forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les souvenirs - Jean-Paul Rouve

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ysiad
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 312
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 21 Jan - 14:13 (2015)    Sujet du message: Les souvenirs - Jean-Paul Rouve Répondre en citant

S’il y a un film qui porte bien son titre, c’est celui-ci. Des souvenirs, il y en a en pagaille, chaque scène en est truffée. Les très nombreux retours en arrière servent à alimenter l’histoire en carburant, et paradoxalement à la faire avancer. C’est sans doute du décalage entre le passé qui affleure dans les dialogues et les attitudes des personnages et le présent qui tire Romain par la manche, que le film puise son originalité.

Romain (Mathieu Spinosi ) est un jeune homme de 25 ans que sa grand-mère (Annie Cordy) adore. Ces deux là s’entendent à merveille. Ils rigolent ensemble, se pigent au quart de tour. Entre eux, pas d’écart entre les générations, le courant passe sans heurts. En revanche, elle ne s’entend pas bien avec son fils (Michel Blanc), un sexagénaire qui vit très mal la mélancolie qui s’est emparée de lui. Il vient d’être mis à la retraite, son boulot lui manque, rien ne va plus avec sa femme (Chantal Lauby), sa mère vieillit et c’est à lui que revient la difficile décision de la placer dans une maison de retraite… Il broie du noir sans se l’avouer. Son courage, il va le chercher auprès de son fils Romain qu’il ne cesse d’appeler dans les moments difficiles, comme lorsque sa mère fugue de la maison de retraite… C’est en partant à la recherche de sa grand-mère que Romain fera une belle rencontre.

Ce film doux-amer m’a laissée sur ma faim. Bien sûr, il y a la belle voix de Charles Trenet chantant Que reste-t-il de nos amours (je suis restée très moderne), le jeu remarquable d’Annie Cordy et de Michel Blanc, de jolies scènes filmées à Etretat, des dialogues marrants entre Romain et son colocataire dragouilleur en mal de « meufs » (William Lebghil) ; en dehors de ces atouts, ça se laisse voir sans plus (à mon avis). Je ne peux que le conseiller pour le jeu des comédiens, sans vous garantir le coup de cœur.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 21 Jan - 14:13 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 807
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 21 Jan - 14:32 (2015)    Sujet du message: Les souvenirs - Jean-Paul Rouve Répondre en citant

D'après un livre de de David Foenkinos.

Résumé :

Citation:
Le narrateur, apprenti romancier, prend conscience à l’occasion du décès de son grand-père de tout ce qu’il n’a pas su vivre avec lui. Il comprend que le seul moyen de garder l’amour vivant est de cultiver la mémoire des instants heureux. Dans le même temps, frappée par le deuil, sa grand-mère semble perdre la tête. Il assiste aux manœuvres des proches pour la placer en maison de retraite et vendre à son insu son appartement. Ce qu’il n’a pas su vivre avec son grand-père, il décide alors de le vivre avec elle. Il va la voir souvent, parvient à égayer sa solitude, à la faire rire de tout. Mais elle finit par apprendre que son appartement a été vendu, et fait une fugue…
Le narrateur va partir à sa recherche, et la retrouver pour lui offrir ses derniers moments de bonheur. Le hasard lui fait en même temps rencontrer Louise, qu’il va aimer, et qui le quittera. Les souvenirs, nourris de joies, de douleurs et de mélancolie, lui offrent désormais la possibilité d’écrire son roman – et peut-être son avenir.
David Foenkinos nous offre ici une méditation sensible sur le rapport au temps et sur la mémoire. Les rapports entre générations, les sentiments enfouis, les déceptions de l’amour, le désir de créer, la tristesse du vieillissement et de la solitude, tout cela est exprimé avec une grande délicatesse, un humour léger et un art maîtrisé des formules singulières et poétiques.

http://www.babelio.com/livres/Foenkinos-Les-Souvenirs/267488

La BA m'a interpelée pour les vues d'Etretat mais pas convaincue par le choix des acteurs.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 659
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mer 21 Jan - 17:46 (2015)    Sujet du message: Les souvenirs - Jean-Paul Rouve Répondre en citant

J'ai surtout peur d'être déçue par rapport au livre et je ne suis pas très fan d'Annie Cordy.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
ysiad
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 11 Juin 2010
Messages: 312
Féminin Balance (23sep-22oct) 鼠 Rat

MessagePosté le: Mer 21 Jan - 19:51 (2015)    Sujet du message: Les souvenirs - Jean-Paul Rouve Répondre en citant

ah flûte, j'avais zappé le bouquin. Le livre vaut sans doute mieux que le film... Mais je persiste et signe : Annie Cordy joue rudement bien...
Revenir en haut
Canardo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 21 Jan - 21:05 (2015)    Sujet du message: Les souvenirs - Jean-Paul Rouve Répondre en citant

danielle a écrit:
J'ai surtout peur d'être déçue par rapport au livre et je ne suis pas très fan d'Annie Cordy.


Tata Yoyo et tatie Danielle, c'est pas compatible Mr. Green
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 659
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 22 Jan - 10:13 (2015)    Sujet du message: Les souvenirs - Jean-Paul Rouve Répondre en citant

Merci pour la comparaison ! Bannir
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 807
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Dim 1 Mar - 23:45 (2015)    Sujet du message: Les souvenirs - Jean-Paul Rouve Répondre en citant

Le film passait dans ma petite ville... alors pourquoi pas ?

Le film est agréable ; pour une fois, Annie Cordy et Michel Blanc n'en font pas de trop et sont parfaits dans la peau de leurs personnages.

La vieillesse, l'amour, la mort sans pathos, avec de l'humour lâché par petites touches. Quelques jolies prises de vues (Etretat) et beaux cadrages sur les personnages.
Bref, un film plaisant, mais qui ne sera pas LE film de l'année.

Quelques anomalies que la script n'aurait pas dû laisser passer : à Noël, les arbres de la maison de retraite sont bien verts et feuillus, et les scènes dans le cimetières se passent dans un bel automne coloré... juste après Noël !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:44 (2018)    Sujet du message: Les souvenirs - Jean-Paul Rouve

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Allons au théâtre ou au cinéma Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com