forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chronique du XXe siècle (extrait)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu N°114
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 10:57 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

L’avion s’inclina pour amorcer son approche. Le président, réveillé par le choc de sa tête contre le hublot, reprit contenance. Il comprit, en reconnaissant le Sacré-Cœur, et plus loin la Tour Eiffel, que le voyage touchait à sa fin. Il attendait avec appréhension l’atterrissage, et surtout l’accueil que lui réserverait le peuple à sa sortie de l’appareil.
La piste du Bourget était presque désertée. Il en fut soulagé, s’étant attendu à l’accueil vociférant d’une foule en colère.
Le secrétaire d’état ouvrit la porte de la voiture et lui demanda :
« Vous avez fait bon voyage, Monsieur Daladier ? »
« Oui. Dans la mesure où chaque seconde m’éloignait de ce fou sanguinaire. Je ne mettrai pas de sitôt les pieds à Munich. Mais que va dire le peuple ? Quel échec ! »
Les fameux accords, censés préserver la paix en Europe, venaient d’achopper. Edouard Daladier regrettait déjà le mouvement d’humeur qui l’avait saisi lorsque le Chancelier lui avait marché sur le pied par mégarde, sans s’excuser.
Arrivé à Paris, le président convoqua d’urgence un cabinet de crise. Il fut décidé d’augmenter les crédits de l’armée. A la sortie de la réunion, Daladier prit à part le ministre des affaires étrangères et lui ordonna d’un ton sec :
« Trouvez-moi vite un interprète russe, et mettez-moi au plus vite en communication avec Staline. Activez nos réseaux d’espions en Allemagne. Et faites tout pour que cette lavette de Chamberlain soit écarté ».
Aussi, quand les nazis envahirent la Pologne, le 1er septembre 1939, Anglais et Français étaient sur le pied de guerre. L’URSS ne leva pas le petit doigt, conformément à un accord secret conclu entre Staline et Hitler. Après neuf mois d’inaction, qu’on nomma plus tard la drôle de guerre, les armées belge et néerlandaise soutenues par le corps expéditionnaire britannique enfoncèrent le front à Maastricht et Arnhem. Les Français firent une percée dans les Ardennes, tandis qu’une brigade blindée commandée par un certain colonel de Gaulle fonçait vers Trèves. Deux jours plus tard, l’armée rouge, trahissant le pacte de non-agression, déferlait sur la Pologne. L’effet de surprise fut total. Les Allemands se débandèrent et parvinrent à établir une ligne de défense sur l’Oder, qui tînt bon au prix d’immenses pertes. A l’ouest la bataille de la Ruhr fut acharnée. La région était pilonnée jour et nuit. Elle fut prise en tenailles et le général Von Paulus dut capituler, privant le Reich de sa principale source d’armements. Dans la Wehrmacht les désertions se multipliaient. Mais les divisions SS fanatisées, croyant toujours la victoire possible, menaient des contre-offensives suicidaires très meurtrières. Les Russes et les alliés firent leur jonction au nord de Dresde, à la mi-juin. Le Führer se suicida peu après dans les ruines de Berlin, ainsi que ses principaux collaborateurs.
Le 22 juin, l’Armistice fut signé par l’amiral Dönitz. Cette date, célébrée dans tous les pays, symbolisera toujours la victoire de la civilisation sur la barbarie.
De Gaulle, promu ministre de la guerre, démissionna un an plus tard. Il se mit à écrire des livres, qui obtinrent un grand succès.
Le jour même où explosa la première bombe atomique, dans le désert du Kazakhstan, le 26 juillet 1951, eurent lieu les obsèques de Philippe Pétain. Deux millions de personnes étaient massés au long du cortège menant de la place de l’étoile, qui porte aujourd’hui son nom, au Panthéon.

Vous, qui lisez ces lignes, ainsi que leur auteur, n’êtes jamais venus au monde.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 10:57 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 687
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 11:17 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Ce texte m' a fait l'effet d'un cours magistral délivré par un professeur d'histoire. Ceci dit sans méchanceté aucune. Il ne m'a tout simplement pas touchée.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 13:40 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

danielle a écrit:
Ce texte m' a fait l'effet d'un cours magistral délivré par un professeur d'histoire.

C'était dans la logique du titre !

J'ai beaucoup aimé cette fiction ; mon numéro 4.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 13:43 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Idem pour moi... Je suis restée de marbre et la touche finale de fantaisie est venue trop tard pour m'assouplir Embarassed Cela dit, j'ai beau tenter de me corriger, je ne suis pas une grande adepte de récits historiques Embarassed , ceci explique cela...
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 809
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 17:57 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

C'est bien écrit mais j'ai trouvé que le côté "résumé hyper condensé et très rythmé" même s'il est voulu par l'auteur ne me permettait pas d'apprécier l'intrigue, le suspense. Le format est trop court. Du coup, ce texte n'est pas sur mon podium (et pourtant, contrairement à Thaïs, j'adore les récits historiques ! Mr. Green )
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 891
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 10:36 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

j'ai été intéressée par ce récit historique, mais j'ai eu l'impression que le narrateur prenait quelques libertés avec la chronologie des événements. Ainsi, dans ma mémoire le bataille de la Ruhr a lieu en 1945 et la capitulation de Von Paulus se situe en 43, si bien qu'il aurait été préférable d'organiser d'une autre façon la relation des faits. En tout cas cela va être pour moi, une bonne occasion d'aller vérifier dans un bouquin d'histoire si je me trompe ou pas.
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 10:50 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

@Janis : je n’ai pas voulu que les dates marquantes de cette uchronie correspondent aux dates réelles. Puisque je tenais à ce que mon armistice fût signé le même jour que celui de la réalité, j’ai dû condenser l’histoire dans le temps.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 11:35 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

"Uchronie" ! Je cherchais le mot... je ne sais pas pourquoi ce genre ne fait pas l'unanimité dans les jurys. Nous en avions reçu une superbe dans le cadre du prix Moselly, j'ai été la seule à apprécier !
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 891
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 12:29 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Bay, maintenant que tu parles d'uchronie, je comprends mieux pourquoi tous ces détails déstabilisants (dates inventées ou données dans le désordre, Pétain enterré au Panthéon et non à l'île d'Yeu ... et autres fantaisies) m'ont laissée perplexe. J'ai cru avoir affaire à un mauvais élève en histoire qui mélangerait tout pour remplir sa copie un jour d'exam. Mais il me semble que ta définition de l'uchronie est beaucoup plus "large" que la mienne, si bien que je n'ai pas compris à quel moment "la situation historique existante se modifie de façon radicale afin que son issue en soit changée"( pour me référer à "ma" définition du mot uchronie). J'en suis restée aux fameux exemples: Si Napoléon ne s'était pas engagé dans la bataille de Russie, ou si Hitler n'avait pas échoué à son concours d'entrée aux beaux-arts...
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 13:19 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

L'avantage des rares uchronies que j'aie lu, c'est qu'elle étaient présentées comme telles en 4ème de couverture.
Dans le cas présent, j'ai deviné sa nature, mais je ne maîtrise pas suffisamment l'histoire, la vraie, que pour pouvoir apprécier le texte à sa juste valeur.
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 14:25 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Pour répondre à Janis d’une façon plus précise que m’autorise le dépassement des 3500 caractères, dans lesquels j’ai dû rester allusif : « la situation historique existante se modifie de façon radicale » au moment où Daladier se fait marcher sur le pied par Hitler, ce que les manuels d’histoire ne mentionnent pas. Il se fâche et refuse d’apposer sa signature au texte des accords, au côté de celle de Chamberlain. Le document rejoint le plus proche papierkorb, et Edouard, furax, la ville lumière ; sans même avoir eu le loisir d’acheter un kilo de weisswürste. Il s’attend, comme dans la version originale, mais pour la raison inverse, à être hué à sa descente de l’avion. En fait, dans les deux cas, il est plutôt pessimiste ; les Français, très pacifistes après la boucherie de 1914-1918, espèrent que se déculotter devant le Führer sauvera la paix en Europe. Mais, dans ma version uchronique, c’est plutôt l’indifférence qui est de mise. Ayant quelques notions de géostratégie (il est quand même président du conseil !), il juge bon de miser sur Staline plutôt qu’Hitler. Ensuite, tout se passe comme on le sait, pacte germano-soviétique, invasion de la Pologne, à ceci près que les Popovs n’occupent pas une partie de la Pologne, et que les Français, et Anglais, sont, depuis la non-signature des accords de Munich, en situation de pré-guerre avec le Reich. Lorsque la Wehrmacht franchit l’Oder, la France et l’Angleterre, comme dans la réalité, déclarent la guerre à l’Allemagne. Après une « drôle de guerre », réelle et fictive, ce sont les Alliés qui prennent l’initiative, car ils s’étaient préparés au conflit inéluctable, et savent que les Soviétiques, de leur côté, vont devancer la rupture du pacte. Dans la réalité, la grande erreur de Staline a été de croire qu’il pouvait temporiser, pensant qu’Hitler n’oserait jamais ouvrir un second front en Europe. Là, dans l’uchronie, il saisit l’occasion, et fait le même coup en 1940 à Hitler que celui qu’il s’est pris, réellement, en 1941. Tout le reste n’est que la conséquence, prévisible, de cette situation imaginaire. Et l’armistice honteux de 1940, est signé dans la clairière de Rothenburg, près de Kompienenstadt, et Pétain reste le vieux vainqueur de Verdun, et de Gaulle, excellent écrivain écrit autre chose que des mémoires de guerre, et la RDA est le seul pays communiste d’Europe avec l’URSS, et les Américains, restés neutres, n’ont pas mis au point la bombe atomique, et… (pour les plus jeunes d’entre vous), vos parents ne se sont jamais rencontrés.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 891
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 19:55 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Eh! oui, le point de départ de l'uchronie était trop subtil pour moi -et sans doute pour beaucoup d'autres lecteurs dont tu as surestimé les connaissances historiques-. Et c'est pour cela que "l'intention de l'auteur" m'avait totalement échappé et que ton texte ambitieux a rencontré si peu de succès!
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 844
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 5 Déc - 20:25 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Côté rédactionnel, le texte est plutôt impeccable, sans pli ni ride. Cependant la limite entre la fiction et la réalité ne m'est pas apparue évidente. Cela m'amène à m'interroger sur les contraintes liées aux règles de ce jeu d'écriture, relatives aux autres genres autorisés en dehors de la prose et la poésie. Novice en la matière, mon propos vise juste à susciter une réponse à mon incompréhension devant ce texte.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)


Dernière édition par aimard le Sam 6 Déc - 12:55 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 891
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 11:40 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Aimard, rassure-toi, je répète ce que j'ai dit plus haut, tu n'es pas le seul à ne pas avoir compris en lisant ce texte quelle était l'intention de l'auteur qui a surestimé le bagage historique de ses lecteurs...Il aurait fallu que nous relisions un cours d'histoire pour nous remettre en mémoire ce qui s'est passé réellement lors des accords de Munich. Et le fait que Daladier rentre à Paris sans les avoir signés n'est pas un" événement fondateur" suffisant pour changer la face du monde, ou le cours de l'Histoire déjà en marche... Seuls certains faits, dates, alliances, batailles... s'en trouvent modifiés...
A propos de ta question sur" les genres autorisés en dehors de la prose et de la poésie"... je suis bien incapable d'y répondre. Pour ma part je ne saurais m'exprimer qu'en prose ou en poésie.
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 12:14 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Tout n'est-il pas permis dans les jeux d'écriture : poésie, prose, fable, récit, nouvelle, SF, uchronie... ?

Si la France n'avait pas signé les accords de Munich et s'était préparée autrement à la guerre, l'histoire aurait été totalement bouleversée ! C'est tout l'intérêt de cette fiction.
Peut être simplement également si Daladier, au lieu d'avoir été acclamé à son arrivée, avait été conspué.

Belle-maman me racontait comment ce jour là, elle avait été si bouleversée par cet accord que son lait avait cessé et elle n'avait pas pu continuer d’allaiter son bébé, mon beau-frère. Comme quoi tous les citoyens ne se sont pas réjouis de cette signature.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 891
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 12:24 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

je suis d'accord MamLéa, tous les genres (fable, récit, nouvelle, pamphlet, lettre, discours politique, énigme policière...) sont permis, mais ils sont toujours rédigés en prose ou en poésie.
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 17:30 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

janis a écrit:
les genres autorisés en dehors de la prose et de la poésie"


janis a écrit:
je suis d'accord MamLéa, tous les genres (fable, récit, nouvelle, pamphlet, lettre, discours politique, énigme policière...) sont permis, mais ils sont toujours rédigés en prose ou en poésie.


What else ? Morse, sténo ? Mr. Green
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 891
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Sam 6 Déc - 18:02 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

MamLéa a écrit:
[
What else ? Morse, sténo ? Mr. Green

Very Happy Mamléa, c'est exactement ce que sous-entendait ma première remarque Razz
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 844
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Dim 7 Déc - 11:45 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Janis a écrit :
Citation:
Aimard, rassure-toi, je répète ce que j'ai dit plus haut, tu n'es pas le seul à ne pas avoir compris en lisant ce texte quelle était l'intention de l'auteur qui a surestimé le bagage historique de ses lecteurs...


D'accord avec toi Janis, j'ai du recourir à Wikipéa et au dictionnaire français en ligne pour connaître le sens du mot uchronie. Mon bagage historique ainsi élargi me permets de comprendre le texte de Bay.Trop tard pour ce jeu et bonne nouvelle pour les prochains.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 743
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 7 Déc - 13:35 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Je suis en retard pour les cc et en plus je vais faire vite mais quand même je passe dire que j'ai voté pour ton texte car, et au risque de faire ma trop maline, j'ai capté et j'ai aimé (un peu moins le côté "énoncé" des faits mais comment faire autrement ?)
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 11:38 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Pour ce qui est du genre : « tout ce qui n'est point prose est vers; et tout ce qui n'est point vers est prose. » (Molière – le bourgeois gentilhomme. ») Rien n’est indiqué, je pense, dans le règlement du jeu, sur la nature, le genre, la catégorie, des textes proposés. On peut supposer qu’il doit être écrit en français, mais pourquoi le préciser ? Libre aux participants de le rédiger en serbo-croate, en vietnamien, ou en tagalog. En SMS, en morse, en crypté Vigénère. Ce sont les jurés, souverains, qui décident. Si une majorité d’entre eux se trouvent séduits par une histoire en langue kalmuk, à condition que les caractères unicode soient transmissibles et publiables sur le forum, ou un mode d’emploi d’aspirateur respectant le sujet imposé, et n’excédant pas les 3500 signes, je n’y vois aucun inconvénient. Pourquoi s’encombrer, comme le font trop souvent les organisateurs de concours, de règles inutiles ?

Mon texte est du genre « nouvelle uchronique ». C’est de la prose, baste ! Un genre proche de la science-fiction, qui peut dérouter les jurés allergiques à ce style, comme je le suis à la poésie « libre », au rap, au slam, et à l’art contemporain. Jusqu’à ce que je vire ma cuti…

J’en ai adressé une version, plus étoffée, à un concours. On verra ce que ça donne.

Apparemment, MamLéa a bien compris mon intention, et Jodie… aussi ! D’autres moins, et c’est tant pis ! Même si je m’en étonne. Le fait que je sois abonné à des chaînes historiques, et mon intérêt pour l’Histoire en général, et celles des guerres, et principalement les deux guerres mondiales, me font peut-être paraître trop évidents certains événements survenus, qui ne sont pas aussi connus du « grand public ». Je me suis beaucoup documenté pour l’écriture de mon premier ouvrage édité qui a pour cadre la bataille de Stalingrad (pub !) J’ai une bonne vision d’ensemble de l’enchaînement des faits, ce qui ne me délivre pas de l’obligation d’aller vérifier parfois avec l’ami Gougueule en cas de doute. Cependant je dois me déclarer surpris, non pas du maigre succès de mon texte, mais du fait que tant de lecteurs soient passés à côté, n’aient pas compris, même s’ils ignorent le mot uchronie, que c’est de l’histoire réinventée. Tout le monde sait que ce sont nous, les Français, qui nous sommes pris la pâtée en 40 ; que Pétain n’a pas terminé son voyage au Panthéon, mais frappé d’une condamnation à mort, commuée en réclusion perpétuelle à l’île d’Yeu. On peut rêver mieux comme reconnaissance ! Que c’est Hitler qui a attaqué l’URSS, et non l’inverse, que la première bombe a explosé en 1945, et pas en 1951. Et la dernière phrase aurait dû remettre sur la voie les lecteurs inattentifs. Ceci dit sans amertume ni animosité ; juste pour exprimer mon étonnement.

Au fait ! Il y a dans cette fournée une autre uchronie, les cloches, qui n’a pas (encore) été livrée à la critique.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
MamLéa
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 11:57 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

bay a écrit:
Au fait ! Il y a dans cette fournée une autre uchronie, les cloches, qui n’a pas (encore) été livrée à la critique.

Oui, dommage ! Mais c'était moins bien mené, pourtant, Jaurès non assassiné, c'était une hypothèse intéressante.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pilgrim
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 1 310
Localisation: Dans le bunker...
Masculin

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 13:18 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Juste un petit passage ici, pour te "rassurer" Bay, si besoin était !
J'ai bien apprécié ton texte même si je lui en ai préféré d'autres, et je trouve que tu le mènes avec aisance et que tout ça tient debout !!! Peut-être mériterait-il en effet un format un peu plus long (afin de remédier à son côté un peu expéditif).
Il me semble que les accords de Munich et leur non signature sont en effet un excellent point de départ (et la cause de leur non signature : Daladier s'est fait marcher sur le pied, une trouvaille assez réjouissante !)
D'ailleurs, l'on n'arrête pas de dresser ces accords en épouvantail, à chaque supposée compromission ou lâcheté de nos états dits démocratiques, c'est même devenu une tarte à la crème : "on nous refait le coup de Munich !" etc... assimilant ces accords à un péché originel, cause (du moins l'une des causes) du désastre à venir. C'est dire, me semble-t-il, leur importance... et la pertinence de cette uchronie...
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/280-chroniques-dun-pere-au-foyer/
http://benoitcamus.eklablog.com/


Dernière édition par Pilgrim le Lun 8 Déc - 18:29 (2014); édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
regis-
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 18 Sep 2014
Messages: 62
Localisation: Amiens
Masculin Verseau (20jan-19fev)

MessagePosté le: Lun 8 Déc - 15:49 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

moi j'ai bien aimé ce texte. il échoue de peu dans mon quatuor.
Ayant commis moi aussi une uchronie ( Mais sous une autre forme), j'apprécie beaucoup celle-ci
Je pense aussi que tu t'es senti un peu bridé par les 3000 caractères.... Je me trompes?
_________________
Regis
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 891
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Mar 9 Déc - 10:42 (2014)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait) Répondre en citant

Merci Bay pour ces explications qui permettent de se remettre en mémoire les événements réels et de bien saisir sur quels faits porte l'uchronie.
Cependant, je continue à penser que ton "projet" était trop ambitieux pour un jeu qui ne s'adresse pas qu'à des historiens chevronnés . De plus, la brièveté imposée au texte ne t'a pas permis d'éclairer suffisamment certains de tes lecteurs pas très futés dont je fais partie. Very Happy
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:34 (2018)    Sujet du message: Chronique du XXe siècle (extrait)

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu N°114 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com