forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Des nuits blanches

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°120 -> Critiques constructives jeu 120
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 11:56 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Des nuits blanches


Elle était là au milieu des fleurs de mai, elle avait mal dormi.

Depuis quelques jours, tous les soirs elle attendait que tout le monde se couche pour ensuite accueillir son ami Arthur. On ne savait pas ce qu’ils faisaient jusqu’au matin. Par contre, on était sur qu’ils passaient des nuits blanches.

Ils étaient dans une grande maison avec plusieurs habitants. Malgré leur discrétion on les entendait de temps en temps ronronner ou crier dans le noir du printemps. Tout le monde faisait bien attention à ne pas les déranger. On respectait leur intimité, leur union.

Cette union qui ne durait que jusqu’au levé du soleil. Ensuite Arthur partait et elle était seule. Elle n’avait rien à faire, elle était insouciante, elle pouvait enfin dormir. Elle se dirigeait majestueusement vers le jardin. Elle choisissait un coin tranquille, ensoleillé et discret. Elle s’allongeait sur le dos. Elle fermait les yeux. On ne savait pas si elle dormait. Elle les ouvrait de temps en temps, alors on pouvait admirer de beaux iris à la couleur du ciel. Ce regard frais et magnifique exposait aussi des reflets différents selon ce qui se trouvait autour d’elle. Elle était plus belle que les fleurs qui l’entouraient.

« Il est vrai que chacun a ses petites manies » se dit elle, en respirant profondément l’air parfumé d’une belle journée printanière. L’une des ses habitudes était aussi d’échauffer son corps d’une blancheur étincelante avec les rayons du soleil dont elle semblait capturait tous les bienfaits et l’éclat. Elle devenait alors le soleil au milieu de la nature multicolore.

Elle était bien paisible jusqu’à ce que les enfants qui étaient aussi résidents de cette même demeure, rentrent de l’école et n’hésitent pas à la déranger. Quand les rayons du soleil commençaient à perdre leur brillance, elle trouvait un autre endroit dans un coin plus reculé du jardin et essayait de dormir un peu. Elle devait être en forme pour l’obscurité qui arrivait.

Cela dura quelques nuits, ensuite Arthur cessa de venir. Elle dormait plus que d’habitude, presque vingt quatre heures. Son ventre s’arrondissait de jour en jour.

Un moment on la chercha partout, elle avait disparu. Le temps était instable. La tempête déracinait même des arbres sur son passage. Juste après un ciel limpide où régnait un soleil entier et tranquille, des nuages noirs lourds d’humidité envahissaient l’atmosphère. Leur déchargement souvent brutal et rapide, s’exprimait cependant sous forme de surprises, ils pouvaient aussi bien se manifester en forte pluie, qu’en grêles énormes. Tout le monde était inquiet. Elle n’avait laissé aucune trace. Où était elle passée ?


Quelques heures plus tard on la trouva dans le lit d’une jeune fille partie en voyage, c’était la personne en qui elle faisait le plus confiance.

Elle était bien au chaud. Les yeux grands ouverts, l’air inquiet, elle était blottie sous la couverture. Elle avait trois petits chatons pelotonnés contre sa robe à poiles blancs et éclatants. L’un d’eux ressemblait à Arthur.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 11:56 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 495
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 13:46 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Bon, Ok, je n'aime pas les chats mais ce n'est pas une ( bonne ) raison pour mettre un texte de côté !
Non, par contre, j'ai très vite deviné la fin alors ça gâche un peu la fête Wink

Sinon :
" on était sur " : il faut un accent circonflexe à " sûr "

" levé du soleil. " : lever du soleil

" dont elle semblait capturait tous les bienfaits " : elle semblait capturer

" les enfants qui étaient aussi résidents de cette même demeure, " : " aussi" ou "même" mais les deux , ça fait un peu trop

" c’était la personne en qui elle faisait le plus confiance. " : " en qui elle avait le plus confiance " ou alors " à qui elle faisait le plus confiance "

enfin, " à poiles blancs " : poils
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 14:31 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

J'aime bien les chats, j'ai beaucoup aimé l'idée, mais le "ronronner" du tout début m'a mis un peu tôt... la puce à l'oreille. Embarassed Du coup, l'effet de surprise en a pâti.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 15:35 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Merci Tonina pour ces corrections. Je ne comprends pas pourquoi certaines fautes m'ont échappé après plusieurs relectures.
Thaïs, merci pour cette remarque. C'est vrai, j'aurais du éviter ronronner dès le départ, surtout pour les personnes, comme toi qui ont l'oreille fine.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola


Dernière édition par ailleurs le Jeu 28 Mai - 16:13 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 730
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 16:06 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Moi je suis accro, mais alors complètement, aux chats et je suis passée par-dessus certaines fautes pour garder la justesse de cette histoire, la douceur féline du ton, le côté alangui et libre fort bien rendu de miss minette, laquelle, par ses yeux bleus et son pelage blanc m'en a rappelé une autre, très chère à mon cœur. D'où mon "adhérence subjective" à ton texte, Ailleurs.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 16:09 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Merci beaucoup Jodie. J'aime particulièrement tes remarques.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Mélomaniac
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2014
Messages: 87
Localisation: Depuis peu en Moselle
Féminin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 21:34 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Je suis moi aussi pour les chats, et j'ai bien aimé ce récit au rythme tranquille d'un félin paresseux!
Par contre soit dit en passant, je suis contre l'idée d'en appeler un Arthur... Etant donné que j'attends moi-même un petit bébé pour bientôt (et non pas une portée, ouf!), et qu'il risque de s'appeler comme ça! Very Happy
Mais je ne t'en ai pas tenu rigueur! Les quelques faute d'orthographe m'ont un peu gênée par contre, c'est dommage car je trouve que l'écriture est de qualité.
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 23:50 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Merci Mélomaniac. Je suis désolée pour le prénom, je n'ai pas réfléchi. Quand on est enceinte, on est particulièrement sensible. Moi j'étais enceinte en même temps que notre chatte. Juste le fait de la voir avec un ventre qui grossissait de jour en jour m'angoissait. En plus pour elle c'était vite fini, moi je devais attendre encore plusieurs mois Mr. Green
Je suis aussi désolée pour les fautes, en plus j'aurais pu éviter certaines.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 11:17 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Ce texte a un petit coté onirique qui n'est pas pour me déplaire.
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 843
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 13:12 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Ce texte est resté en marge de ma sélection. En plus de la chute téléphonée (relevé par d'autres), pour être utile j'ajouterai des remarques sur la forme comme la lourdeur de certaines phrases, les fautes d'orthographe, ex. (heurs heures),(autours autour), les répétitions (On, Qui, Que) et l'usage d'adjectifs superflus. A noter un atout cependant : Il émane du récit un enthousiasme prometteur pour d'autres textes.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 13:21 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Merci DDDLV et Aimard pour ces commentaires. Cependant je n'ai pas compris Aimard la signification de la chute téléphonée.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 843
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 13:57 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Il s'agit de la même remarque que pour Thaïs.

Thaïs a écrit:
... le "ronronner" du tout début m'a mis un peu tôt... la puce à l'oreille. Embarassed Du coup, l'effet de surprise en a pâti.

_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 14:21 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

D'accord. Merci.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 17:21 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

J'adore les chats !
Quant à nommer les animaux par des prénoms humains on peut penser au film "Didier", où Didier est un chien, et où l'on fait la même remarque à son propriétaire.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Kissounia
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2015
Messages: 143
Localisation: Toulouse
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 30 Mai - 00:23 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Je suis complètement passée à côté de ce texte... Je m'en suis rendue compte en en parlant avec mon fils, qui lui, est bien entré dans l'histoire et l'a aimée (ici, c'est lecture collégiale, désaccords, négociations... Mr. Green Mais au final je fais ce que je veux quand même. Non mais !)
Donc je ne peut rien en dire.
_________________
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera partout. (Albert Einstein)
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 662
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 30 Mai - 07:49 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Je suis passée à côté de cette histoire de chats. Je fuis les chats, je ne m'en cache pas, je n'en ai jamais eu et n'en veux pas chez moi. J'ai été incapable de me mettre dans la peau de cette chatte enceinte.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Sam 30 Mai - 15:16 (2015)    Sujet du message: Des nuits blanches Répondre en citant

Merci pour ces commentaires. Alors comme on ne me critique pas assez c est moi qui va le faire. J ai fait lire ce texte à des adolescents qui l on bien aimé.
En fait j ai voulu tromper le lecteur en leur faisant penser à une jeune fille qui est au départ avec un copin qui vient la voir tous les jours. Ils ont donc l air amoureu. Ensuite l'ami ne rivient plus comme si il l'a quittée enceinte.
La fille amoureuse au départ a ensuite l air déprimé (dort tout le temps , par disparaît sans laisser de trace je voulait emmener le lecteur à penser au suicide).
Il y a un moral à l histoire qui est le côté indépendant du chat qui est valorisé par les humains ressemble à un caractère dépressif. En plus, les personnes en dépression fuient souvent au départ les humains pour être tranquille, pour ensuite se faire envahir par la dépression.

Donc un caractère normal chez le chat n est forcément pas adapté pour un humain.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:47 (2018)    Sujet du message: Des nuits blanches

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°120 -> Critiques constructives jeu 120 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com