forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les librairies opposées à l’ouverture le dimanche

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> SALON DE THE -> Débats
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 800
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Juin - 22:15 (2015)    Sujet du message: Les librairies opposées à l’ouverture le dimanche Répondre en citant

Citation:
Le Syndicat de la librairie française (SLF), et Le Club Action des Labels Indépendants Français (CALIF), qui défend et soutient les autres commerces culturels, notamment les disquaires et les commerces de vidéos ont publié un communiqué, suite à l’adoption par le Sénat d’un amendement à la loi « Macron » visant à généraliser l'ouverture dominicale des commerces culturels sur l'ensemble du territoire.

« Sur l'ensemble des commerces culturels indépendants, seule une minorité ouvre actuellement le dimanche, là où l'activité le justifie, à proximité de marchés ou dans des zones touristiques. Les commerces culturels indépendants ne sont pas demandeurs d'une dérogation généralisée au repos dominical, une telle dérogation ne se justifiant pas sur le plan économique. En effet, l'ouverture dominicale, en dehors des exceptions liées à la présence d'un marché ou d'une zone touristique, n'est pas rentable pour des commerces à forte intensité de main d'œuvre tels que les commerces culturels (deux fois plus d'emplois que dans les chaînes culturelles, trois fois plus que dans la grande distribution). L'ouverture dominicale entraîne une répartition différente des achats de livres, de CD et de DVD sur la semaine davantage qu'une croissance nette du chiffre d'affaires, le temps de lecture n'étant pas extensible.

La dérogation introduite par le Sénat est par ailleurs ambiguë dès lors que n'existe aucune définition des « commerces de détail de biens culturels ». La grande distribution qui vend des biens culturels relève-t-elle de cette dérogation ? Les chaînes spécialisées sont-elles également concernées alors qu'elles ne réalisent plus qu'une part minoritaire de leur chiffre d'affaires avec les livres, les disques et les DVD [1] ? Si tel était le cas, les commerces culturels indépendants se retrouveraient désavantagés par rapport à des chaînes qui pourraient ouvrir le dimanche avec un personnel réduit et des charges inférieures.

Par ailleurs, la dérogation générale au repos dominical n'est pas une réponse à la concurrence du commerce électronique, sauf à considérer qu'il faudrait également ouvrir la nuit ! Depuis plusieurs mois, les librairies indépendantes progressent alors que la vente en ligne marque le pas, voire régresse [2]. Cette évolution prouve que c'est principalement en se distinguant d'Internet et en offrant un service de qualité au niveau de l'accueil, du conseil, de la diversité de l'offre et des animations que l'on peut développer sa clientèle et son chiffre d'affaires. »

Source SLF
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 5 Juin - 22:15 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Kissounia
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2015
Messages: 143
Localisation: Toulouse
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 7 Juin - 13:03 (2015)    Sujet du message: Les librairies opposées à l’ouverture le dimanche Répondre en citant

Si on passe notre temps à acheter, quel temps restera-t-il pour lire ? (ou regarder des DVD... ou écouter de la musique... ?)

Un jour par semaine non dédié à la consommation, c'est quand même pas mal.

Et puis ma pile de bouquins acquis mais pas encore lus faute de temps (en prévision d'une hypothétique retraite dans 20 ans ? Mr. Green )est déjà bien assez grande...
_________________
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera partout. (Albert Einstein)
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 655
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 08:40 (2015)    Sujet du message: Les librairies opposées à l’ouverture le dimanche Répondre en citant

Et si l'on pensait un peu aux salariés dans toute cette affaire? Parce que ce sont souvent, à mon avis, "des volontaires désignés d'office" qui travaillent le dimanche au détriment de leur vie de famille. Sincèrement qui va se précipiter un dimanche pour acheter un bouquin ? Y-a-t-il vraiment urgence ?

Les ouvertures quelques dimanches par an, en particulier en période de fêtes, me paraissent bien suffisantes.

Je suis sans doute mal placée pour mettre mon grain de sel, vu que j'achète la plupart de mes bouquins par correspondance et que je télécharge de plus en plus !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 800
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Juin - 13:33 (2015)    Sujet du message: Les librairies opposées à l’ouverture le dimanche Répondre en citant

La grande librairie de Nancy, ex-Chapitre, sauvée de justesse par Gallimard, est ouverte le dimanche. Au moins, ça limite les achats sur Amazon.
Je suis bien consciente que le travail dominical est un réel problème ! Qu'on pose la question aux infirmiers, bistrotiers, restaurateurs, pompistes...

Qui va acheter un livre en librairie le dimanche ? Celui qui travaille toute la semaine et passera devant une librairie à l'occasion d'une balade dominicale en ville. L'hiver ou quand il pleut, c'est un excellent refuge !
Est-ce une urgence ? Ça peut l'être quand on cherche un cadeau, quand on peut feuilleter, et puis on se laisse tenter par 1 ou 2 imprévus.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:54 (2018)    Sujet du message: Les librairies opposées à l’ouverture le dimanche

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> SALON DE THE -> Débats Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com