forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Jour sans

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu 119 -> Critiques constructives jeu N°119
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kissounia
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2015
Messages: 143
Localisation: Toulouse
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 19:05 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

Jour sans

Ce matin, en la regardant bien, il la trouvait plutôt belle. Les yeux clos, il tenta d’imaginer sa vie sans elle. Il soupira. Passer à l’acte restait malgré tout difficile.
Il se saisit du paddle et affûta lentement sa lame sur la surface de cuir. Geste maintes fois répété, sans jamais aller plus loin.
Il était décidé. Il n’en pouvait plus de vivre dans l’ombre de son élégance rétro qui faisait de lui quelqu’un d’autre. On ne voyait qu’elle. Il voulait redevenir libre. Sans elle. Même s’il la trouvait belle.
La cloche de l’entrée émit un son mat et bref. Un couinement aigu venu du plus profond de sa tension intérieure sortit de sa gorge. Une colère sourde l’envahit. Quelle idée, cette cloche, aussi ! Un heurtoir en bronze serait tellement plus classe !
C’était peut-être sa femme, sortie chercher le pain, qui avait oublié ses clés ? Les mains tremblantes, le front perlé de sueur, il jeta un œil par le judas. L’employée de la Poste lui apportait enfin le colis attendu depuis dix jours ! Avec un rictus de joie, il ouvrit la lourde porte.
Ecarquillant les yeux, la jeune femme poussa un cri abominable. S’agrippant au paquet comme à une bouée, elle détala dans l’escalier.
Interloqué, l’homme poursuivit l’hystérique qui s’enfuyait avec son bien. Cette journée commençait mal ! Sa maquette de bateau, il y tenait !
La porte de la mégère du premier s’entrouvrit et se referma. N’avait-elle pas mieux à faire ?
Emergeant du porche sous le regard ahuri des passants, l’homme scruta la rue, le regard fou. C’est alors qu’une chose molle et tiède heurta son crâne dégarni. Levant un œil torve, il vit la bestiole qui le regardait d’un air narquois. Saleté de moineau !
Voulant attraper un mouchoir dans sa poche, il réalisa qu’il n’en avait pas… et pour cause ! Il était nu. Entièrement nu. Blêmissant, il sentit alors que tout devenait brumeux et flou. Sur fond de lumière clignotante, une voix hurla soudain :
– Lâcher votre arme, tout de suite !
La voix lui parvenait ralentie. Sortie du contexte d’une série policière, cette phrase était particulièrement ridicule.
– Lâchez votre arme, répétait la voix.
S’adressait-elle à lui ? Se concentrant, il vit que son potentiel interlocuteur était un policier armé dont le visage n’exprimait ni sympathie, ni compassion pour son inconfortable nudité.
Il bafouilla alors qu’il avait juste oublié d’enfiler un truc avant d’ouvrir à la factrice et que cela ne nécessitait sans doute pas l’intervention des forces de l’ordre. Levant les mains, il découvrit avec effroi qu’il tenait toujours son rasoir. Il vacilla.
La mégère du premier apparut alors et susurra au policier hurleur que c’était elle qui l’avait appelé en voyant ce psychopathe nu comme un ver et armé poursuivre une malheureuse factrice.
L’homme s’offusqua :
– Mais… Je suis votre voisin du dessus ! Vous me connaissez, enfin !
La mégère le regarda de haut en bas, tranquillement.
– Pas comme ça… Je ne vous connaissais pas comme ça, dit-elle, amusée.
De retour de la boulangerie, son épouse s’immobilisa devant lui, effarée. Piteux, il tenta une explication :
– On me l’a enfin livrée, la Santa Ana. Enfin presque. Mais j’étais pris de doutes. Raser ou pas ma belle moustache Guillaume II, avec ses pointes si bien relevées… J’avais peur de ne plus te plaire. La factrice a sonnée, et… Je crois que je frôle le burn-out, en fait.
Il s’écroula, en larmes.
– Tout ça à cause de ta moustache ? murmura-t-elle. J’ai toujours détesté les moustaches… Les moustaches, et les cloches.
_________________
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera partout. (Albert Einstein)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 19:05 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 20:09 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

En ce qui me concerne, ce texte a manqué de transitions.
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 234
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 20:52 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

L'idée est amusante, mais j'ai eu un peu de mal à suivre, par moments, peut-être, en effet, par manque de liaisons. Le mot "mégère" est employée trois fois, je pense qu'un synonyme aurait été bienvenu.


La mégère le regarda de haut en bas, tranquillement.
– Pas comme ça… Je ne vous connaissais pas comme ça, dit-elle, amusée.

J'ai trouvé que le terme "amusée" n'allait pas avec "mégère". Il me semble que "narquoise" ou "grinçante" aurait été plus approprié, mais ce n'est que mon avis...
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Kissounia
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2015
Messages: 143
Localisation: Toulouse
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 21:04 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

Tout à fait d'accord pour les transitions !
J'ai eu un petit problème de format (ça m'apprendra à ne pas lire intégralement les consignes et à faire les choses au dernier moment...) et les coupes que j'ai pratiquées à la hache faute de temps ont effectivement été un peu brutales... Rolling Eyes
_________________
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera partout. (Albert Einstein)
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 21:07 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

J'ai aimé l'écriture rythmée, vivante, cela dit je pense également que ce texte serait plus à son aise dans un format plus long. Disons qu'il le mériterait, quand bien même la somme d'informations, importante, contribue à sa vivacité.

Point de détail Mr. Green : "La cloche de l'entrée émit un son mat et bref." Mat et bref, cela paraît tout de même très supportable, qu'on aime ou pas, et pas du tout du genre à provoquer "un couinement aigu venu du plus profond de sa tension intérieure". D'autant qu'il est chez lui, donc qu'il doit avoir tout de même un peu l'habitude du son de son carillon.

Je pense également que dès lors que le policier lui parle, il est un interlocuteur et non plus un interlocuteur potentiel.

Mais il n'empêche, j'ai apprécié ce récit enlevé et drôle, qui n'est pas passé loin de mon podium
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 11:37 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

C’est enlevé, parfois drôle, mais quand même assez invraisemblable. J’ai beau être assez étourdi, je ne me vois pas ouvrir la porte d’entrée sans avoir conscience de ma tenue d’Adam. Et le rasage de la moustache me semble une réponse un peu téléphonée au thème. Cette paire de bacantes devrait tenir le rôle principal, peut-être en en faisant mention au milieu du texte. Le côté décousu étant la conséquence d’un élagage à la hache, c’est encore la preuve qu’il est préférable de limiter son premier jet à la taille imposée.

Fautes (d’inattention) : « Lâcher votre arme », corrigé plus loin ; « La factrice a sonnée ».
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 843
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 16:18 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

Clarté et fluidité caractérisent ce récit qui véhicule une histoire cocasse. J'ai aimé humour qui enrobe la narration avec une chute théâtrale. J'ai aussi relévé au plan grammatical la profusion de participes présents , préjudiciable à ce texte, à mon goût.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 662
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 17:53 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

Truculent, foisonnant ! Mais un peu à l'étroit dans 3500 caractères. D'accord avec Aimard pour les participes présents qui alourdissent la narration. Pas d'accord avec Bay pour le côté invraisemblable. D'ailleurs, la semaine dernière, il s'est produit un fait divers de ce genre: un homme s'est précipité dehors nu, à la poursuite d'une prostituée: c'est vrai qu'elle venait de lui voler ses vêtements, mais... Razz
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Kissounia
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2015
Messages: 143
Localisation: Toulouse
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 18:03 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

Ce fait divers s'est d'ailleurs produit tout près de chez moi... (après que j'aie écrit cette histoire).

Il suffit d'un petit coup de vent d'autan et plus rien n'est invraisemblable, à Toulouse ! Mr. Green
_________________
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera partout. (Albert Einstein)
Revenir en haut
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 615

MessagePosté le: Sam 2 Mai - 12:34 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

Un texte plaisant et bien mené.
J'ai noté six participes présents, deux gérondifs, deux participes présents devenus adjectifs, un participe présent devenu nom (j'en ai peut-être oublié). Cette remarque a déjà été faite : ça fait effectivement beaucoup de terminaisons en "ant" ou "ante"
"jeter un oeil" et "truc" appartiennent à une langue parlée relâchée alors que ce texte est très "écrit". ("jeter un oeil" n'est qu'un raccourci de "jeter un coup d'oeil " qui conviendrait parfaitement).
On a tellement pris l'habitude de rencontrer "potentiel" employé comme substantif que je trouve qu'il faudrait le postposer (un interlocuteur potentiel), "la factrice a sonnée" : il ne faut pas de "e" à "sonné", comme il n'en faut pas non plus à "ai" (dans un message qui suit : "après que j'aie écrit)
Revenir en haut
Kissounia
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2015
Messages: 143
Localisation: Toulouse
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Sam 2 Mai - 18:05 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

Merci pour tous ces commentaires justes et fort utiles.

Tyu a écrit:
il ne faut pas de "e" à "sonné", comme il n'en faut pas non plus à "ai" (dans un message qui suit : "après que j'aie écrit)


J'aurais effectivement dû voir le "sonnée" à la relecture.
Par contre, le "après que j'aie écrit" est une vraie erreur que je fais, je pense, assez souvent. J'ai beau savoir qu'il ne faut pas, j'utilise naturellement le subjonctif après "après que".
Mais quelque chose me gêne ici dans la concordance des temps si on supprime simplement le "e", donc j'aimerais votre éclairage.
Ne doit-on pas dire "Ce fait divers s'est d'ailleurs produit tout près de chez moi... Après que j'ai eu écrit cette histoire" plutôt que "après que j'ai écrit cette histoire" ?
_________________
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera partout. (Albert Einstein)
Revenir en haut
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 615

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 06:47 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

Dans l'usage oral quotidien que nous faisons de la concordance des temps, nous nous montrons le plus souvent très tolérants, permissifs, voire laxistes : ainsi, il arrive que nous mettions deux verbes au passé composé alors qu'il y a manifestement antériorité d'une action sur une autre. Par ailleurs, certains temps de notre conjugaison ne sont plus utilisés dans la langue parlée : le passé simple, le passé antérieur, l'imparfait du subjonctif etc... Si nous n'utilisons pas le passé simple, il serait franchement ridicule que nous utilisions le passé antérieur qui est la forme composée du passé simple. Bref, tu as mille fois raison, Kissounia : on devrait employer les formes surcomposées comme celle que tu proposes : "j'ai eu écrit". Oui, mais ces formes qui appartiennent au français ne sont pas bien vues par les "têtes pensantes" qui décident quelle langue va être enseignée dans les écoles. Nous vivons dans un pays centralisateur où les décisions doivent venir de Paris. Or les formes surcomposées nous viennent de l'occitan (on peut les entendre encore aujourd'hui dans le Midi). Donc, méfiance ! (On parle souvent des enfants du début du siècle dernier que l'instituteur punissait car ils avaient osé prononcer un mot de provençal dans la cour de récréation de l'école). Bescherelle consacre quelques lignes aux formes surcomposées, c'est une grande nouveauté. Je me souviens avoir vu en Allemagne (qu'on cite souvent comme un exemple de nation fédérale) des écriteaux à l'entrée d'un jardin public de Frankfurt-sur-le-Main : ils n'étaient pas écrits en allemand mais dans la langue du land. Je ne pense pas qu'on puisse imaginer, chez nous, une pancarte qui dirait en breton à Rennes, en catalan à Perpignan et en occitan à Toulouse qu'il est interdit de marcher sur les pelouses !
Deux systèmes qui s'opposent,chacun doit avoir ses avantages et ses inconvénients.
Revenir en haut
Kissounia
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2015
Messages: 143
Localisation: Toulouse
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Lun 4 Mai - 22:44 (2015)    Sujet du message: Jour sans Répondre en citant

Merci Tyu ! J'ai effectivement constaté qu'on me regardait de travers, parfois, quand j'utilisais une forme surcomposée. Un peu comme quand je demande une chocolatine à Paris.
(S'il est certainement difficile de placer une forme surcomposée en demandant une chocolatine, je pense par contre que ça doit générer un choc exotique d'une puissance intéressante... )
Et en (bonne) représentante de l'école de la République (reconditionnée par le médico-social, mais tout de même...), je vois tout à fait de quoi tu parles dans la suite de ton explication.
Nous avons toutefois, depuis quelques années maintenant à Toulouse, les noms des stations de métro égrenés en occitan dans les rames. Les noms de rues sont également écrits dans les deux langues, et les écoles bilingues avec l'occitan se développent. Je pense que c'est un progrès.
_________________
La logique vous mènera d'un point A à un point B. L'imagination vous emmènera partout. (Albert Einstein)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:45 (2018)    Sujet du message: Jour sans

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu 119 -> Critiques constructives jeu N°119 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com