forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les cris de la nuit

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°118 A Printemps des poètes -> Critiques constructives Jeu 118 A Poésie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 01:35 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

LES CRIS DE LA NUIT

Je suis dans une prison sans barreau
Je peux voir le soleil, la nature, mon entourage
Je peux toucher la terre, les trottoirs, la pluie ou la neige
Prendre l'air ou me promener, même en bateau

Mais, je suis toujours liée par une chaine tantôt visible, tantôt invisible
Parfois par le bras, très souvent par l'esprit
Je me promène comme cela avec un fardeau dans le dos, nuisible
A côté de moi, autours, parfois même loin, mais toujours présent, inouï


Très souvent, je me réveille par un cauchemar, au milieu de la nuit
Quand j'ouvre les jeux, je vois qu'une réalité
Qui est pire qu'un mauvais rêve et me donne envie de repartir, meurtrie
Vers ce sommeil noir qui est mieux que cette liberté

Mais, même cela est impossible

Pourtant j'aurais bien voulu écouter le silence de la nuit
Depuis longtemps, je ne sais pas comment était cette merveille
Pourtant il n'y pas la guerre, ou des voisins turbulents et maudits
En plus, je n'ai aucun problème de sommeil

Il suffit que je puisse poser ma tête sur un oreiller
Pour que quelques secondes plus tard, plonge dans un sommeil profond
Mais à quel prix? Tout de suite après me réveiller ?!
Par des cris, des tapes, des bruits, d’un diable
Qui essayent de me déranger le plus possible
Alors, je me lève en sursaut
Et essaye de prendre le juste comportement qu'il faut

Que faire ! Crier aussi ! Non je ne peux me permettre
Même si j'en ai vraiment envi
Je n’ai le droit que de ne rien dire, rester neutre

Pourtant, je ne reçois pas des coups, mais pire
Quelque chose qui me touche au plus profond de moi

Et je ne dois pas faire ce que je veux, mais chercher ce qu'il faut
Des mots gentils et doux avec beaucoup de patience, de la tolérance
De la persévérance, je dois me calmer et la rassurer, très tôt
Avec toute son innocence et ma souffrance

Non, non, aujourd’hui je n'ai plus envie de positiver
De chercher du constructif là où il n'existe presque plus
J'en ai marre de voir du beau et de nier la réalité
De faire semblant que tout va très bien
Alors que c'est le chaos total

En plus, c'est le milieu de la nuit
Elle et moi, les autres enfants dorment
Ils sont habitués à ses bruits

Pourtant je ne demande pas beaucoup
Depuis plus d’une heure qu'elle est debout
Je commence déjà à être heureuse et oublie tout
Car, je la vois sourire et me regarder du coin de l'œil
Avec un bruit certes, mais supportable
D'un objet qui fait de la musique

Dans le monde il n'y a plus, plus heureuse que moi!
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 3 Avr - 01:35 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eyrlis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 11:09 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

Ailleurs, j'ai mis ton poème en troisième place sur mon podium !
Il y a certes des petites erreurs et maladresses mais j'ai eu beaucoup de plaisir à le lire.
C'est tout mignon, très vrai.
Ça m'a touché car c'est du vécu et que ça m'a rappelé des souvenirs récents !
Peut-être ton poème été plus proche d'un texte en prose.
Peut-être aussi la thème de la révolte n'est-il pas assez traité.
Malgré tout j'ai voulu voter pour lui pour ce qu'il m'a apporté.

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Revenir en haut
Lunairement
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 99
Localisation: Rennes
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 11:37 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

J'avoue ne pas avoir compris ce poème. Pourtant j'ai bien aimé ce qui en ressortait en terme de mélodie et d'émotions mais sans saisir de quoi tu parlais. Peut-être est-ce moi qui suis totalement à coté de la plaque mais du coup serait-il possible de m'expliquer la situation ? ^^
_________________
"Le bonheur n'est jamais grandiose"
Huxley, Brave New World
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 11:53 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

Merci Eyrlis. Au moins cette fois ci tu aurais voté pour moi sans deviner, ce que je suppose!
Cette poésie est une révolte en elle même. Je l'ai écrite une nuit, ma fille adolescente et autiste se réveillait toutes les nuits avec des bruits(des cris ou des gestes en tapant très fort ses pieds par terre). Je devais être sage et la rassurer. Je devais d'autant plus la calmer pour qu'elle ne dérange pas mes autres enfants dans leur sommeil. Je l'avoue, parfois il est très difficile de contrôler ses émotions et peut-être même il est même plus prudent de la laisser crier que de se trouver près d'elle. Cette nuit là je l'ai laissée car je n'avais pas envi d'être patiente et j'ai écrit cette poésie sur un forum d'autisme.
Alors que j'avais décidé d'être en colère contre elle (la révolte de ne plus penser positivement, de ne pas nier la réalité, de voir ce qui est négatif avec elle), j'ai vite changé d'avis quand elle s'est calmée, qu'elle ne faisait plus de bruit, qu'elle souriait.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola


Dernière édition par ailleurs le Sam 4 Avr - 12:35 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 11:56 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

Pour l'aspect poétique... j'ai un faible pour les formes classiques et aime pouvoir identifier un rythme. Question de goût personnel.

Ceci mis de côté, ce texte est forcément poignant avec comme le dit Eyrlis un côté "vécu", et l'on comprend sans peine la révolte d'une mère contre une situation, une injustice du sort, qui la contraint à composer au quotidien et malgré la fatigue avec un enfant "différent".

"Ils sont habitués à ses bruits" évoque des bruits qui sont propres à cet enfant et sont particuliers, là encore sans doute différents du babil ordinaire d'un petit.

NB: Ah, j'ai posté en même temps qu'Ailleurs, à l'évidence!
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/


Dernière édition par Thaïs le Ven 3 Avr - 11:58 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 11:57 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

Lunairement. Je comprends, ce n'est pas évident de la comprendre, ce n'est pas tous les jours qu'on voit une personne autiste comme ma fille. En plus le plus part du temps elle verse son venin sur les personnes qui sont les plus proches, la nuit ou le matin, sinon elle peut être souriante toute une grande partie de la journée!
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Eyrlis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 12:03 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

Je vois mieux le côté révolte.
J'avais tout simplement calqué la situation sur un bébé qui pleure la nuit. (mon vécu personnel)
Mis dans son véritable contexte je le comprends mieux encore.
J'imagine que c'est comme les enfants ou les personnes agées qui déversent tout leur mal être sur les personnes les plus proches, celles où ils se sentent en sécurité.

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 12:04 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

J'avais envi de dire: " ils ont apprivoisé ses bruits", mais je n'avais pas envi de voir du positif à ce moment la. Mais je l'avoue, quand je ne suis pas en colère contre elle, même si j'admets qu'il est très difficile de vivre au quotidien avec elle, qu'elle nous a aussi beaucoup donné.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 12:07 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

Justement quand on s'est occupé d'une personne comme elle, les pleurs, les cris des bébés sont perçus comme de la musique douce! Mr. Green
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Eyrlis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 12:14 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

Je veux bien le croire !
C'est étonnant comme j'ai pu être persuadée de comprendre ton poème alors qu'il montrait une toute autre situation.
En le relisant effectivement il y a des indices.
Le plus important reste ce sentiment que tu dépeins si bien. Un vrai cri dans la nuit !

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 794
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 14:43 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

Thème délicat traité avec beaucoup de sensibilité. Oppressant ! La mère qui se révolte par son silence est une révolte bien particulière, terriblement intense.

Quelques suggestions de corrections :
- "je me réveille par un cauchemar" -- > je suis éveillée par un cauchemar ou un cauchemar me réveille
- "des tapes" -- > des frappes
- "Prison sans barreau" -- > barreaux, au pluriel car s'il y en avait, il y en aurait plusieurs...
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Sam 4 Avr - 12:40 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

Je pensais que prison sans barreaux, à cause de "sans" s'écrit sans "s" car sans barreaux. Je ne suis toujours pas persuadée par a correction MamLéa.
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 794
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 4 Avr - 13:28 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

"C'est le bon sens qui permet de trouver la bonne orthographe."

Une prison n'a pas qu'un barreau, donc, barreaux se met au pluriel

http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-franca…
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunairement
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 99
Localisation: Rennes
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 5 Avr - 15:41 (2015)    Sujet du message: Les cris de la nuit Répondre en citant

Je comprend mieux du coup. Ca m'avait fait pensé à ma soeur qui faisait des terreurs nocturnes enfant (un décalage dans les phases de sommeil qui entraîne cris et mouvements violent, on avait vraiment l'impression que quelqu'un l'égorgeait), mais c'était tellement particulier que je pensais que c'était mon propre vécu qui influait ^^. En fait c'était pas si loin. Et oui j'imagine que ça doit pas être facile tous les jours :/. En tout cas je l'ai relu après explication et l'ai mieux savouré Smile
_________________
"Le bonheur n'est jamais grandiose"
Huxley, Brave New World
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:21 (2018)    Sujet du message: Les cris de la nuit

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°118 A Printemps des poètes -> Critiques constructives Jeu 118 A Poésie Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com