forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Postérités perverses

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu N°114
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
plume velue
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 13:53 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Postérités perverses

La décision sera sienne, Auguste n’en revient pas. Le sort qui le désigne lui fait bien de l’honneur, mais lui noue l’estomac et lui chahute le cœur. Entre huit prétendants comment faire le bon choix ? Sa petite sœur est à ses côtés. Il songe à ces comptines que lui chantait sa mère, au temps de l’innocence : « Un, deux, trois, nous irons au bois… Quatre, cinq, six, cueillir des cerises… » Oui, bonne idée, il raffole des cerises ! Sans plus tergiverser, il marche vers le sixième.

Trois ans plus tôt…

L’horizon se mêle à la boue. Sur cette mer de cadavres en lambeaux d’habits bleus, un soldat agonise, le cou percé d’une balle. La fange macule son uniforme mais son sang a coulé vers le sol, sans même souiller son col. Le couvant de son ombre, Heinrich, vautour patient, con-temple le mourant. Ce Français prend son temps. Schweinkopf jusqu’à son dernier souffle. Comme Heinrich n’a pas que ça à faire, il se saisit du fusil de l’adversaire, et d’un coup de baïonnette précipite son trépas. Puis s’accroupit et entreprend de dévêtir sa proie. Avec dé-licatesse. Il ne s’agirait pas d’abîmer le tissu, d’autant qu’il suffira de quelques coups de brosse, quand la gadoue aura séché, pour rendre à la capote sa belle virginité. C’est qu’il nourrit pour la défroque des projets bien précis…

À quelques rangs de barbelés de là, au-delà des chairs emmêlées qui ont bataillé corps à corps avant de s’unir dans la mort, s’invaginent les boyaux adverses en longues plaies creu-sées dans la terre. S’il pouvait s’y glisser, sous le couvert opportun du frac bleu dérobé, il saurait saboter mitrailleuses et mortiers. Il imagine déjà la fête que lui feraient ses cama-rades, à son retour. Voilà qui lui vaudrait, sûrement, de joyeuses salves de félicitations, entre autres menus avantages. Une promotion, qui sait ? Voire même une permission ! Ah, revoir sa Bavière, les aires de jeu où avec son cousin, il pillait en été les couvées des oiseaux.
À la tombée du jour, soûlé de rêves grandioses, Heinrich s’est faufilé en direction des lignes ennemies, un ballot sous le bras. Il s’est changé à mi-parcours, non loin du lieu de son crime, dissimulé derrière le tertre bourdonnant de mouches d’un cheval au cou brisé. Ensuite, il a rampé, jusqu’à gagner le coude déserté d’une tranchée ; s’est dressé brièvement pour en-jamber le fil de fer. La balle l’a cueilli en pleine tête. Il n’a rien entendu des cris qui ont suivi, rien vu des Français atterrés par la bouillie de son visage, persuadés d’avoir par erreur expé-dié ad patres l’un des leurs.

Verdun, 192O.

Auguste tient dans ses mains le bouquet rouge et blanc que vient de lui confier le ministre des Pensions. Jambes flageolantes, il longe les huit cercueils de chêne, en songeant à son père qui n’est jamais revenu de la guerre. Deux ans se sont écoulés depuis que l’on a signé l’Armistice, la famille a cessé d’espérer. Aujourd’hui, on célèbre l’anniversaire de la fin du conflit. Il se dit que peut-être, son père est là devant lui, espère un signe du ciel pour aiguil-ler son choix. Quatre, cinq, six, cueillir des cerises. Le soldat indécis réalise tout à coup qu’il appartient lui-même au 6ème corps, au 132ème régiment. Un, plus deux, plus trois. Le doute n’est plus permis et Auguste, sûr de lui, pose ses fleurs sur la bière qui renferme la dépouille du futur inconnu célèbre. Heinrich Göring. Qui jamais ne revit sa Bavière et patienta deux guerres, avant de retrouver en enfer son Hermann de cousin.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 13:53 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 14:44 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Une bonne idée, quoique donnant une impression de déjà-vu. Le soldat inconnu qui n’est pas à sa place, c’est un thème qui a été traité dans le passé ; notamment pour moi dans une BD parue dans Fluide Glacial, hilarante, mais tellement dégueu que je ne puis rien en dire de plus. Qui ne s’est pas posé la question de savoir qui gisait au cœur de la place de l’Etoile ? « La vie et rien d’autre », avec Philippe Noiret, traitait de ce thème, sans chercher à y apporter une réponse. Là, on sait tout, et on s’en doute un peu au début de la lecture. La fin est forte, et pleine de sens. Cependant, cet imposteur malgré lui n’a pas obtenu les honneurs de mon podium ; je n’avais pas assez de décorations à décerner.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 789
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 15:21 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

J'ai trop de respect pour le soldat inconnu et éprouvé d'émotion en visitant la citadelle de Verdun où cet épisode est mis en scène que j'ai du mal d'accepter cette hypothèse cruelle.
En faire un soldat allemand est une chose, mais le cousin, un futur Nazi : too much !
Sinon, le récit est bien mené et ne m'a pas laissée insensible.
Une invraisemblance: il pense au coup de brosse quand la gadoue aura séché, mais s'exécute aussitôt… à la tombée du jour.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 15:35 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

MamLéa a écrit:
J'ai trop de respect pour le soldat inconnu et éprouvé d'émotion en visitant la citadelle de Verdun où cet épisode est mis en scène que j'ai du mal d'accepter cette hypothèse cruelle.
En faire un soldat allemand est une chose, mais le cousin, un futur Nazi : too much !

"Bon sang ne saurait mentir" Mr. Green

Sinon, le récit est bien mené et ne m'a pas laissée insensible.
Une invraisemblance: il pense au coup de brosse quand la gadoue aura séché, mais s'exécute aussitôt… à la tombée du jour.


Pour être souvent tombée dans la gadoue, je peux t'assurer qu'elle sèche rapidement sur les vêtements. Et, justement, notre soldat ne met pas aussitôt son plan à exécution puisqu'il attend la tombée du jour Idea
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 789
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 15:59 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Je ne sais pas si elle séchait si vite sous l’uniforme détrempé, en plein hiver humide ? La boue lorraine, si c'est ce dont il s'agit, elle colle bien ! Y a qu'à lire Genevoix &Co. Mais c'est un détail...
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 17:24 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

MamLéa a écrit:
La boue lorraine, si c'est ce dont il s'agit, elle colle bien !


Bah, MamLéa... Alsace? Lorraine..? Même région, , même boue...
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 789
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 17:30 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Thaïs a écrit:
MamLéa a écrit:
La boue lorraine, si c'est ce dont il s'agit, elle colle bien !


Bah, MamLéa... Alsace? Lorraine..? Même région, , même boue...

On voit que tu ne connais pas la Woëvre, ni le contexte géologique du plateau de Verdun... je ne vois pas de boue sur les cimes vosgiennes.
Quant à la "même région"... no comment ! Mr. Green
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 863
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 14:01 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Ce qui m'a gêné dans ce texte, c'est le flashback.

Je trouve que vu le format à respecter, c'est un luxe...
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 651
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 14:07 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Les premières lignes sonnent comme des alexandrins. Que le thème du soldat inconnu ait déjà été traité (tous les thèmes ont déjà été traités!) c'est un fait, mais de cette façon-là, je ne crois pas. Une fin irrévérencieuse? Gênante pour certains? Moi, elle m'a plu. Et si c'était vrai ?
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 863
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 14:27 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Ca me plairait bien, moi, que ce soit vrai.

Et que AH ait des ancêtres juifs.

Vous me faites aussi penser à Alan Turing Crying or Very sad , je crains que mes associations d'idée défient toute logique... Embarassed
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 789
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 18:31 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

On pourrait imaginer une suite : Auguste, très âgé, apprend dans un journal qu'on a identifié son soldat inconnu (ADN ou autre méthode).
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 18:46 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Ou une uchronie où c'est le caporal Adolf himself qui repose sous l'Arc de Triomphe.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 789
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 18:57 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Dans ce cas, il n'a pas eu le temps d'être dictateur. Il reste un gentil caporal et il n'y a pas de WW2... Rolling Eyes
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 19:22 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Ben oui, et c'est tant mieux. Sauf que ma chronique du XXe siècle ne veut plus rien dire. Où alors il faudrait plus que 3500 caractères pour tout expliquer. Mr. Green
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 19:39 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Troisième sur ma liste. Une narration bien menée, un bon rythme, de la clarté : autant de qualités qui ont valu à ce texte sa place dans ma sélection pour le podium.Quand la fiction s'empare avec brio de l'histoire pour parodier certains épisodes de la guerre on ne peut que saluer la démarche.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 10:14 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Merci à tous pour ces premiers avis

Et rendons à César, la bonne idée de départ de ce texte est à attribuer à la partie emplumée du duo Mr. Green
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Canardo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 6 Déc - 11:20 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

César vous remercie pour les commentaires Mr. Green
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 11:31 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

http://www.ina.fr/video/PUB3774445007

Ah, le pâté de canard... "encore plus savoureux" ! Mr. Green
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 884
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 19:11 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

J'ai bien aimé l'idée de départ et comme j'ignorais qu'elle avait déjà été traitée par des auteurs connus, je l'ai trouvée originale. Ce récit bien construit, bien mené, à l'écriture fluide, a fait partie de ma première sélection avant de se faire supplanter par d'autres sur le podium, un peu restreint cette fois.
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 724
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 7 Déc - 14:39 (2014)    Sujet du message: Postérités perverses Répondre en citant

Voté pour, bien aimé l'idée et le récit dans son ensemble.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:48 (2018)    Sujet du message: Postérités perverses

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu N°114 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com