forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

César et Rosalie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu 119 -> Critiques constructives jeu N°119
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 11:01 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

CESAR ET ROSALIE

Ce matin, en la regardant bien, il la trouvait plutôt belle. Plus belle qu’avant ? Sans doute pas. Mais à force d’auto-persuasion il finirait bien par s’habituer à son nouvel aspect.

Rosalie se tenait au bord de la piscine, près de l’entrée du garage. César l’observait à travers les rideaux de la cuisine qui occupait l’angle est du premier étage de la maison.

« Oui, ainsi arrangée, elle n’est pas mal. Mais qu’en penserait un autre que moi ? En tout cas elle ne sera jamais comme avant ; comme avant l’accident.

Et plus question de se balader tous les deux dans la campagne. Finies les promenades dans les Alpilles, les virées à l’Estaque quand tout le monde se retournait sur nous, finis les couchers de soleil sur les calanques en écoutant le chant des moineaux. Tu seras toujours avec moi Rosalie, comme avant, mais toujours ici ! »

César se remémora douloureusement les circonstances de l’accident survenu une semaine plus tôt ; ils roulaient tranquillement sur une route escarpée de la Sainte Baume qui serpentait dans les pinèdes quand tout à coup les pneus glissèrent sur un large tapis d’aiguilles que le mistral avait amassées au sortir d’un virage serré. La direction et les freins ne répondaient plus. La voiture versa dans un profond ravin, prit de la vitesse, et heurta violemment le tronc d’un grand pin parasol. César s’en sortit miraculeusement sans la moindre égratignure ; il avait été éjecté du véhicule dès la sortie de route. Mais Rosalie était salement amochée.

En la voyant dans cet état à la clinique du rond-point d’Aubagne, où on l’avait transportée, il ne put que se rendre à l’évidence, leur vie ne serait plus comme avant. Après une courte période d’abattement, il envisagea la solution : « Oui, c’est la seule chose à faire, se résigna-t-il, et qui d’autre que moi peut l’accomplir ? »

Un demi-siècle plus tard, trois ans avant la fin du millénaire, alors qu’il regardait la télévision un soir d’hiver, des souvenirs lui revinrent en mémoire. César Baldaccini vit avec intérêt « on connaît la chanson » rafler un grand nombre de récompenses. Mais qui était la véritable vedette de la cérémonie ? Rosalie bien sûr ! Sa fidèle et éphémère compagne de jadis, qui depuis longtemps subissait les outrages du temps dans le garage converti en caveau funéraire où elle reposait sous une cloche de verre, dans sa propriété des environs de Marseille, et dont la reproduction dorée passait aujourd’hui de main en main.

Quand il avait vu l’épave de la Citroën, une Rosalie modèle 1934, à la « clinique de voitures du rond-point », elle évoquait davantage un tas informe de ferraille que le rutilant cabriolet qui suscitait l’admiration de ses amis. Il décida alors, plutôt que vainement tenter de lui redonner vie, de la convertir en objet d’art, comme il savait si bien en concevoir. Grâce à la sympathie d’un ferrailleur possédant une puissance presse hydraulique, il en modela un cube presque parfait. En 1976, quand les professionnels du cinéma décidèrent de faire appel au célèbre sculpteur pour la création d’un trophée à l’image des Oscars américains, il y vit l’occasion d’accorder une seconde vie à la pauvre Rosalie. Et de se venger d’un caprice du destin : dans l’affolement qui avait succédé au dramatique accident, il avait oublié le billet de mille francs qu’il venait de glisser ce matin-là dans la boîte à gants !
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 11:01 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 863
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 18:16 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

C'est historique?
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 761
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 18:27 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

Je suis passée par là il y a 5 minutes et je repasse pour dire à DDDLV que je viens de capter sa blague (voui, j'suis un peu longue à la comprenette... mais je l'ai trouvée bien chouette quand même ta blagounette ) Mr. Green
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 863
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 20:11 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

Ah, euh, ouais, bien sûr, hèhè, je ne suis jamais aussi drôle que quand... je ne fais pas exprès.

Je me suis dit qu'il avait peut-être lu une biographie de César...
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 20:39 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

Cela commence par un excellent titre qui nous entraîne sur les traces d'Yves et Romy, jusqu'à ce que l'on découvre une Rosalie certes bien carrossée, mais...

Cela continue avec une double chute, celle du milieu de texte où l'on comprend qui est/ ce qu'est la belle, puis celle où l'on réalise de quel César il est question.

C'est bien fichu, rudement bien, bien écrit, et Bay nous prouve une fois de plus qu'il s'y entend pour revisiter l'histoire à sa sauce, avec humour. Mon n°2
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 214
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Jeu 30 Avr - 20:44 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

Récit bien mené avec des rebondissements. Ce serait très amusant si l'origine du César cinématographique soit celle-ci. Mon numéro 2
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 08:48 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

Je ne peux pas résister à Romy - après sa période Sissi, va sans dire - encore moins quand elle donne la réplique à Montand ou Piccoli.

Mais cela n'aurait pas suffi, bien sûr.

L'idée est vraiment originale, le texte très bien écrit, savamment structuré. Cependant, je ne l'ai placé qu'en quatrième position car j'ai trouvé que tu chargeais un peu trop la plume ou le pinceau : l'image d'une automobile reposant sous une cloche de verre, dans un garage, m'a paru un peu outrancière, entre autres exemples. De plus, il m'a fallu relire plusieurs fois la seconde partie afin de bien suivre tous les méandres du parcours - la référence au jeu, "on connait la chanson", a un peu embrouillé mes pistes.

AMHA, comme ton imagination foisonne, peut-être pourrais-tu tenter de la canaliser un peu ou, du moins, de t'exprimer, parfois, de façon plus sobre, afin de mieux mettre tes trouvailles en valeur ?
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 14:03 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

Merci pour vos critiques. (NB : je n’ai pas compris la blagounette).

Au risque de déflorer le texte en l’expliquant j’en décris la genèse : le point de départ était la bagnole transformée en « œuvre d’art », et bien sûr César s’imposait. Pour entretenir la confusion il fallait que la tire possédât un prénom féminin. Ma première idée fut Aronde, puis Ariane. Mais ça ne collait pas avec la bio du sculpteur-compresseur, qui a commencé à martyriser les chignoles bien avant les sixties. Ma muse, secondée par ma connaissance des vieux tacots, m’a généreusement soufflé le nom de Rosalie, qui me permettait un titre d’enfer. Après, je me suis contenté de jouer les Thaïs, sans le même talent ; et l’idée, bonne ou mauvaise ?, du bifton ne m’est venue qu’une fois le texte écrit.

@MarXL : oui, la cloche de verre, ça cloche un peu, mais c’était l’occasion de fourguer un de ces fichus mots imposés. Rappelons cependant que la guimbarde a subi un régime weight watcher et que ses dimensions ont considérablement diminué. « On connaît la chanson » a raflé plusieurs César en 1998, l’année de la disparition de l’artiste métallo, prétexte à une mise en scène de Rosalie en réduction. Je prends en compte ta remarque finale ; « canaliser mon « imagination » » me permettrait-il de progresser sur ton podium ? Parce que quatrième, c’est pas mal quand même ! Non ?
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 15:10 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

bay a écrit:

Parce que quatrième, c’est pas mal quand même ! Non ?

Oui, c'est très bien parce que, parfois, je me dis que je suis sacrément exigeante Mr. Green

Ton bifton de mille francs étant tombé un peu comme un cheveu sur la soupe, je me suis demandé si tu ne faisais pas référence à un célèbre jeu radiophonique de France inter, intitulé justement "Le jeu des mille francs", et animé par Lucien Jeunesse ; il avait été créé dans les années 50 ; il s'est arrêté en 1995, je viens de vérifier, j'ai été étonnée qu'il ait tenu si longtemps.

Je n'ai pas non plus compris la blague et c'est logique parce que je crois bien qu'il n'y en avait pas Razz
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 15:50 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

Je n’ai pas pensé au jeu des mille francs, qui n’existait pas, mais de peu, à l’époque de l’accident de César et Rosalie ; et qui n’a jamais cessé d’exister (en fait si, merci Ouiki, une courte interruption après le départ de Lucien Jeunesse). Louis Bozon a succédé à L. Jeunesse, puis Nicolas Stoufflet qui l’anime aujourd’hui. C’est le plus ancien jeu de la radio française, plus vieux que moi, c’est dire !

Bien entendu, il a changé de nom en 2002. Les mille francs sont devenus euros ; mais ça n’a pas pour autant multiplié par 6,55957 la dotation au gagnant, les mille étant gagnés au super-banco, et plus au banco, l’étape précédente. Le coefficient, quand même un des avantages de la monnaie unique, n’étant que de la moitié, i.e. 3,279785.

Le film « tandem », excellllents Rochefort et Jugnot (avec perruque), et belle musique de Richard Cocciante, est très inspiré du jeu, et avait beaucoup fâché Lucien Jeunesse.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 16:05 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

Mon 3ème choix. Un titre évocateur, une narration fluide et captivante, des qualités qui m'ont procuré du plaisir. Bay confirme son penchant à explorer le archives et le résultat est plutôt remarquable.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 651
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 18:04 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

Je me suis demandé moi aussi si le texte avait une valeur historique. Le titre en lui-même est déjà séduisant même s'il nous entraîne sur une fausse piste. Je me suis un peu perdue dans la deuxième partie et je n'ai pas compris ce que venait faire là le billet de mille francs. Même avec l'explication Le jeu des mille francs, j'avoue, ça ne m'évoque pas grand-chose ! Mr. Green Donc, pour moi, une brillante première partie !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Mélomaniac
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 17 Aoû 2014
Messages: 87
Localisation: Depuis peu en Moselle
Féminin Cancer (21juin-23juil) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 3 Mai - 21:07 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

J'ai failli classer ce texte en quatrième choix, mais je ne l'ai pas fait parce que je n'ai pas tout suivi... J'admets que je suis moins familière de César que des impressionnistes! Sinon je trouve que c'est un texte vraiment très bien écrit sur la forme.
Revenir en haut
Reynald
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juil 2013
Messages: 52
Localisation: Jurassien à Panam'
Masculin Verseau (20jan-19fev) 鷄 Coq

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 16:33 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

J'ai placé ce texte en 4ème place de mon palmarès. C'est son originalité et la façon dont le sujet est traité qui m'a particulièrement plu. Je ne vais pas répéter les louanges exprimées plus haut sur le choix du titre ou le soucis du détail qui rend parfaitement réaliste le côté historique du texte.

Certains petits points m'ont cependant gêné et ont empêché à bay de figurer plus haut dans mon palmarès. Ce sont vraiment des détails j'en conviens mais je suis vraiment tâtillon et cela a tendance à me sortir de l'histoire... J'ai noté "écouter le chant des moineaux". Sans le mot imposé, jamais on n'écrirait cette expression, le chant du moineau étant vraiment quelconque par rapport à d'autres spécimens nichant dans les calanques. Un autre lecteur l'a noté aussi, mais le fait de mettre Rosalie sous cloche de verre, même si sa taille a sans doute été très réduite, me semble assez invraisemblable. Le texte parle de cube presque parfait, hors il me semble qu'au contraire la forme de la récompense est un parallélépipède rectangle très allongé. Enfin, un petit problème dans la temporalité du récit m'a gêné. On commence le récit une semaine après l'accident, on a un flash-back sur le jour de l'accident, puis quelques jours après à la clinique du rond-point, puis un demi-siècle plus tard, puis retour en 1976... Je m'y suis un peu perdu :)

Mais l'idée est vraiment excellente et je suis sûr que ces petites imperfections viennent du format imposé (le nombre de caractères ainsi que les mots obligatoires), et que cet embryon de nouvelle pourrait se développer en une jolie histoire si on lui laissait la place de s'épanouir un peu.
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 789
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 17:00 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

Mon numéro 1. Peut-être par amour de Romy et Yves ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 17:03 (2015)    Sujet du message: César et Rosalie Répondre en citant

Pour la défense de Bay et de sa cloche de verre, je me souviens avoir vu à la télé (Dîner presque parfait ou autre) semblable cloche, dans laquelle les hôtes avaient installé leur salle à manger pour un soir. Une voiture aurait pu y tenir sans problème, surtout concassée ! Et à chacun ses cultes...

Et je milite aussi pour la reconnaissance du piaillement des moineaux, il suffit de mettre du vieux pain sur son balcon pour en mesurer tout le charme...
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:48 (2018)    Sujet du message: César et Rosalie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu 119 -> Critiques constructives jeu N°119 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com