forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

On connaît la chanson

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°120 -> Critiques constructives jeu 120
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 398
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 27 Mai - 22:26 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

On connaît la chanson


Elle était là au milieu des fleurs de mai, elle avait mal dormi. La campagne ne constituait certes pas son environnement préféré. Joséphine était une citadine dans l’âme. Toutefois, elle avait osé. Osé passer la nuit à la belle étoile, allongée à même le sol, le nez au ciel, près de Brandon. Et ce, juste pour faire hennir les chevaux du plaisir. Encore n'aurait-il pas fallu miser sur un canasson couche-tôt et ronchopathe… La veille, en guise de prélude au rendez-vous, le garçon s’était lancé dans un laïus enthousiaste sur les constellations. Il fut si prolixe que lui-même avait fini par s'endormir profondément et par ronfler, au milieu du pré, les pensées aheurtées au cosmos. La jeune fille, lasse de l’intérêt qu’elle feignit durant toute cette logorrhée sidérale, avait difficilement réprimé sa consternation. Incapable de retourner seule sur ses pas, elle dut subir son sort, hélas, jusqu'au lendemain.
L'offensée se réveilla donc au petit matin frustrée, fatiguée, transie, sourde, avec un mal de dos épouvantable et les prémices d’un coryza. Plût au ciel qu’elle n’eût point attrapé de farcin, en prime. Ah quelle rosse, ce Brandon ! Et dire qu’il suçait encore son pouce, à son âge ! « Il est vrai que chacun a ses petites manies » se dit-elle, mais sans être convaincue de sa magnanimité postiche. Pour l’heure, elle n’avait qu’une hâte : ne pas faire durer ce moment doux.
Cependant, Brandon retira le doigt de sa bouche et ouvrit les yeux. Ravi, il contempla sa chérie avec ardeur, au risque de se brûler la rétine.
« Tu es ma muse ! » soupira-t-il langoureusement, en lui caressant la main.
Joséphine se dégagea, irritée, puis ordonna, l’œillade carnassière :
« Bon maintenant, on rentre ! »

Sans tarder, ils mirent les voiles. Ils traversèrent champs et giboulées. À un moment, l'amoureux ne put s’empêcher de montrer à sa mie roupieuse et détrempée le merveilleux spectacle d’une abeille qui butine. Comme la demoiselle y était allergique, l’insecte la piqua. Joséphine gonfla aussitôt. Douillette, elle apostropha le lendore afin qu’il lui injectât l'adrénaline qu’elle portait sur elle. La crise passée, ils se remirent en chemin, l’indisposée à califourchon sur le dos du céladon. Jusqu'au moment où ce dernier, distrait par des nuages, trébucha sur une taupinière. Il entraîna sa dulcinée dans la culbute, de telle manière qu’il lui brisa net le bras gauche. À cet instant, il y eut comme de l’hostilité dans le regard de Joséphine. Ils continuèrent néanmoins, l'un derrière l'autre, et atteignirent finalement une route. La malheureuse, usée, abattue, fangeuse, se rassérénait un brin en songeant à l'épilogue de ce calvaire lorsqu’au détour d’un virage, le couple réussit l’étonnant exploit d’être fauché par un tracteur.
Joséphine resta une semaine à l’hôpital, blâmant son destin. Sa mère vint la chercher le jour de son départ. Elle installa sa fille à l’arrière de la berline. Bercée par le mouvement du véhicule, l’infortunée s’assoupit, apaisée à l'idée de rentrer chez elle. Plus rien ne s’opposait au bien-être.
À son réveil, elle sut que Dieu n'existait pas. La voiture était arrêtée dans une cour de ferme, au milieu des poules, des dindons – et devant Brandon, porteur d’une pancarte qui témoignait son indéfectible amour.
« Surprise ! » cria soudain sa mère, juste à côté d'elle.
« Oh non ! Maman… » implora simplement Joséphine, la face devenue hippocratique. On lui offrait un mois de repos complet en plaine campagne, et en fort bonne compagnie.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 27 Mai - 22:26 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 08:05 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

Du Alan pur jus, savoureuse quintessence ... sur mon podium. Beaucoup d'humour, on imagine parfaitement la scène, j'ai compati Very Happy

Seul bémol : " Comme la demoiselle y était allergique, l'insecte la piqua." Si je pressens la volonté comique du "comme" ( quand ça va mal, tout va mal ), le rapport de cause à effet m'a cependant perturbée, ressenti personnel.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 495
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 10:04 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

J'ai apprécié l'humour mais j'ai eu du mal à " rentrer dans le texte " et puis j'ai trouvé que la phrase imposée " il est vrai que chacun a ses petites manies " était un peu plaquée dans le texte de façon artificielle ...
Revenir en haut
Pilgrim
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 1 303
Localisation: Dans le bunker...
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 13:10 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

J'ai bien aimé ça, moi : "Comme la demoiselle était allergique, l'insecte la piqua. " Wink Cela se vérifie tout le temps, du genre : "comme je n'avais aucun billet, le contrôleur me le réclama ! "

L'on retrouve en effet, dans ce texte, le style réjouissant d'Alan, qui assortit à un champ lexical foisonnant et un rien désuet, une trivialité des situations et un vocabulaire plus expéditif, rendant la chose assez savoureuse. La difficulté réside dans le dosage car un mauvais usage ou une accumulation peut rapidement rendre l'ensemble indigeste et précieux. L'écueil est brillamment évité. Il a été, selon moi, frôlé au début de la deuxième partie où le "roupieuse", le "lendore" et le "céladon", concurrents un peu trop proches, ont failli me faire quitter la barque. Failli seulement, car l'humour irrésistible du texte m'a vite rattrapé au vol.
Bref, je m'ai bien marré ! Mr. Green
Bravo Alan !
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/280-chroniques-dun-pere-au-foyer/
http://benoitcamus.eklablog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 13:23 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

A la première lecture, j'ai sélectionné ton texte, en me disant "Quand même, Alan a un peu trop chargé le baudet au niveau du vocabulaire".

Et puis, en relisant, deux, trois fois ton texte, j'en ai savouré l'humour cocasse, trivial et je l'ai mis sur mon podium.

Okay pour ta belle place bien méritée.
Revenir en haut
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 398
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 13:31 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

Merci pour vos retours !
Je voulais écrire une petite histoire drôle et faire sourire, je suis content d'y être un peu arrivé ! Merci à Alain Bashung pour les paroles de sa chanson disséminées ici ou là !
Pilgrim, merci pour ton commentaire. Ah ça, les mots désuets, c'est ma petite faiblesse... Je sais que le vocabulaire ne fait tout, loin de là ! J'essaye de me discipliner, et comme tu le dis, c'est souvent une question de dosage. Je suis peiné quand on qualifie mon style de précieux. Je n'utilise pas ces mots pour l'épate, mais juste pour l'affection que je leur porte et pour la considération que j'ai envers mes lecteurs. Ils ont le tort, ces mots, de ne pas être assez utilisés (tu me diras, c'est pour ça qu'ils sont rares !!!)... J'essaye toujours de faire en sorte de rendre mon propos compréhensible par le contexte. En tout cas, encore merci pour tes propos, ils me touchent !
Revenir en haut
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 398
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 13:32 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

Et merci Marixel !
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 662
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 16:23 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

Que dire d'autre sinon que je me suis vraiment amusée à la lecture de ce texte qui enchaîne les déconvenues pour la pauvre narratrice.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Mélomaniac
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2014
Messages: 87
Localisation: Depuis peu en Moselle
Féminin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 21:41 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

J'ai trouvé ce texte très drôle et l'ai choisi en premier!
Le mélange humour+vocabulaire "ampoulé" (sans vouloir te vexer) est savoureux. Et je trouve qu'en tant que fille, on s'identifie bien à la pauvre Joséphine! Félicitations.


Dernière édition par Mélomaniac le Jeu 28 Mai - 21:42 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Mélomaniac
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2014
Messages: 87
Localisation: Depuis peu en Moselle
Féminin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 21:42 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

(Par contre, c'est pas beau de mentir!) Mort de Rire
Revenir en haut
Kissounia
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2015
Messages: 143
Localisation: Toulouse
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 28 Mai - 22:34 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

Comme Mélomaniac, j'y ai retrouvé du vécu ! Ahhhh... Le mauvais plan qui se confirme progressivement au fil du rendez-vous... ! Je n'ai toutefois jamais atteint le niveau de Joséphine en la matière. Elle est clairement hors compétition !

J'ai été conquise et tenue du début à la fin par l'humour de ton texte. J'avais reconnu aussi (avant tes inqualifiables mensonges) ton style bien particulier, qui ici m'a beaucoup plu (alors que je n'avais pas adhéré à "Puissant ou misérable...") et qui donne du relief aux malheurs de cette pauvre Joséphine. J'ai aussi beaucoup aimé la chute (là aussi, c'est du vécu, de l'émotion déjà ressentie et ici bien amenée).

Mon numéro 1 (comme quoi... ce n'est même pas ma faute si tu es derrière moi Wink , donc tu ne peux pas m'en vouloir !)

Par contre, c'est vraiment moche de mentir avec un tel aplomb... Mr. Green
_________________
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera partout. (Albert Einstein)
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 730
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 08:14 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

Ce qu'il y a de bien lorsqu'on passe après tout le monde c'est que tout ce qu'on voulait dire a déjà été écrit !!

Beaucoup aimé ton texte pour l'humour et ta géniale Joséphine. Je vois un film défiler, genre court-métrage ou plutôt publicitaire, pour la Française des Jeux, avec la suite des catas et qui se conclurait par "Mais si vous le voulez, vous pouvez jouer quand même. On ne refuse personne !". Tu pousses ton idée jusqu'au bout du bout sans peur et sans concession et ça c'est très bien, c'est ton royaume, ton univers et tu l'assumes, vaille que vaille.
Pilgrim a parfaitement su décrire ton écriture sur ce texte, je plagie, 100%.

Bravo à toi et merci pour ce rire bienvenu.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 11:57 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

Et bien moi, j'ai trouvé ça "too much".

Sans doute avais-je besoin de crédible au moment où je l'ai lu...

Mais je suis content d'avoir appris "aheurté"
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 843
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 12:31 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

Mon 3ème choix (idem sur le podium). Avant d'y voir un style tout bonnement, j'avoue que le côté déjanté du vocabulaire m'avait quelque peu rebuté. L'humour associé à une écriture imagée m'ont finalement fait adhérer à l'histoire véhiculée.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 15:28 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

C'est un texte que j'ai eu beaucoup de plaisir à lire et à relire. Une histoire drôle avec de l'action.Malgré les mots qui me sont inconnus, j'ai très bien imaginé le scénario.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 29 Mai - 17:24 (2015)    Sujet du message: On connaît la chanson Répondre en citant

J'ai dû vérifier le sens certains mots dans le dictionnaire. Même si je ne connaissais pas bien la chanson (je n'ai pas vu l'allusion avec la Joséphine de Bashung !), j'ai été séduite par l'humour de ce texte. En 4ème position dans mon classement.
Une remarque : pour le repos en plaine campagne, ne s'agit-il pas plutôt de "pleine campagne" ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:45 (2018)    Sujet du message: On connaît la chanson

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°120 -> Critiques constructives jeu 120 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com