'ont pas trop leur place, à mon avis, du point de vue de l'animal qui devrait ne pas être en mesure d'analyser les intentions des gens. J'aurais préféré être davantage surprise, quitte à en passer, comme le chien, par une phase d'incompréhension temporaire qui m'amène à relire le texte.
Sinon, je suis d'accord avec Madame. C'est inhumain d'appeler un chien ainsi !
_________________
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera partout. (Albert Einstein)
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 19:34 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Un texte léger dans le bon sens du terme, lecture sourire avec en prime une happy end.

Un point peu crédible, le chien attiré par les effluves d'encens, ils exècrent en principe les parfums forts de ce genre. "En principe", car j'ai eu une chienne qui se frottait aux parfumé(e)s, comme d'autres se roulent dans la crotte, procédé censé leur conférer une odeur susceptible d'impressionner d'éventuels adversaires Mr. Green

Mais la plupart des chiens n'aiment pas les odeurs fortes des parfums (Par contre, les manteaux de vison dans la rue plaisent bien aux races de chasse Laughing )
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 662
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 19:40 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Etait mon N°5. Un texte sympathique, bien rythmé, plein d'humour, avec un joli passage poétique : la description du sentier équestre.

Quant à savoir comment parlerait ou raisonnerait un chien, bien malin qui le saurait !
N.B Et ça continue, Thaïs est experte en reproduction chevaline, experte en odorats canins ... Mort de Rire J'attends la suite.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 19:47 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Petit-fille de maquignon, soeur de véto... Mort de Rire Et les bestioles sont un de mes dadas !
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 20:11 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Pour ce qui est du chien qui entre dans une église aromatisée à l'encens, c'est véridique ! Peut-être que c'était un chien pas normal... ou dépourvu d'odorat ? Et le coup de pied du curé (alors en soutane), c'est vrai aussi !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 20:21 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Qu'il y entre, je veux bien, qu'il y soit attiré par l'encens me semble plus douteux. Je ne dis pas ça pour trouver une raison de pinailler, juste au cas où tu voudrais retravailler ce texte pour autre chose
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 28 Juin - 09:31 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Je l'entendais bien de cette oreille, Thaïs ! Embarassed
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Dim 28 Juin - 23:29 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Coïncidence, les origines berrichonnes du maître l’ont conduit à nommer son compagnon à quatre pattes du nom de la ville où demeure le « héros » de ma nouvelle participant au même jeu. Vatan, modeste commune de l’Indre qui n’en demandait pas tant, se voit deux fois citée dans ce jeu prestigieux ; grand bien lui fasse ! Ça me rappelle un film en noir et blanc, un des premiers où Louis de Funès exerça son talent, dont l’autre acteur principal, un clebs, un clébard, enfin un truc qui commence par un C, se nommait « fous-le-camp ». Ce nom était un des principaux ressorts comiques de cette production ; quand son maître le hélait : « viens ici, fous le camp ! », l’animal, après avoir couru vers lui, repartait aussitôt dans la direction opposée. Preuve que l’intelligence est parfois proche de la bêtise.

Maintenant, ma critique, constructive, à toi, le chien : c’est très bien, bien écrit, amusant, original, et je me demande pourquoi ce n’est qu'à la quatrième place sur mon podium ; peut-être parce que, au moment de voter, une voix m’a crié : « Vatan ! ».
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 09:49 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Merci, Bay...
j'avais songé d'abord à Fous-le-Camp... en pensant au chien de De Funès, et remplacé par Vatan, plus ambigu !

Thaïs ; est-ce mieux si je rédige la phrase litigieuse ainsi :
Quand, malgré les effluves d'encens, je pointe le bout de mon museau dans l'église.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 843
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 11:54 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Les atouts de ce texte sont indéniables. Un narrateur attachant, un récit alliant narration, dialogues et descriptions. Quelques ressemblances avec "Un travail de titan" (Armorique). Il est cependant resté en marge de ma liste en raison de quelques réserves sur la forme. Il s'agit en particulier de la profusion de participes présents qui avec d'autres mots qui finissent par "ant" ont pour effet de produire des échos sonores non harmonieux (imperfections décelables avec le module de stats de Word). J'ai également relevé une longue pause au 3ème paragraphe, en mon sens inutile.

N
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 13:41 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

aimard a écrit:
Les atouts de ce texte sont indéniables. Un narrateur attachant, un récit alliant narration, dialogues et descriptions. Quelques ressemblances avec "Un travail de titan" (Armorique). Il est cependant resté en marge de ma liste en raison de quelques réserves sur la forme. Il s'agit en particulier de la profusion de participes présents qui avec d'autres mots qui finissent par "ant" ont pour effet de produire des échos sonores non harmonieux (imperfections décelables avec le module de stats de Word). J'ai également relevé une longue pause au 3ème paragraphe, en mon sens inutile.

N


Effectivement, il y en a une vingtaine... dur-dur d'éviter les "qui" sans tomber dans cet autre excès... Un conseil ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 843
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 17:47 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

MamLéa a écrit:



Effectivement, il y en a une vingtaine... dur-dur d'éviter les "qui" sans tomber dans cet autre excès... Un conseil ?


Réponse : Je peux t'envoyer en MP 1 doc sur ce sujet.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 18:52 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Je prends aussi !

/modeopportuniste
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 18:54 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

aimard a écrit:
MamLéa a écrit:



Effectivement, il y en a une vingtaine... dur-dur d'éviter les "qui" sans tomber dans cet autre excès... Un conseil ?


Réponse : Je peux t'envoyer en MP 1 doc sur ce sujet.


Volontiers ! MP ou mail ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 843
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 19:10 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

DDDLV, MamLéa

Je vous inscris sur mon post-it .
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 19:13 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

aimard a écrit:
DDDLV, MamLéa

Je vous inscris sur mon post-it .


???
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Lun 29 Juin - 22:03 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Je suppose que la to do list d'Aimard tient sur un post-it.

Heureux homme !
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 234
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Jeu 2 Juil - 14:16 (2015)    Sujet du message: Moi, Le chien… Répondre en citant

Mon numéro 3. Bien aimé ce petit chien qui ressemble en effet un peu au mien... Et la photo était présente ce qui était un critère de sélection important...
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:43 (2018)    Sujet du message: Moi, Le chien…

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°121 -> Critiques constructives Jeu N°121 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com