forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Soumission

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 18:00 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

...
...


La chance m’a permis de lire sans bourse délier le dernier opus de Houellebecq, pour lequel je n’aurais pas dépensé 21 euros, parce que, parce que… Je préfère pour la même somme m’offrir deux bouteilles de Médoc ou trois paquets de cigarettes ; ou une infinité de livres numériques disponibles gratuitement sur la toile.

Cet ouvrage, d’un auteur prétendument sulfureux – on peut se demander pourquoi – dont je partage l’hygiène de vie, les goûts vestimentaires, l’allergie aux produits cosmétiques, et malheureusement pas la notoriété, est mon préféré de ceux du lauréat du Goncourt 2010 que j’ai eu l’occasion de lire jusqu’à présent.

Je n’en connaissais que deux autres : « les particules élémentaires », et « extension du domaine de la lutte ». Le premier, que je considérais comme un roman de science-fiction très original, et français, m’a fait fâcher avec tous les amis auxquels je l’avais conseillé ; heureusement ils sont peu nombreux, et nous nous sommes réconciliés depuis. Le sujet me semblait intéressant : un chercheur en biologie découvre le moyen de synthétiser l’ADN et de créer des êtres humains sans avoir recours aux méthodes de reproduction « classique », ce qui conduira à une société « idéale » où tous les hommes (et les femmes aussi) seront beaux, intelligents, sans problèmes, et où l’activité sexuelle n’aura d’autre fonction que ludique. Mais voilà, ce fil conducteur traverse une histoire, celle du savant et de son frère, dont l’éducation soixante huitarde leur a laissé de profondes séquelles psychologiques. Car le roman, et c’est un de ses aspects que j’avais à peine remarqué, est aussi une critique anticonformiste de la société libérale, libertaire, libératoire, celle de l’abandon des « valeurs ». Ainsi sont attaqués les hippies, baba cools, la mode « new age », et les préceptes d’une société permissive qui, selon l’auteur, auraient causé davantage de mal que de bien. C’est sans doute ce côté pamphlétaire qui a pu choquer, sans oublier la crudité de certaines scènes.

L’extension…, écrit quelques années auparavant (merci Ouiki !), narre les avanies d’un informaticien désabusé qui sont l’illustration, pour MH, des inégalités de la société, n’affectant pas seulement le domaine financier, mais aussi la vie affective et sexuelle. Un point de vue original, et intéressant, et encore une fois très anticonformiste. Assorti d’une violente diatribe contre la psychanalyse et les psychanalystes. On se doute que ça ne peut pas plaire à tout le monde…

Avec « Soumission », dont on connaît le synopsis si on possède une télé, une radio, un ordinateur, en bon état de marche, Houellebecq s’attaque à la politique-fiction. Rappel aux Béotiens : en 2022, date de l’après-prochaine élection présidentielle, dans un climat politique où le front national est (vraiment) le premier parti de France face à une gauche unie mais très faiblarde et un UMP à la ramasse, la surprise du premier tour vient d’un candidat de tendance « musulmane modérée ». Les partis traditionnels n’ont d’autre choix que d’appeler à voter pour Mohammed ben Abbes, habile politicien, visionnaire, et consensuel, pour contrer la candidate FN, clairement identifiable mais dont le nom n’est jamais cité.

Résultat des courses de chameaux : le calife est élu à la place de la prétendante au califat et Momo ne trouve rien de mieux que de nommer comme premier vizir un centriste béarnais aux larges oreilles, à la tête d’un gouvernement dont tout le monde s’accommode. Petit à petit, en grande partie grâce aux fonds des Emirs du Golfe avec lesquels notre président est copain comme halouf, la France change d’aspect ; les universités (dont la Sorbonne où exerce le narrateur) sont privatisées et passent sous la coupe de la mouvance islamiste, les étudiantes portent le voile, les profs sont incités à se convertir, la polygamie est autorisée. Mais les tensions s’apaisent, la situation économique s’améliore et se stabilise, et le prof, après une courte retraite dans un triste monastère poitevin non-fumeurs, envisage, moins par conviction fervente que par mol intérêt, de rejoindre les fils d’Allah.

On peut ajouter à ce résumé que ce roman, écrit avant les attentats de janvier, fait état d’actions terroristes et d’une manipulation des media visant à en minimiser la portée ; qu’il y est question d'une émigration massive des Juifs vers Israël. C’est son côté prophétique ; mais, à mon avis, et c’est confirmé par un discret humour qui transparaît dans la narration, tout ça n’est pas à prendre totalement au sérieux ; le récit tient plus de la fable philosophique que de la prospective-fiction réaliste. Je crois que les sommités médiatiques qui ont détesté le livre (Ali Baddou – Canal plus – a déclaré qu’il le faisait « gerber ») n’y ont pas vu le second degré. Et que la véhémence des réactions a largement contribué au succès commercial de l’ouvrage. Et que j’absous MH de l’accusation de provoquer dans un but mercantile.

S’il traite d’un sujet délicat et brûlant, on aurait du mal à cerner l’opinion du narrateur, et a fortiori de l’auteur ! N’oublions pas que le JE du livre est un quadragénaire germanopratin auteur de thèses qui rappelle Houellebecq par certains côtés, mais que ce n’est pas son clone ; je doute que l’auteur, le vrai, embrasse une religion dont il n’a pas dit beaucoup de bien par le passé. Le regard que l’autre, le faux, porte sur l’Islam est sinon bienveillant, du moins tolérant.

Les critiques, si critiques il y a, sont plutôt adressées au monde politique dans son ensemble, et en particulier à François Bayrou, au milieu médiatique, au catholicisme, et à certains courants philosophiques.

Mes critiques maintenant, si on peut les considérer comme telles : le propos est celui d’un intello littéraire et philosophe, donc assez éloigné de moi. Pour montrer honteusement l’étendue de ma crasseuse ignorance, sachez qu’avant cette lecture, je n’avais jamais entendu parler d’un certain Huysmans. Cet écrivain, que je ne connaissais ni des lèvres ni de Médan (seul le recours à mon pote Ouiki m’a permis ce jeu de mots, et permettra à certains de le comprendre) est évoqué à longueur de chapitres ; c’est en effet l’inspirateur du héros, qui s’apprête à lui consacrer une biographie dans la Pléiade. Si on ignore tout comme moi de cet intellectuel du XIXe siècle et des courants philosophiques qui avaient cours à son époque, on est un peu perdu. C’est l’occasion de faire des recherches et d’apprendre quelque chose. Tant pis ! J’aurais dû choisir une section littéraire ; mais je ne serais pas fichu de résoudre une équation du second degré !

Je reproche à l’auteur d’avoir inséré des passages qu’on pourrait qualifier de pornographiques s’ils n’étaient aussi ennuyeux, qui viennent comme des cheveux sur la soupe. Une vulgarité à mon sens inutile et qui affaiblit le propos.

Le titre : Il nous avait habitués à plus original. Soumission serait l’équivalent en français du mot « Islam ». Si le livre, ce qu’à Allah plaise, est un jour traduit en arabe, son titre sera-t-il tout bêtement Islam ? Il mériterait, AMHA, d’être intitulé de façon plus subtile : « La possibilité de la soumission du territoire », ou « extension du domaine de la soumission ».

Je rigole, mais en finale, je suis satisfait de cette lecture, qui m’incitera peut-être à explorer l’univers de cet auteur inclassable si je peux en acquérir d’autres ouvrages au même prix ; en gardant à l’esprit que c’est une pure fiction, et que celui-ci nous propose rien de plus qu’une balade dans un futur imaginaire mais improbable auquel il ne semble pas croire lui-même. D’ailleurs, n’écrit-il pas (page 72 – je rappelle que l’action se situe à Paris dans un futur proche) : « Vers deux heures du matin […] je trouvai facilement un taxi. »
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Mer 25 Mar - 18:00 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 656
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 18:44 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

Un auteur qui me rebute et je n'ai pas la moindre envie de faire l'effort de me plonger dans son œuvre.
N.B: je ne me crois pas particulièrement intello mais je connais Huysmans... de nom et de réputation ! Mr. Green
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 806
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 18:52 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

J'avoue avoir été hermétique aux Particules élémentaires... ça ne me motive pas pour lire "Soumission" !

Je connais aussi Huysmans... de nom !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2010
Messages: 4 896
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 19:42 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

Je suis assez fan de Houellebecq, pour ma part, enfin... je l'étais, jusqu'à son Goncourt, qui m'avait paru mal ficelé et peu intéressant, et m'avait déçu en regard des précédents. Peu d'auteurs sont aussi éloignés de la littérature fleur bleue, langue de bois ou "barbe à papa" (celle dont il ne reste rien très vite)et ça fait du bien...
Mais j'ai été peu convaincue par Soumission, malgré un pitch qu'il fallait oser (et il l'a fait !) et une écriture rien-à-redire... Ce qui m'a choquée, moi, tu n'as pas dû le ressentir et pour cause, Bay, c'est sa misogynie !! Ce bouquin est bien plus macho qu'anti-islamiste, n'en déplaise à cetains critiques : toutes ces femmes qui acceptent sans mot dire de renoncer aux jupes et de se partager un seul homme, ça oui, c'est de la (pure) fiction !!

Concernant Huysmans... J'avais lu, un an avant (je répare mes lacunes de jeunesse !) À rebours, et je ne m'étonne pas que Houellebecq ait pu être interpellé par l'univers de ce héros, pour le moins misogyne puisqu'il est, surtout, carrément misanthrope...
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 21:46 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

@Pollux : tu soulèves là un point intéressant, et que je n’ai pas abordé dans mon (trop) long exposé, mais je ne pouvais tout aborder. Dans un article de presse que j’ai lu à propos du livre, il est aussi question de l’acceptation des règles islamiques par les femmes françaises.

Je suis aussi peu misogyne que féministe, et inversement, et encore moins femme, c’est dire ! Cependant c’est cela qui m’a paru le plus invraisemblable : que les femmes, et les hommes, majoritairement imprégnés de culture athéo-judéo-chrétienne, adoptent aussi facilement la pratique de la polygamie. Je ne parle pas du renoncement aux jupes, qui ne serait qu’une question de mode ; la mode, ça change vite ; dans les années soixante les jupes raccourcissaient à la vitesse de dix centimètres par an, et à certains moment d’un centimètre par jour ! La scène où le narrateur, venu rendre visite au recteur, croise sa seconde épouse âgée de quinze ans, vêtue d’un T-shirt « Hello Kitty », qui hurle et se cache le visage comme si elle avait été surprise nue sous sa douche alors qu’elle a seulement omis de mettre son voile, me paraît très exagérée. On apprend ensuite l’existence de la première épouse, celle qui prépare les gâteaux, et on subodore celle d’une troisième. Et ce qui est surprenant, si c’était vrai, ce n’est pas l’attitude des femmes, dans l’exemple elles sont issues de la communauté musulmane, mais celle du recteur, présenté comme un « Français de souche ». Une telle évolution, en si peu de temps – sept ans seulement nous séparent des événements décrits – est inenvisageable. Je pense que l’exagération est volontaire, et l’indice que le texte ne doit pas trop être pris au sérieux.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 22:55 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

Les particules élémentaires ne m'avaient pas transportée, mais j'ai beaucoup aimé certains passages de Configuration du dernier rivage, et là, vous me tentez...

D'autant que sur le point dont vous débattez, je vois moins de misogynie que de triste réalité: il n'est pas plus improbable de voir des filles s'engouffrer sous le voile que des p'tits gars dans le jihad, et je me souviens d'exemples (il y a déjà dix ans de cela) de bonnes alsaciennes pur jus tendance cagole qui viraient radicalement de bord pour "faire plaisir à leur homme" (sic), même lorsque celui-ci ne leur avait rien demandé. Et qui passaient de l'ultra sexy au total voile.
Quant aux Français de souche de catégorie mâle ... comment disait Renaud, déjà? "Il dit qu'c'est pas tromper, que c'est juste pour l'hygiène, mais qu'si sa femme l'imitait, il l'assommerait à coups d'beignes" Mr. Green
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Ven 27 Mar - 13:38 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

@Thaïs : dans la chanson de Renaud, outre que la rime est approximative, que la situation est invraisemblable (comment le chanteur peut-il savoir ce que dit son beauf après avoir trompé sa femme, sa sœur – à lui Renaud ; le beauf n’est pas trop discret pour que ça parvienne à ses oreilles – à Renaud), la sœur lui rend la pareille comme on l’apprend à la fin de la chanson, peut-être aussi pour l’hygiène. Donc, égalité des sexes, 1 partout !

S’il est question là de polygamie, il s’agit de polygamie clandestine, autrement nommée adultère. Cette pratique ne date pas d’hier. Elle perdure depuis des siècles millénaires dans les cultures où la monogamie est de mise. Un exemple assez daté (vers les années 20-30 de l’ère chrétienne) est fourni dans un livre à succès, l’histoire d’une femme infidèle sauvée de la lapidation par un indulgent prédicateur. Depuis la guerre de Troie et les galipettes des dieux gréco-romains jusqu’aux pièces de boulevard et les infidélités présidentielles plus récentes, ce thème est présent dans la société. Mais on est alors dans l’interdit, rien à voir avec la polygamie institutionnelle autorisée par la charia.

Même le plus frivole des époux dans la culture occidentale traditionnelle a conscience de la transgression, et ne souhaite pas la remise en cause du couple classique, à deux. Hormis les Mormons, et quelques philosophes marginaux, personne ne prône la polygamie, surtout à sens unique (un homme, plusieurs femmes). Je vois mal les mentalités évoluer assez rapidement pour que le mariage à plusieurs soit accepté avant plusieurs décennies, comme l’a été, avec réticences cependant, le mariage homosexuel. Parce que, à mon avis, ce dernier est l’officialisation d’un comportement qui imprègne la société « autochtone », athée-judéo-chrétienne, Houellebecq dirait humaniste, alors que la polygamie est une pratique importée, et beaucoup plus récente.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT


Dernière édition par bay le Dim 29 Mar - 19:46 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 27 Mar - 14:09 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

"Même le plus frivole des époux dans la culture occidentale traditionnelle a conscience de la transgression et ne souhaite pas la remise en cause du couple classique, à deux."

Eh bien tu vois, Bay, je ne parierais pas là dessus. Trop d'exemples tendent d'ailleurs à me prouver le contraire, d'hommes naviguant entre deux foyers parfois une vie durant, toutes les parties étant parfaitement au courant et s'en faisant soit une raison, soit y trouvant leur compte. Et je doute peu que si les conventions/ la culture/ les lois/ la religion (...) ne l'interdisaient pas, ces couples polygames renonceraient/ auraient renoncé tout de go au minimum de discrétion qu'ils s'imposent/ s'imposaient.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Lun 20 Avr - 16:22 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

Pour celles et ceux qui voudraient lire le bouquin sans bourse délier, je mets mon exemplaire à leur disposition. Bon, il n’est pas en parfait état, certaines pages étaient collées, la 4e de couv’ est déchirée, mais c’est lisible.

Si vous habitez, ou demeurez provisoirement, à Paris intra-muros, livraison gratuite à l’endroit de votre choix situé entre Notre-Dame et le périf, ou en bas de chez moi (près de la librairie Gallimard). Sinon, frais de port à votre charge. Voilà !
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Ven 1 Mai - 21:56 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

Trop tard, j'ai trouvé un acquéreur. Neutral
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
xavwanted
vocable éloquent

Hors ligne

Inscrit le: 03 Nov 2014
Messages: 23
Localisation: Avignon
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Lun 11 Mai - 13:47 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

Assez d'accord avec Bay ! J'ai beaucoup aimé...

Concernant la misogynie et l'exagération, Houellebecq le dit lui-même en interviews, le fait de situer son roman en 2022 le rend improbable car trop proche de nous, mais c'est surtout pour y inclure des personnalités actuelles et le rendre plus sexy à lire...

Si ça vous dit, j'ai écrit un article sur Soumission : http://cadependdesjours.com/Litterature-critique/soumission-de-michel-houel…
Les avis et critiques sont bienvenus !
_________________
Xavier Reusser

http://xablog84.blogspot.fr
www.facebook.com/xamusic84
www.chipslive.com
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 27 Juin - 20:16 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

J'ai essayé de lire ta critique, Xavwanted, mais n'ai pas pu y accéder ("page non trouvée")

Sinon, je viens de lire Soumission et suis assez d'accord avec pas mal de choses déjà dites. C'est très bien écrit, pour ma part j'ai vraiment accroché avec l'histoire et côté misogynie rien ne m'a sauté aux yeux, l'auteur n'est pas plus tendre avec les hommes (et leurs soucis de plomberie -sic-), son narrateur adopte simplement une position relativement désabusée.

Entre autres positions, largement détaillées, aussi barbantes qu'un bouquin de cuisine de base quand cela fait un bout de temps qu'on a appris par coeur tout Jamie Oliver. Mais plutôt moins cela dit, que ce à quoi je m'attendais. Donc ouf, finalement, parce que comme l'évoque Bay, cela tombe comme des cheveux sur la soupe.

Au final, un livre intéressant, vision-fiction d'un futur assez effrayant qu'on espère de pure invention. Cela se lit vite, on se prend au "jeu" du narrateur. Et personnellement, oui, je recommande.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Similien
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 02 Juin 2011
Messages: 758
Localisation: Namur (Belgique)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 馬 Cheval

MessagePosté le: Sam 18 Juil - 14:59 (2015)    Sujet du message: Soumission Répondre en citant

Un avis intéressant. Merci, bay !
Personnellement, je n'ai lu de Houellebecq que La Carte et le Territoire. Je n'en ai pas un mauvais souvenir et m'étais promis de découvrir ses autres romans, à l'occasion. (Elle ne s'est pas encore présentée !) En revanche, je suis assez intéressé par Huysmans dont j'ai lu bien sûr À rebours et, plus récemment, Là-bas, deux OVNIs dans la littérature de leur siècle. Je pense qu'il fait partie de ces auteurs à la Julien Gracq, tout à fait passés de mode à cause de leur style très pesant. C'est bien dommage, si vous voulez mon avis, mais je ne suis pas pour autant certain que Huysmans profite réellement de la publicité que lui a fait Houellebecq. Il me semble qu'il mérite plus qu'un succès de curiosité et cette seule étiquette d'« écrivain misanthrope »...
_________________
http://noeljulien.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:24 (2018)    Sujet du message: Soumission

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com