forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tant va la cruche à l'eau...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu 118 B : Printemps des prosateurs -> Critiques constructives jeu 118 B Prose
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 12:54 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Tant va la cruche à l'eau...

Ça ne loupe jamais. Tous les étés, dès que le thermomètre dépasse 22 degrés, les voisins dégainent leur piscine. Dans l’absolu, tant mieux pour eux, je leur fais d’ailleurs de grands signes affectueux quand je sors la voiture pour aller travailler : « Coucou, voisine, profitez bien ! » Sauf le jeudi, mon jour de RTT. Le jeudi, si le soleil pointe son nez, je m’installe au jardin avec un roman policier et la fiction supplante ma plate réalité. Seulement voilà, pile au moment où s’approche l’assassin un surin à la main, les mouflets d’à-côté me pourrissent mon ambiance avec leurs cris d’orfraies. Et si je tente un somme amplement mérité, c’est du pareil au même.

On pourrait croire la natation loisir paisible et silencieux, il n’en est rien. Et que je plonge, je t’éclabousse, et que je glapis à qui mieux mieux. Voulant jouer la carte subtile, ce joker du bon voisinage, j’ai risqué l’approche détournée :

— Eh bien, quel coffre, vos enfants ! Vous n’avez pas trop de mal à les coucher, le soir, après toute cette excitation ?

Mais ça n’a rien donné. Les hurlements ont perduré, me minant chaque semaine davantage. Pensant leur damer le pion, je me suis mise à tondre le gazon, tous les jeudis, assez confiante au tout début dans l’effet didactique d’une démonstration par l’exemple. Ils ont juste gueulé un peu plus, pour couvrir le bruit du moteur.
En désespoir de cause j’ai dépêché chéri pour leur toucher un mot, je n’en pouvais vraiment plus. Pire que le supplice de la goutte d’eau : même dans les sporadiques silences, j’attendais, les muscles tendus, le prochain beuglement, l’insoutenable stridence. Mon mari est revenu de sa mission euphorique et pompette, ils l’avaient amadoué au Picon-cacahuètes. La toute première chose qu’il m’a dite, édifiant compte-rendu, ne m’a pas franchement apaisée :

— Ouah ! Elle est sacrément bien gaulée, la voisine !

J’imagine volontiers qu’il savait de quoi il parlait, considérant les timbres-poste dont use l’ennemie en guise de bikini. Du genre que la plupart des hommes rêveraient de coller à l’ancienne, avec la langue. J’ai serré les fesses, rentré le ventre. En m’abstenant de lui rétorquer que s’il gagnait plus grassement sa vie, je pourrais moi aussi cesser de turbiner et soigner mon bronzage et mes abdos-fessiers.

Et le tintamarre a continué. Obsédant, usant, affolant. J’avais beau tondre jusqu’aux racines ma pelouse déjà ratiboisée, manier le coupe-bordures à m’en luxer le poignet, les joyeux hululements me poursuivaient et se fichaient dans mes tympans comme autant d’épines dans mon pied. À croire qu’ils le faisaient exprès…

Et puis, jeudi dernier, un vent de révolte m’a soulevée. Mon héros du moment venait de rosser un clochard et de tuer son chien, juste pour se défouler, j’ai posé mon bouquin et trotté vers l’abri de jardin. Sous un sac de tourbe éventré j’ai déniché notre plus longue rallonge, suis allée la brancher, l’ai raccordée à la tondeuse. Ensuite, ma foi, l’engin m’a échappé, prenant un envol décisif sur la terrasse en bois d’Ipé ; avant de rejoindre dans son baquet la petite famille qui s’ébattait. Ça leur a, on peut le dire, cette fois coupé le sifflet. Enfin, « grillé » serait plus juste. Personne, bien entendu, n’a voulu gober gentiment la thèse de l’accident, mais au fond ce n’est pas grave. Ici, hormis quelques rares rebellions rapidement circonvenues par le zèle des matons, le calme règne en maître.
La bibliothèque est immense, et le mitard… quel silence !
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 31 Mar - 12:54 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 13:46 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Mon favori ! J’ai beaucoup aimé ce texte bien écrit, clair, imprégné d’un humour cruel qui explose dans la phrase finale. Bravo !
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 14:14 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Je t'ai reconnu Tais. Très chouette histoire ! Je vois aussi que tu as participé au jeu poétique. Tu as plus d'un tour dans ton sac !
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 873
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 15:39 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

J'ai classé ce texte en tête de mon podium en raison de son humour et de la vivacité du style. Bravo, Thaïs!
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 625
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 16:34 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Mon N°3. Vivant, enlevé, plein d'humour! Sacrée querelle de voisinage narrée de main de maître... maîtresse ?
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 700
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 21:13 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

En relisant ton texte, Thaïs, je me rends compte que je suis totalement et bêtement passée à côté, j'me demande où j'avais la tête car il est excellent ! J'apprécie notamment ta façon de jouer avec les champs lexicaux.
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 21:54 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Merci à toutes et tous

( et merci à mes voisins hurleurs, pour l'inspiration Mr. Green Qu'on se rassure, ce ne sont pas mes voisins directs )
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 703
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 10:27 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Délicieusement cruel !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 491
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 13:12 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

C'est original, réjouissant , féroce, plein d'humour et parfaitement écrit, sur mon podium !
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 863
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Mer 1 Avr - 14:18 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Et dans la rubrique "Moi aussi, je veux en profiter un maximum", je demande : C'est quoi un champs lexical?

"Aussinon", comme on dit chez nous, je me vois contraint d'infirmer cette idée farfelue selon laquelle une prison est un endroit calme.

Pour le reste, je ne vais pas répéter les mêmes compliments à chaque texte, ça va vite devenir lassant...
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
Eyrlis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 14:55 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé la montée de l'exaspération jusqu'au moment où la révolte va éclater.
Très bien fait, drôle et original.
Mais j'ai moins aimé la fin que j'ai trouvé exagérée.

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 19:45 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Pour DDDLV : http://www.francaisfacile.com/exercices/exercice-francais-2/exercice-franca…


Eyrlis a écrit:

Mais j'ai moins aimé la fin que j'ai trouvé exagérée.


Eyrlis, tu parles à une personne dont les voisins ont affiché sur leur portail "Prochainement ouverture d'un club échangiste" pour contrecarrer un projet de vente immobilière Mr. Green

Et qui vit près de Strasbourg où il y a quelques années, un gars en a égorgé un autre dans le tram parce qu'il estimait qu'il l'avait regardé de travers... Exagérée, mon histoire? Ah, si seulement !!
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
ailleurs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 17 Oct 2014
Messages: 378
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 02:03 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Une écriture originale et riche, j'ai bien aimé ton texte. Thaïs, je pense que tu n'as pas fais ce qu'on a lu, car si ces voisins n'habitaient pas à coté tu aurais eu du mal à trouver du fil aussi long. Alors, qu'est ce que tu as fait réellement pour être tranquille à la fin?
_________________
"...la vérité et la justice sont souveraines, car elles seules assurent la grandeur des nations...tout peuple qui ne baserait pas sur elles son unique raison d'être, serait aujourd'hui un peuple condamné." Emile Zola
Revenir en haut
Eyrlis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 10:52 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Je m'incline Thaïs ! Mr. Green
_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 11:44 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Et encore Eyrlis, tu ne sais pas tout Rolling Eyes


ailleurs a écrit:
Alors, qu'est ce que tu as fait réellement pour être tranquille à la fin?
Bah... rien. Bizarrement, le bruit ne me gêne pas, j'en fais spontanément abstraction, comme de la plupart des éléments à potentiel perturbateur. Se focaliser sur les sources de gêne est le meilleur moyen de s'en trouver indisposé ! Il n'empêche que me fascine assez que les voisins en question ne puissent communiquer entre eux autrement qu'en hurlant, piscine ou pas piscine, et que me sidère l'irrespect dont ils font ainsi preuve envers les autres habitants de la rue Shocked
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 700
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 17:57 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

DDDLV : Un champ lexical est l'ensemble des mots qui, dans un texte, se rapportent à une même notion (pour le chant : note, musique, chanson...). Thaïs joue avec les mots, parfois les détourne... bref, elle aime jouer avec le vocabulaire qui illustre un thème.
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 700
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 18:02 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

J'ai trouvé le texte crédible (c'est vrai que souvent la réalité dépasse la fiction. Parfois je me dis "tiens, tel fait divers si je le mettais dans un roman ou une nouvelle, on me dirait que c'est exagéré"

Excellent titre pour moi, j'en ai apprécié le second degré pas si second que cela...
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 3 Avr - 19:23 (2015)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau... Répondre en citant

Pareil pour moi Ptit Lu, la vie, le quotidien, me paraissent souvent bien plus inventifs que nous, pour le meilleur comme le pire !

Je m'étais d'ailleurs fait cette remarque en lisant la scène de bagarre dans Au revoir là haut, ce moment où Albert se coince la main dans... Shocked (shhht, tout le monde ne l'a pas encore lu !)
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:19 (2018)    Sujet du message: Tant va la cruche à l'eau...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu 118 B : Printemps des prosateurs -> Critiques constructives jeu 118 B Prose Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com