forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Fenêtre sur cour

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu 115 A
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 230
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Lun 5 Jan - 18:48 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

Fenêtre sur cour

Maman se trompe. Le père Noël existe. Même qu'il habite dans notre "Hache Elle Aime". Même que je l'ai vu.
Maman m'a raconté que le père Noël n'existait pas, que c'étaient les parents qui achetaient les jouets. Elle a ajouté qu'elle préférait me le dire pour que je sache que je n'aurai pas beaucoup de cadeaux, car avec papa qui n'est plus là, il faut se serrer la ceinture.
J'ai bien vu qu'elle était gênée de dire ça. Je sais pourquoi. On a déménagé le 22 décembre, alors elle croyait que le père Noël ne connaîtrait pas notre nouvelle adresse. Elle ne voulait pas que je sois déçue. Mais il est malin et il m'a retrouvée.
Cette nuit, c'était la première fois que je dormais toute seule dans l'appartement. C'est obligé. J'ai cinq ans et je suis grande et raisonnable, (c'est maman qui le dit). Comme elle travaille la nuit, je me garde toute seule, car elle n'a pas de sous à dépenser pour payer une feignante à dormir et à piquer la nourriture dans le frigo.
Mais bon, j'ai quand même un peu peur parfois. Je me suis donc levée pour me rassurer, car je ne connais pas encore les bruits d'ici. De la cuisine, on donne sur la cour, on peut voir aussi les fenêtres des gens qui sont sur l'escalier B, (nous on est sur le A). C'est possible, parce que l'immeuble tourne. Tout était noir et puis une lumière s'est allumée au premier (nous on est au deuxième) et le père Noël est apparu. Pas de doute: il était habillé tout en rouge. Il a posé sa hotte sur une table basse et s'est assis sur un fauteuil, puis il s'est étiré longtemps. Il devait être fatigué. Moi, j'avais froid aux pieds et le coeur qui battait fort. J'ai dû être distraite parce que je me suis rendue compte, tout à coup, que la lumière s'était éteinte. Alors, je suis retournée au lit, très contente de ma découverte. J'ai rien dit à maman, cela va lui faire une belle surprise quand elle verra tous les cadeaux.
J'espère le revoir cette nuit. Il me fera peut-être un signe ?
Je suis à nouveau derrière les carreaux et je regarde. Il fait très sombre. Oh! La pièce s'éclaire et le père Noël entre. Il enlève sa hotte de son dos, ouvre la fenêtre et la lance dans la cour. Pourquoi il fait ça ? Il passe une jambe par dessus la rambarde. A ce moment, des hommes s'approchent de lui, l'attrapent et le font rentrer à l'intérieur. L'un d'eux referme la fenêtre et tire le rideau. Je ne vois plus rien. Je ne comprends rien. Pourquoi les gens ne veulent pas que le père Noël rapporte du travail à la maison ? Avant de retourner me coucher, j'aperçois quelqu'un, en bas, qui ramasse la hotte. Je suis très triste et bien embêtée, parce que je ne peux rien dire à maman. Elle ne serait pas contente de savoir que je me promène la nuit, au lieu de rester allongée.
Quand je me suis réveillée, maman était revenue. Tout de suite elle m'a dit:
" Hé bien, ma cocotte, il parait qu'il y eu du ramdam du côté de l'escalier B. La gardienne m'a raconté que les flics ont arrêté un homme au deuxième. C'était un cambrioleur à ce qu'il parait. Tu n'as rien entendu toi, tu dormais à poings fermés, certainement."
Je n'ai rien répondu. Comme ça, je n'ai pas menti et puis de toute façon si je lui avais dit que le voisin c'était le père Noël et pas un voleur, elle m'aurait pas crue.
Ce matin 25 décembre, au pied du sapin, il y avait une seule poupée très jolie. J'ai dit merci à maman puisque, bien sûr, c'est elle qui me l'a offerte.
Forcément : le père Noël est en prison !
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac


Dernière édition par Armorique le Mar 6 Jan - 18:42 (2015); édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Lun 5 Jan - 18:48 (2015)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 5 Jan - 20:36 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

Excellente idée et titre! Mais j'ai été un peu larguée vers le milieu du texte, peinant à bien comprendre l'enchaînement des événements. Le premier père Noël aperçu est-il le même que le second? Ou y en a-t-il un "vrai" (le premier) et un faux (le voleur)?
Un peu mitigée aussi quant au jeu de mots de la première phrase, mais c'est peut-être parce qu'il s'est télescopé avec mes classiques: "Et la môme du sixième, le hasch elle aime" (Renaud)
Ce texte est passé tout près de mon podium cependant, j'en ai trouvé le ton très juste et (je radote) l'idée excellente
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 659
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 6 Jan - 10:26 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

Un peu désarçonnée par la configuration des lieux, moi aussi. Mais j'ai apprécié le ton juste, le titre et la chute !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Mar 6 Jan - 12:44 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

Si j’ai élu ce texte comme mon favori, ce n’est pas grâce au jeu de mot vaseux du début, qui me paraît déplacé. J’ai aussi oublié la faute d’inattention « des hommes…, l'attrape… » Alors, c’est que le reste m’a beaucoup plu. J’ai bien sûr pensé au film d’Hitchcock éponyme, qui évoque une situation semblable. Je trouve l’idée très bonne et originale, le style enfantin en phase avec l’action. Une histoire riche, avec du suspense, une pointe d’humour… Très bien !
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 730
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mar 6 Jan - 13:58 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

Mon numéro deux. Un peu comme pour le texte de Danielle, j'ai aimé la justesse du ton. Le côté un peu décousu parfois m'a semblé convenir dans le contexte. L'enfant qui observe n'a sans doute pas toutes les cartes alors elle interprète, mélange son jeu.

J'ai aimé également : les petites "incises" entre parenthèses, l'atmosphère un peu étrange et cette phrase C'est possible, parce que l'immeuble tourne, le Père Noël en prison, cette gamine seule dans la nuit debout comme un petit phare courageux. Bravo.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 398
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 6 Jan - 15:26 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

Encore un texte laissé à regret... J'ai été touché par le ton qui s'en dégageait ! Elle est attachante cette petite avec ses réflexions ! Bravo Armorique !
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 230
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Jan - 18:42 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

Merci à tous.
La difficulté que j'ai rencontrée, c'est de rester dans la tête de l'enfant très jeune tout le temps. C'est pour ça que les explications sur la configuration des lieux est un peu vaseuse. Je ne pouvais pas dire que l'immeuble faisait un angle droit, cela aurait faussé le récit, il me semble. Ce n'est pas un jeu de mots "le Hache Elle Aime", c'est ce que l'enfant a compris. Elle ne sait pas lire à 5 ans...
Si je reprends ce texte un jour, je pourrais donner beaucoup plus de détails...
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Eyrlis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 03 Sep 2012
Messages: 855
Féminin Lion (24juil-23aoû)

MessagePosté le: Mar 6 Jan - 18:46 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

Pour une raison que j'ignore, je n'ai jamais trop aimé les textes qui emploient un parler enfantin. Disons que ça me lasse vite.
Mais l'histoire est bien menée, un peu tristounette. Je n'ai pas eu de problèmes pour suivre l'histoire de mon côté.
En gros, pas mal mais j'en ai préféré d'autres !

_________________
"Le récit des choses douces à avoir et des jours doux à passer est vite narré, et guère passionnant à écouter ; tandis que les épisodes déplaisants, palpitants, voire affreux font souvent une bonne ou du moins une longue histoire." Tolkien
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 772
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Jan - 21:15 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

Très bon texte et j'espère qu'un jour tu les reprendras pour en faire une nouvelle plus longue. Le détail qui m'a un peu gêné est au début : le père est en prison, il va falloir se serrer la ceinture pour les cadeaux donc la mère pense que l'enfant ne croit plus au Père Noël : bizarre, en général, les parents jouent leur rôle et e trahissent pas le secret tant qu'ils n'en sont pas certains, non ? Or, l'enfant dit bien qu'elle croit au Père Noël mais se dit que sa maman... a peur que le gros bonhomme rouge ne connaissent pas leur nouvelle adresse... Ce début m'a un peu embrouillée... Je me suis dit "c'est tordu..." Sinon, le style est très bon et l'idée excellente. Pas de soucis avec l'agencement des lieux ! Ni avec le langage de l'enfant, au contraire, j'ai apprécié !
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 230
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Mar 6 Jan - 22:16 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

Merci,Ptit lu. Le père n'est pas en prison, la petite dit qu'il n'est plus là, c'est tout. Dans mon esprit il est mort et la maman s'est retrouvée seule avec la gamine.
Comme tu dis, il faut reprendre et avec plus de place ce sera plus clair.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 772
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mer 7 Jan - 11:01 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

C'est vrai ça ! Il n'est noté nul part qu'il était en prison... La lectrice que je suis a dû s'emparer de ton texte et en faire un interprétation... très personnelle ! Mr. Green Comme quoi, lorsqu'on dit qu'une fois écrit le texte ne nous appartient plus, ce n'est pas faux !
Revenir en haut
Canardo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 7 Jan - 17:06 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

En CC pas vraiment constructives, je supprimerais les parenthèses si je devais le reprendre.
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 807
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 8 Jan - 23:41 (2015)    Sujet du message: Fenêtre sur cour Répondre en citant

J'ai trouvé l'histoire un peu compliquée. Désolée !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 20:43 (2018)    Sujet du message: Fenêtre sur cour

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu 115 A Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com