forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Solitude

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES JEU 116
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 675
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Fév - 15:16 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Paul vint s'installer sous les arbres. Tournant le dos à la montagne, il déplia son chevalet de terrain sur le haut de la plage, y fixa solidement son châssis, sortit sa palette, ses pinceaux et un récipient contenant l'huile de lin. Il avait soigneusement préparé sa toile, y appliquant un enduit à base de colle de peau et de plâtre, afin que le support soit d'un blanc immaculé, prêt à recevoir son esquisse, puis ses couleurs. La toile blanche apparaissait bleutée dans l'ombre des arbres.
Assis sur son trépied, il contempla son sujet : la mer, le ciel, la plage, cherchant à s'en imprégner dans un calme apparent mais empli d'une violence contenue.
Il revint plusieurs jours de suite. Selon un rituel bien établi, il plantait son chevalet précisément au même endroit et installait son matériel en répétant rigoureusement les mêmes gestes, dans le même ordre. Contemplait le même paysage... Le bleu intense du ciel sans le moindre petit nuage, celui turquoise de la mer, le sable jaune d'or…

La toile était encore vierge quand apparut une très jeune fille. Surgissant comme de nulle part entre les pandanus, silencieusement. Une beauté juvénile aux cheveux noirs d'ébène, tressés en deux longues nattes, égayés sur sa tempe par une fleur de tiaré. Son visage avait des rondeurs enfantines. Elle portait simplement, noué autour de ses hanches, un paréo rouge vermillon imprimé de grandes fleurs claires. Son buste bronzé et nu dévoilait une poitrine menue encore immature.
Paul, immobile, retint son souffle pour ne pas révéler sa présence à la mystérieuse créature qui s'assit sur le sable chaud, face à la mer, offrant sa peau aux rayons du soleil dans une attitude impudique.
Il imaginait en pensée, posées sur sa toile, les formes et les couleurs de la jeune fille, seule sur la plage, lui tournant le dos.
Était-ce le souffle du vent dans les cocotiers, l'envol d'une perruche ou la sensation d'une présence qui la fit se retourner ? Après un moment d'hésitation, elle sourit à l'homme dont seule émergeait derrière la toile, la tête protégée d'un chapeau à large bord.
Elle se releva souplement puis, d'un pas leste, se dirigea vers l'homme pour regarder ce qu'il était en train de peindre. Constatant que la toile était blanche, elle le regarda droit dans les yeux avec un regard interrogateur. D'abord intimidé , le peintre resta muet, puis, ayant repris ses esprits, lui demanda son nom.
- Teha'amana, ou plus simplement Tehura.
- Tehura, veux-tu être mon modèle ?

Il installa à terre le grand drap blanc qui lui servait à emballer sont matériel, et lui fit prendre la pause, face au sol, les jambes repliée de chaque côté de son corps, les coudes devant elle, le visage appuyé sur ses poings fermés.
Après avoir rapidement tracé la silhouette de Tehura au fusain, le peintre étala prestement ses couleurs sur sa palette et, à grands coups de pinceaux, déposa le bleu du ciel, le jaune du sable et le blanc du drap, en larges aplats de teintes pures directement sorties du tube. S'appliquant à reproduire avec le maximum de justesse, les nuances chaudes de la peau brune de la tahitienne maorie, quelques heures lui suffirent pour achever son personnage.

Enfin, estimant le tableau terminé, il y inscrivit dans le coin en bas et à gauche, en lettres détachées , le mot "Otahi" (solitude) juste au-dessus de sa signature : P. Gauguin 93.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 6 Fév - 15:16 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 675
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Fév - 15:19 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Mon correcteur ayant failli à sa tâche, a été puni de 100 coups de fouet pour les cheveux noir d'ébène, 100 pour la pose, et 100 pour les jambes repliées.
S'il y a d'autres fautes d'orthographe, de frappe, d'étourderies, bourdes qu'il n'a pas vues, je le licencie !

Pour ceux qui ne connaîtraient pas, voici Tehura et le tableau qu'elle à inspiré à Gauguin :



_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Eyrlis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Ven 6 Fév - 15:44 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

J'ai bien aimé ton texte.
Pour moi c’est bien fait et le thème est respecté.

Mon seul bémol, c’est d'avoir compris très tôt que le personnage n'était autre que Paul Gauguin.
Du coup, ton texte a manqué un peu de surprise à mon goût et je l'ai écarté.

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Ven 6 Fév - 15:46 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Voilà mon premier, et mon coup de cœur !

Je me suis laissé embarquer par le style, à tel point que je n’ai pas remarqué les fautes. Peut être que ce billet pour les Marquises Tahiti a comblé mon goût pour l’exotisme, peut-être que mon activité créatrice du moment me porte vers les vahinés ? (Sûrement en fait !) Ou ai-je était séduit par l’intensité visuelle de la rencontre de deux arts, la plume au service du pinceau ? La mienne étant trop limitée pour décrire avec des mots les raisons de cette préférence, j’en resterai là.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT


Dernière édition par bay le Sam 7 Fév - 12:16 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Ven 6 Fév - 15:56 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

J'ai retenu ton texte car je l'ai trouvé bien écrit, imagé, de plus, il met bien le thème en valeur.

Cependant, j'ai ressenti une impression de déjà-vu tant abondent les écrits évoquant de grand peintres à l'oeuvre, aussi ne l'ai-je classé que sixième.

Pour éviter au lecteur de deviner trop vite qu'il s'agit de Gauguin, pourquoi ne pas remplacer "Paul" par "Le peintre", même si cette appellation s'avère moins intime ?

Je n'avais pas relevé les coquilles qui ont dû se mélanger à la palette de couleurs
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 613
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 10:54 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Un texte très agréable à lire mais qui pour moi a manqué de suspense. On flaire Gauguin dès les premières lignes. Dommage ...
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 675
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 11:58 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Merci pour vos commentaires. J'avoue que peinture + vahiné => Gauguin. (Cet épisode de sa vie se situe à Tahiti, et pas aux Marquises.)

J'aurais pu l'appeler le peintre, l'homme ou il... mais je ne suis pas sûre qu'il y aurait eu davantage de suspense. Mon but était surtout de créer une ambiance.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 169
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 12:20 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Très beau texte tout à fait dans le thème. Il était dans ma première sélection...
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 840
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 18:10 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

5ème sur ma liste, j'ai eu du plaisir à lire ce texte. Le jeu du narrateur omniscient est efficace et ce court dialogue qui illumine d'une part les rapports entre les personnages et réalimente la tension de cette belle l'histoire.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 675
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 18:54 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Merci... contente de vous avoir apporté un petit moment de plaisir. Embarassed
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 19:01 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Un peu trop factuel à mon goût, donc un peu froid, ce récit m'a laissée de marbre. Déjà, si j'imagine que le thème choisi est l'angoisse de la toile blanche, rien ne vient cependant illustrer cette angoisse. Il revient tous les jours, s'installe, contemple le paysage... rien d'autre n'est dit. On pourrait donc considérer qu'il prend plaisir à ce farniente, pourquoi pas, ce qui reléguerait du même coup sa toile blanche à un simple accessoire et exit le vif du sujet Cool
Puis, il y a le ciel bleu, la mer turquoise, le sable jaune d'or... Comme partout. Alors, oui, je me doute bien que Gaughin... les couleurs pures... tout ça... Mais j'aurais personnellement préféré quelque chose d'un peu plus épicé.

AMHA, il va sans dire.


_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 675
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 19:31 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Merci pour ta franchise... je mettrai un peu plus de piment la prochaine fois !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 704
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 8 Fév - 14:35 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

J'ai éprouvé à peu près la même chose que Thaïs mais néanmoins, j'ai été heureuse de retrouver ce très beau tableau grâce à ton texte Mamléa. Par contre je ne connaissais pas le véritable visage de Tehura, je le découvre, merci.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 675
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Fév - 17:42 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Merci.

Un texte peut ne pas plaire à tout le monde.
Cela permet d'avancer, d'évoluer de se remettre en question et c'est ce qui fait l'intérêt de ces jeux d'écriture. Peut-être plus enrichissant que de faire l'unanimité ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunairement
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 99
Localisation: Rennes
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 8 Fév - 18:34 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

Du coup ma critique va ressembler à celle de Thaïs.
Alors que ta démarche semble de donner vie à un instant particulier qui donne naissance à une oeuvre d'art j'ai trouvé le style un peu trop froid (peut-être une trop grande place à un ton descriptif). J'aurais préféré être davantage dans l'intériorité du peintre : un vocabulaire plus personnel/parlé peut-être et surtout un point de vue interne (donc pas de possibilité de décrire la vision du peintre par Tehura). Je trouve que tu poserais davantage une ambiance particulière et originale ainsi.
Si cette froideur et cette extériorité ne m'ont pas fait voté pour ce texte il reste néanmoins très agréable à lire et ma critique est à nuancé avec tous les jolis compliments qui t'ont été faits Smile
_________________
"Le bonheur n'est jamais grandiose"
Huxley, Brave New World
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 675
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 8 Fév - 19:47 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

J'ai sans doute trop vu le peintre de l'extérieur, d'où sans doute l'excès de froideur ? Aurais-je dû me mettre dans sa peau et parler à la 1ère personne ?
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunairement
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2011
Messages: 99
Localisation: Rennes
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Dim 8 Fév - 19:54 (2015)    Sujet du message: Solitude Répondre en citant

A la première personne je ne sais pas mais j'ai l'impression que j'aurais préféré une focalisation interne. Ca reste mon ressenti subjectif Wink
_________________
"Le bonheur n'est jamais grandiose"
Huxley, Brave New World
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:02 (2018)    Sujet du message: Solitude

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> CRITIQUES CONSTRUCTIVES JEU 116 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com