forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

April en mai

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°120 -> Critiques constructives jeu 120
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 724
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 12:43 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

April en mai


Elle était là au milieu des fleurs de mai, elle avait mal dormi.
Son lit avait été transbahuté dans la cour. Elle l'avait découvert, voilier en rade devant la maison, en rentrant de l'école la veille et en avait déduit que sa mère entrait dans une phase sombre. « Je ne veux plus rien de toi chez moi. J'ai besoin d'espace vierge. Il faut que je nettoie ta chambre » avait crié la folle à travers la porte quand sa fille lui avait demandé d'ouvrir.
À l'heure du dîner, la gamine avait pioché dans les réserves sous son matelas. À l'heure du sommeil en plein air, la pluie avait choisi de tomber. April, recroquevillée sous sa couette, s'était réfugiée sous l'auvent du garage. Somnolente, elle avait guetté l'aube en percevant le vol mouillé des chouettes et le rut des crapauds. Elle avait rêvé d'un élan qui traversait un lac.
Le jour levé, April, renonçant à amadouer sa mère, avait pris le chemin de l'école, cette autre galère.
Elle s'était échouée sur les trèfles d'un champ en bordure de route.
Fesses humides sur les boutons d'or, elle envisageait de s'enraciner aussi, fixant le soleil à travers ses doigts. « Que quelque chose s'annonce... »

Plus tard, elle revint de l'école, dépitée après l'énième combat perdu contre son rapporteur. Le bidule souffrait d'un tic : il se positionnait toujours un poil de travers sur les cahiers d'April. Il est vrai que chacun a ses petites manies, se dit-elle. Mauvaise foi consolante.
La gamine passa le tournant qui lui dissimulait la maison et découvrit sa mère assise dans la cour, auprès d'un tas de planches. Le lit bateau d'April, son armoire, son bureau avaient été démontés et leurs restes, grimpant les uns sur les autres en cacophonie étagée, figuraient quelque totem au pied duquel la mère-chaman veillait. Les vêtements de l'enfant reposaient sur les branches du poirier. Encerclant le tronc, des chaussettes et chaussures, dépareillées ou moches, suggéraient à elles seules que les onze ans d'April en valaient cent.
« Qu'est-ce t'as foutu avec toutes mes affaires, mam ? Pourquoi t'as fait ça ? Je vais dormir où ?
- Dans les fleurs, dans les arbres, dans la mare comme un joli nénuphar ! » chantonna la femme échevelée.
April ne parvenait plus à sourire de la poésie des réponses maternelles.
« Tu as détruit ma fourmilière, mam... alors je vais la reconstruire. Pousse-toi, j'ai du travail.
- Mais non, s'agita la mère, tout doit brûler ! Ton lit arborait des insignes pirates.
- Quoi ?
- C'était un barbaresque, accosté pour t'enlever. Je lui balance le feu grégeois ! »
April renifla soudain l'odeur de l'essence, qui les environnait. L'enfant n'eut le temps que de tendre la main vers sa mère, laquelle, ravie du tour joué, craquait une allumette.

Une couverture de survie en guise de cape héroïque, April fuyait. Elle abandonnait sa mère aux sauveteurs ayant déferlé chez elles pendant l'incendie. Les insupportables dispensateurs de protection ! Qu'ils se tartinent avec leur vision heureuse ! April n'en voulait pas, elle exécrait ces gens.
Elle rejoignit le champ du matin, s'assit parmi les boutons d'or, s'agrippa aux tiges et se concentra. « Si je me dissous au sein des fleurs, ils ne me retrouveront pas, ne me cloisonneront nulle part. Je dois devenir bouton d'or, enfoncer mes racines. »
Tandis qu'April écoutait vibrer la terre, y guettait son propre cœur ressuscité, les cris de sa mère arrachée de force à son territoire, couraient, cherchaient la fille disparue dans les herbes de mai.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 12:43 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 398
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 13:12 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Mon numéro un à ma première lecture, mon numéro un à ma seconde lecture ! Bravo Jodie pour ta première place ! J'ai tout de suite été pris dans cette atmosphère de folie et de mélancolie, et j'adore la fin, on voit la scène, on la vit ! Un très bon moment de lecture, un grand grand merci à toi ! Quel talent quand même, ça m'énerve Razz
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 491
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 13:32 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Ah , les textes de Jodie ... On pourrait dire " ça passe ou ça casse " ! J'adore le côté déjanté de tes textes et bien souvent, pour moi, ça passe ! Mais là, je suis restée un peu à côté. Pourtant, je l'ai lu et relu et j'en ai apprécié l'écriture, le style, la maîtrise du récit mais quelque chose m'a empêchée d'adhérer, je ne sais pas quoi !
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 14:01 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Je comprends ta critique, Tonina : Jodie a lâché les chiens, cette fois-ci et advienne que pourra ! Razz

J'avoue que j'ai été un peu dérangée par le lit transbahuté (image lourde de déménagement) devenu un voilier (image éthérée même en rade) ou bien par les manies du rapporteur qui se retrouve personnifié - pas facile de caser cette phrase-là Mr. Green

Mais fi de ces détails, je me suis laissée emporter par le souffle épique de Jodie, transporter par l'immense vague déferlante qui ballottait la gamine excentrique et la mère gravement psychotique. Je ne reprendrai pas toutes les images toutes plus déjantées les unes que les autres : la cacophonie étagée des meubles dans le jardin ; l'école, cette autre galère ; le barbaresque ; le feu grégeois et tant d'autres !

Et puis, après nous avoir bien secoués, voilà que Jodie termine par un passage émouvant qui serre le coeur et nous questionne : comment cette fillette pourra-t-elle se construire puisqu'elle refuse toute aide ?

On sort de là, en ayant du mal à retrouver le plateau des vaches !

On lit, on relit en se demandant, parfois, "comment ose-t-elle ?" mais on adore et on adhère et on en redemande. La preuve ? Au marathon des bons textes, Jodie a brillamment décroché le pompon.

My number one

Respects


Dernière édition par Marixel le Jeu 28 Mai - 14:27 (2015); édité 3 fois
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 884
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 14:08 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

bravo, Jodie, pour ce magnifique texte à la fois déjanté et plein de sensibilité écorchée. Je l'aurais moi aussi placé à la première place. Désolée de ne pas avoir eu le temps de lire tous les textes et de voter avant la date limite, mais j'ai une bonne excuse, le 27 mai était le jour de mon anniversaire et au cours de cette journée je n'ai pas eu une minute à moi!
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 14:42 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Baaah... oui, , what else... Un univers reconnaissable (une "patte", quoi), des folies douces (et plus encore, tendres, envers et contre tout) et pour le reste, voir la critique de Marixel, qui dit tout Mr. Green

A ce propos :
Marixel a écrit:




Et puis, après nous avoir bien secoués, voilà que Jodie termine par un passage émouvant qui serre le coeur et nous questionne : comment cette fillette pourra-t-elle se construire puisqu'elle refuse toute aide ?


... moi, je parie qu'elle va trouver une bonne âme sur sa route, au bord d'un lac, qui saura la convaincre d'accepter son aide Laughing

Et à cet autre propos :
janis a écrit:
Désolée de ne pas avoir eu le temps de lire tous les textes et de voter avant la date limite, mais j'ai une bonne excuse, le 27 mai était le jour de mon anniversaire et au cours de cette journée je n'ai pas eu une minute à moi!


... tous mes voeux, Janis ( tardifs mais sincères)
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 651
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 16:18 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Violent mais incontournable. Jodie réussit à placer de la poésie dans les histoires les plus atroces. Coup de coeur dès la première lecture et deux autres n'ont fait que le confirmer.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 761
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 18:10 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

J'ai beaucoup accroché au début, mais l'enchantement n'a duré que la moitié du texte, après j'ai un peu décroché... malgré les grandes qualités stylistiques. Peut-être est-il trop décalé pour moi, du coup un zeste de cohérence m'échappe.
Revenir en haut
Pilgrim
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 1 303
Localisation: Dans le bunker...
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 19:15 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Ah, Jodie !!! Jodie et son imparable effet Nespresso.
Que dire ? En vrac et en roue libre : Mr. Green

Ce que j'apprécie, entre autres, chez Jodie, c'est qu'on ne sait jamais où elle nous embarque et comment ses histoires vont tourner.
Ici, par exemple, le début laisse penser qu'on est face à une nouvelle de "concours" (comme il y a des films de festival), une nouvelle qui traite de l'enfance martyrisée, thème (comme tous ceux sur l'humanité souffrante mais plus encore quand il s'agit de l'enfance) ô combien propre à emporter l'adhésion d'un jury un minimum sensible, dès lors que c'est pas trop mal écrit. Mais alors que la plupart l'auraient traité sur le mode réaliste, naturaliste, impressionniste ou lyrique, Jodie, elle, verse dans le cosmogonique !!!
Elle transcende le propos et à l'instar d'un Malick qui d'une relation difficile entre un père et son fils tire un film-monde (the tree of life), sur la création, le sens de la vie et notre place dans l'univers, elle nous pond un texte cosmique, où il n'est question de rien moins que l'harmonie avec le monde, la fusion et la place de l'homme dans la nature... d'une nature, d'un monde recréé par la vision ou les échappées oniriques de la petite fille, rejoignant par là un Gilliam (et son Brazil)... Jodie ou la synthèse entre Malick et Gilliam... et je pourrais évoquer la nuit du chasseur...
Et tout ça en 30 lignes !!! Wink

J'exagère ? Oui ! Mais quand on aime on ne compte pas. Jodie a un talent fou !

_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/280-chroniques-dun-pere-au-foyer/
http://benoitcamus.eklablog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kissounia
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2015
Messages: 143
Localisation: Toulouse
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 21:43 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Tout d'abord, un grand bravo, Jodie
Mais il faut tout de même que je te raconte le parcours sinueux qu'a eu ton texte dans mon pré-classement.

A la première lecture, je l'ai dégagé de la zone des podiumisables parce qu'il m'a fait violence. Vraiment violence. Donc je l'ai relégué relativement loin. Il faut dire que je bosse dans le médico-social, avec des ados perturbés, rendus dingues, bien souvent, par des situations familiales totalement délirantes. Et qui rejettent l'aide qu'on leur offre... Bref, tu m'avais donné l'impression d'être au boulot, un lundi soir, et ça, ça n'est pas possible !
Après coup, je me suis dit que me provoquer un tel sentiment de malaise en 30 lignes, c'était très fort... Donc c'est le premier texte que j'ai relu. Le lendemain matin, avant d'aller travailler, à l'heure où j'idéalise ma mission et où je suis encore optimiste. Et je l'ai trouvé juste magnifiquement écrit . Les images que tu génères sont belles et fortes. Il est passé en première position.
Le souci, c'est que je l'ai relu à nouveau le soir en rentrant, après une journée franchement pas terrible. Et là j'ai réalisé que j'étais bien embêtée...
A partir de là, il a donc été balloté entre la première et la quatrième place au gré des heures de la journée et des événements de ma vie professionnelle. Il n'est jamais ressorti du podium, parce que vraiment, la qualité du style est indiscutable.

J'ai choisi de voter à un moment où il était 3ème... Ça aurait pu être n'importe quelle autre place du podium.
_________________
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera partout. (Albert Einstein)
Revenir en haut
Mélomaniac
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2014
Messages: 87
Localisation: Depuis peu en Moselle
Féminin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 22:32 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Un texte qui ne peut pas laisser indifférent : quel style! On comprend pourquoi les habitués en ont deviné l'auteur. Bravo!
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 09:59 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Savoureuse critique, Pilgrim

Intéressant témoignage, Kissounia.

Grrrrrrrrrrrr qu'elle m'énerve, Jodie, qu'elle m'énerve !

Je viens de relire ce texte (au superbe titre, au passage) ou plutôt de me faire happer par lui ! Et j'y ai encore découvert une autre dimension.

On pourrait commenter chaque phrase de ce texte, construit sous forme de scénario, tout y est et bien plus encore !

Par exemple, cette fascinante vision psychédélique - "Encerclant le tronc, des chaussettes et chaussures, dépareillées ou moches" - suivie de cette douloureuse réalité de la petite, à peine pré ado, obligée de jouer le rôle de la mère ou de la tutrice de sa propre mère, la rendant mûre et épuisée telle une centenaire - "suggéraient à elles seules que les onze ans d'April en valaient cent."

Et la conclusion :

Une couverture de survie en guise de cape héroïque, April fuyait. Elle abandonnait sa mère aux sauveteurs ayant déferlé chez elles pendant l'incendie. Les insupportables dispensateurs de protection ! Qu'ils se tartinent avec leur vision heureuse ! April n'en voulait pas, elle exécrait ces gens.
Elle rejoignit le champ du matin, s'assit parmi les boutons d'or, s'agrippa aux tiges et se concentra. « Si je me dissous au sein des fleurs, ils ne me retrouveront pas, ne me cloisonneront nulle part. Je dois devenir bouton d'or, enfoncer mes racines. »



La mère qui cherche sa fille m'a fait souvenir de la scène atroce d'un film (américain, je crois) vu, à la télé, dont je suis bien incapable de retrouver le titre ou le réalisateur - Google refuse d'être mon ami, sur ce coup-là - peut-être l'un de vous s'en souvient-il ? Il s'agit d'une femme blonde, armée d'un outil tranchant qui marche dans un champ de maïs, en appellant doucereusement sa fille de deux ans, laquelle est recroquevillée de terreur, dans les herbes, elle sait que sa mère veut la tuer comme elle a tué les autres membres de sa famille.

J'y pense depuis, hier, alors qu'elle m'énerve cette Jodie !

Plus sérieusement, il n'est pas possible, Jodie, que tu n'aies pas pensé à envoyer un recueil de nouvelles, je pense au prix des Beffrois, par exemple ? Tu scotcherais les deux jurys !

Tes tiroirs doivent déborder d'histoires de la même veine, du même tonneau, non ?

Je te propose d'être ta relectrice - jamais, je ne prétendrais devenir ta correctrice - mais parait que je repère bien les coquilles. Et je peux aussi te permettre de questionner tes textes.

T'en penses quoi, demande la fille qui veut s'offrir gratos des plaisirs de lecture à couper le souffle ? Razz
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 11:43 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Mon premier choix. L'écriture ainsi que la conduite du récit plaident bien pour l'aisance de l'auteure dont le style est remarquable. J'ai d'entrée perçu dans le titre un avant goût de l'histoire, et j'ai aimé le récit d'événements où soudainement la nature des relations entre deux personnes apparaît au grand jour, avec une tension sous-jacente entretenue par des scènes et des dialogues bien conçus. Bravo.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 724
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 13:41 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Merci à tous pour vos messages. Je les ai lus avec attention.

Grand merci pour les compliments (Pilgrim : t'es fou, mais merci, mais t'es fou quand même Mr. Green !), pour ce que vous avez su lire, ce que je découvre de mon côté à travers vos interprétations... Je l'ai déjà dit, je crois, mais je n'écris, que ce soit pour les jeux ou pour autre chose, absolument jamais en me disant qu'est-ce que je pourrais inventer comme "folie" aujourd'hui, non, jamais. Ce qui sort de moi, personnages ou situations, je ne le contrôle pas le plus souvent, je me contente de les faire sortir de là où ils végètent en moi, certains accouchements sont plus douloureux que d'autres Wink quelquefois c'est comme être médium, je trouve. Mais je délire. Mais vous le savez déjà Smile

Marixel : big big merci itou. Je réponds en mp à ta question dès que possible. Je ne connais pas le film dont tu parles mais soudain j'ai envie de le voir.

PS : J'ai failli oublier : Kissounia, merci pour avoir décrit ta relation compliquée avec mon texte, j'ai trouvé ça intéressant. J'apprécie que tu aies voté pour lui malgré tout ce qu'il t'avait procuré comme émotions contradictoires. : pour me faire pardonner
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 14:20 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Bravo Jodie Je n'ai pas su apprécier autant que les autres ton texte, même en le relisant plusieurs fois, car je ne dois pas avoir le niveau. Cependant je n'ai pas été indifférente au style qui semble appartenir à une personne trop forte.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 789
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 17:18 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Ce texte, très bien écrit, n'a pas retenu mes suffrages. L'histoire m'ayant paru trop invraisemblable
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kissounia
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2015
Messages: 143
Localisation: Toulouse
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 23:37 (2015)    Sujet du message: April en mai Répondre en citant

Jodie a écrit:
Kissounia, merci pour avoir décrit ta relation compliquée avec mon texte, j'ai trouvé ça intéressant. J'apprécie que tu aies voté pour lui malgré tout ce qu'il t'avait procuré comme émotions contradictoires. : pour me faire pardonner


J'attends d'un texte qu'il me fasse quelque chose, qu'il me bouscule ! De ce point de vue là, le tien est juste parfait ! Comment aurais-je pu la laisser de côté, une fois passée et dépassée ma première réaction totalement personnelle, liée à ce que je suis et à ce que je fais ? Non, avec cette qualité d'écriture, c'est impossible de ne pas adhérer, même quand ça remue désagréablement. Après... la lecture, c'est aussi et surtout l'émotion, au-delà du style. Il y a des livres que j'ai abandonnés au bout de 50 pages parce qu'ils remuaient chez moi des choses trop compliquées, et que j'ai repris 6 mois plus tard avec le plus grand plaisir. C'est la part subjective... Ton talent, lui, est objectif !

Et je rejoins Marixel sur le titre, excellent. J'avais oublié de le dire dans mon précédent message.
_________________
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera partout. (Albert Einstein)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:50 (2018)    Sujet du message: April en mai

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°120 -> Critiques constructives jeu 120 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com