forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jean Ray : Le grand nocturne

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tobermory
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2011
Messages: 522
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mer 3 Juin - 16:52 (2015)    Sujet du message: Jean Ray : Le grand nocturne Répondre en citant

Ce recueil de Jean Ray comporte une vingtaine de textes, dont trois longues nouvelles qui par leur richesse et leur originalité comptent parmi les chefs-d’œuvre de l’auteur : « La ruelle ténébreuse », « Le psautier de Mayence » et la nouvelle-titre, « Le grand Nocturne ». Une trilogie fabuleuse à propos de laquelle on a parlé de « symphonies multidimensionnelles. » Ces trois histoires sont en effet des variations sur le thème des « autres dimensions », des Univers intercalaires, notion voisine des Univers parallèles chers à la science-fiction, mais exploitée ici dans une optique purement fantastique. Soit par le fait du hasard, soit par la magie, les protagonistes découvrent des passages vers des mondes normalement inaccessibles, brèches par lesquelles s’engouffre l’épouvante. Ainsi dans « Le psautier de Mayence », c’est avec terreur que des marins observent soudain au dessus de leur tête des constellations inconnues, qui ne sont pas simplement comme dans le poème de Heredia celles de l’hémisphère Sud. Dans « La ruelle ténébreuse » un jeune professeur découvre une rue qui semble n’exister que pour lui, une rue d’apparence si tranquille, avec ses petites maisons aux allures de béguinage. Enfin dans « Le grand Nocturne », le héros fait d’étranges incursions dans le futur et dans le passé.

Ces trois nouvelles, d’une quarantaine de pages chacune, sont nettement plus longues que la plupart des contes de Jean Ray, format qui permet à l’auteur de développer des intrigues complexes, très loin des clichés du fantastique. Le style est comme à l’accoutumée vigoureux, foisonnant d’images fortes et sachant à merveille mettre en place des atmosphères aussi bien réalistes que fantastiques. C’est d’ailleurs un des talents de Jean Ray de débuter dans le réalisme pour mieux nous plonger ensuite au cœur du fantastique.

Le reste du recueil, « Le miroir noir », de « L’Histoire du Wûlk », « Le Fantôme dans la cale » « L’homme qui osa », « Le cimetière de Marlyweck » et autres nouvelles, parfois sur le registre du fantastique à explication rationnelle, le plus souvent sur celui du fantastique pur et simple, procureront également au lecteur des moments de peur délicieuse.
Un livre indispensable aux amateurs de Jean Ray et une superbe introduction à son œuvre pour ceux qui voudraient la découvrir.

Extrait : les premières phrases de « La ruelle ténébreuse »

"Sur un quai de Rotterdam, les winchs pêchaient, hors des cales d'un cargo, des ballots pressés de vieux papiers; le vent les hérissait de banderilles multicolores, quand, tout à coup, l'un deux éclata comme une futaille dans la flamme.
Les dockers, en hâtifs coups de pelles, endiguèrent l'avalanche frémissante, mais une grande partie fut abandonnée à la joie des petits enfants juifs, qui glanent l'éternel automne des ports. Il y avait là de belles gravures Pearsons, coupées en deux par ordre de douane, des liasses vertes et roses d'actions et d'obligations, derniers frissons de retentissantes banqueroutes; de pauvres livres dont les pages étaient restées jointes comme des mains désespérées, et ma canne fourrageait dans cet immense résidu de la pensée, où ne vivait plus ni honte ni espérance."
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 3 Juin - 16:52 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 651
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 3 Juin - 18:38 (2015)    Sujet du message: Jean Ray : Le grand nocturne Répondre en citant

Je ne connais pas cet auteur mais je fais confiance à ton flair !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Tobermory
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2011
Messages: 522
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mer 3 Juin - 19:13 (2015)    Sujet du message: Jean Ray : Le grand nocturne Répondre en citant

Merci Danielle, mais il ne s’agit pas là d’une nouveauté ; simplement j’aime beaucoup cet auteur et comme l’un des récents inscrits y a fait allusion, j’ai ressorti cette critique que j’avis déjà postée sur d’autres sites. Jean Ray est un écrivain Belge, souvent qualifié de conteur et qui écrit tantôt en flamand tantôt en français. Il est très apprécié des amateurs de fantastique.
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 761
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Juin - 17:51 (2015)    Sujet du message: Jean Ray : Le grand nocturne Répondre en citant

Merci Tobermory de venir partager avec nous tes lectures, je trouve ça très sympa ! Du coup, je note titres et auteurs au détour de tes posts Okay
Revenir en haut
Similien
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2011
Messages: 758
Localisation: Namur (Belgique)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 18 Juil - 14:47 (2015)    Sujet du message: Jean Ray : Le grand nocturne Répondre en citant

C'est un de mes auteurs préférés. Je n'ai pas encore lu ce recueil, mais je connais la plupart des nouvelles que tu cites, qui sont rééditées (à part « Le Fantôme dans la cale ») dans Les 25 meilleures histoires noires et fantastiques. « La ruelle ténébreuse », tout spécialement, est à mes yeux un monument de la littérature fantastique, bien plus complexe qu'il n'y paraît au premier abord. Si cela intéresse l'un d'entre vous, je recommande cet excellent article qui décode sa construction : La Raison des Gigognes. Un parcours de "La ruelle ténébreuse" (Attention, c'est du lourd : prévoyez quelques heures au calme ; ce n'est pas quelque chose qui se lit dans un métro bondé.) L'universitaire qui l'a écrit a été le promoteur de mon mémoire de fin d'études. Un type absolument passionnant, et clairement l'un des meilleurs professeurs que j'ai eu la chance d'avoir !
_________________
http://noeljulien.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Tobermory
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2011
Messages: 522
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 07:11 (2015)    Sujet du message: Jean Ray : Le grand nocturne Répondre en citant

Merci Similien ! Je suis allé donner un coup d'œil à cette "Raison des cigognes" Au delà du jeu de mot avec la terrible Storchaus, "La maison des cigogne" (précision pour ceux qui n'ont pas lu les mythiques " 25 meilleures histoires noires et fantastiques"), cette analyse a l'air drôlement pointue mais passionnante; j'y reviendrai à tête reposée. Mais même sans décorticage savant, "La ruelle ténébreuse" reste un merveilleux conte fantastique. Elle avait d'ailleurs eu l'honneur de figurer dans l'anthologie du genre concoctée par Roger Caillois.
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Revenir en haut
Similien
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2011
Messages: 758
Localisation: Namur (Belgique)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mar 21 Juil - 14:25 (2015)    Sujet du message: Jean Ray : Le grand nocturne Répondre en citant

Honneur accompagné d'une indélicatesse, car Caillois a charcuté le texte, n'en publiant qu'une partie : celle du "manuscrit français". Un choix assez maladroit car c'est justement le "manuscrit allemand" qui fournit les clefs de lecture du texte...
_________________
http://noeljulien.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Tobermory
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 26 Sep 2011
Messages: 522
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Sam 25 Juil - 10:59 (2015)    Sujet du message: Jean Ray : Le grand nocturne Répondre en citant

Le choix est peut-être spécialement mauvais, mais même si tronquer l'autre manuscrit aurait été plus judicieux, le procédé est de toute façon inadmissibles. Se rabaisser au niveau des faiseurs de digests, c'est indigne d'un grand lettré comme Caillois !
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:50 (2018)    Sujet du message: Jean Ray : Le grand nocturne

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com