forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

The servant

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 24 Avr - 15:57 (2015)    Sujet du message: The servant Répondre en citant

J'ai revu ce film il y' a deux jours. A la sortie de la salle mon ressenti restait partagé entre l'incrédulité devant l'illustration des facettes multiples de l'être humain et l'admiration pour la puissance de l'oeuvre.
Version éponyme du roman paru en 1948, "The servant" est un thriller domestique produit en 1963 et dont la sortie date de juin 1986. Comme le roman le film contient en creux tous ses thèmes obsessionnels : les rapports de domination et de servitude, la tectonique des classes – l'une pourrissant quand l'autre se rebiffe – l'ambiguïté sexuelle et la perversion…
L'histoire : À Londres, Tony, un jeune aristocrate paresseux emménage dans une confortable maison de ville, il engage Hugo Barrett comme domestique. Ce dernier se révèle être un valet modèle, travailleur et intelligent. Une certaine complicité s'établit peu à peu entre le maître et son serviteur. Les femmes entrent en jeu : Susan, la fiancée de Tony, et Vera, d'abord présentée comme la sœur d'Hugo. La tension monte inexorablement car Susan, jalouse, détecte la face malsaine de ces intrus. Rapidement les rôles s'inversent et le maître se retrouve l'esclave de son serviteur, abandonnant tout caractère et toute volonté.
Le trio d'acteurs dont Dirk Bogarde , Sarah Miles, James Fox campent si bien leur rôle que la palme de meilleur acteur sera décernée cette année au premier nommé.
"The Servant" est aussi l'histoire d'une maison cachée derrière une façade de style géorgien. Elle raconte les métamorphoses que subit cette demeure sous la main des hommes et cl'influence claustrophobe et maligne qu'elle exerce sur ceux qui l'habitent de nos jours.
Le film propose une authentique diatribe contre le système de classes, mises à mal dans le rapport subverti entre le jeune bourgeois décadent (James Fox, vraie révélation) et son valet charismatique mais malveillant, qui peu à peu l’assujettit à ses charmes et retourne contre lui le rapport maître-esclave.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 24 Avr - 15:57 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com