forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Tony Hogan m'a payé un ice-cream soda...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Littérature
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Nov - 12:08 (2014)    Sujet du message: Tony Hogan m'a payé un ice-cream soda... Répondre en citant

Je voudrais vous parler d'un livre que je suis en train de lire (j'en suis à la moitié) et que je trouve original dans son approche et très attachant.

Je remets le titre intégral trop long pour tenir dans la rubrique du sujet : Tony Hogan bought an ice-cream float before he stole my ma = Tony Hogan m'a payé un ice-cream soda avant de me piquer maman premier roman, paru en 2012, de Kerry Hudson. Moi je le lis traduit de l'Anglais (Ecosse).


Hier, j'ai hésité à l'emprunter au vu du sujet - je suis particulièrement sensible à la souffrance des enfants. Mais, en lisant les critiques annexes, je me suis lancée et j'ai été séduite, vraiment.

Je ne sais si vous avez lu Les cendres d'Angela de Frank McCourt, récit autobiographique tellement désespéré et désespérant qu'on en sort à quatre pattes. Avec celui-ci, l'impression est différente et pourtant la vie de cette fillette n'est pas un long fleuve tranquille !

Le ton est un peu le même que celui de Roddy Doyle, si vous connaissez. On pense aussi au réalisateur Ken Loach.

Comme la mère et la fille déménagent sans cesse, on se balade en Ecosse puis en Angleterre, à notre époque, c'est intéressant aussi du point de vue géographique et sociologique.

Pour le passage ci-dessous, je m'inspire fortement d'une critique lue sur un blog et qui correspond bien à l'idée que je me fais du roman.


Née à Aberdeen, en Ecosse, Kerry Hudson n’a vraisemblablement pas beaucoup à envier à Janie, l’héroïne extra-lucide de son premier roman. Elle nous raconte son trajet, depuis sa naissance jusqu’à son émancipation, au seuil de l’âge adulte. Non désirée, trimbalée de foyers pour femmes battues en B&B miteux, entre une mère paumée, entourée de compagnons malhonnêtes ou violents, une grand-mère givrée et un oncle toxico, Janie se mange la vie de plein fouet. Et nous embarque dans son périple sans nous laisser le moindre espace de répit. Le propos pourrait nous déprimer, nous angoisser, nous faire poser le livre avec un certain dégoût. Au fond, on ne sait pas si on a envie de voir cet aspect de la vie, de connaître ce revers de la réalité. Le tour de force de Kerry Hudson s'appuie sur ce point, précis. Jamais elle ne nous met la larme à l’oeil ni ne nous inspire la pitié. On n’a jamais envie de s'exclamer « la pauvre petite », non, c’est bien plus subtil. Elle nous fascine, elle nous fracasse la tête sur le pavé, et nous relève en souriant, portée par la grâce d’un moment d’innocence, d’un espoir enfantin. Une enfant très sensée, très mûre mais qui réussit à garder une sorte de fraîcheur. On devient cette petite fille, on plonge dans son quotidien sans le moindre recul ni distanciation.

Tony Hogan m’a payé un ice-cream soda avant de me piquer maman
 n’est pas une fiction flamboyante à la Dickens ou Zola, on ne s’égare pas dans un monde trashy, peuplé de toxicos et de travelos non, on évolue simplement aux côtés d’une petite gamine qui essaie de comprendre ce qui lui arrive, et où elle va, qui sont ces mecs violents et tarés qui font pleurer sa maman qu’elle aime plus que tout malgré les jours sans, les cris, et la lente dépression qui l’engloutit au fil des années de galère et de faux plans. Kerry Hudson jongle avec les ressentis et les focalisations de sa narratrice, qu’elle soit toute gamine ou grande ado, changeant facilement de focale et de zoom pour forcer à prendre conscience de ce qui est en train de se dérouler.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 30 Nov - 12:08 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 762
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Dim 30 Nov - 21:26 (2014)    Sujet du message: Tony Hogan m'a payé un ice-cream soda... Répondre en citant

Je découvre des noms, des titres qui me sont inconnus mais que j'ai envie de découvrir. Je regarderai à la bibliothèque, des fois que...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 19:03 (2018)    Sujet du message: Tony Hogan m'a payé un ice-cream soda...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> COIN CULTURE -> Littérature Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com