forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Circenses neronis

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 113
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 725
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 16:38 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

Néron s'ennuie. S'il habitait Rome, il allumerait son incendie, se réjouirait des effets d'étincelles sur l'Aventin avant de s'endormir heureux, une main sous la toge, mais, dans la banlieue de Mende, Néron, s'il se voulait grossier, avouerait qu'il s'emmerde là sans espoir.
Toc, toc. « Ouais ?
̶ C'est moi.
̶ Malheureusement...
̶ Tais-toi, tu vas m'adorer ! Devine qui vient dîner ce soir ? »
Néron soupire, fait pivoter son fauteuil vers la porte de la chambre. Son frère trépigne sur le seuil, irrésistiblement abruti. À ses côtés, une femme à barbe rousse et vêtue d'une robe vert anis.
« Alors ? Elle est pas belle ma surprise ? La femme à barbe, l'unique... toi qui prétends que si les femmes n'ont pas hérité d'une barbe c'est parce que leur coquetterie ne supporterait pas les miettes abandonnées dans cet amas velu ! Nous allons vérifier tes dires. Et en plus... Oh signorina, s'il-vous-plaît, révélez à mon frère quel est votre petit nom. »
La femme mime une révérence, sa barbe frisant entre des seins laiteux. « Poppée, pour vous servir. »
Néron réprime un sourire. Plus aucune femme baptisée Poppée aujourd'hui, celle-là se prénomme sûrement Élodie, ou Éric. « Je peux ? » demande Néron. Poppée s'approche de l'homme assis. Elle connaît ce besoin que tous éprouvent.
Les doigts bagués de Néron s'agrippent à la barbe, tâtonnent, tripotent, tirent. Les poils roux résistent, ont la consistance de filaments sucrés, qu'en fête foraine il aimerait croquer, roses et tièdes, vaguement écœurants.
« Je la grignoterais volontiers, votre barbe... ah Poppée !
̶ Les hommes expriment souvent ce désir.
̶ Vous vous appelez vraiment Poppée ?
̶ Et vous Néron ?
̶ Mon père était pyromane.
̶ Ma mère à moi, une antiquité. »
Ils rient. Le frère de Néron écarte les tentures, ouvre la fenêtre. Une agitation festive monte, surprend l'homme qui s'ennuyait. Poppée, les mains croisées sur son ventre, murmure « Je viens d'en face ». Or, en face, Néron n'a jamais observé qu'un terrain boueux, craquelé d'une herbe morne, tarmac des oiseaux las. Il se penche à la fenêtre. Dorénavant dressé sur le néant : un chapiteau orange, que surmonte un écriteau garantissant le meilleur spectacle de freaks. Créatures issues de tous les ghettos, cloaques incestueux et bouges infernaux.
Néron tapote ses accoudoirs.
« Je suppose, Poppée, que vous avez beaucoup d'amis, de l'autre côté.
̶ Bah... la femme sirène, l'homme tronc, les siamoises mariées aux géants... rien que de très commun, vous savez.
̶ Invitez-les à vous accompagner, pour le dîner. »
La fausse Poppée, songeuse, caresse sa barbe véritable. L'homme assis lui plaît.
Le frère de Néron, qui a suggéré à la femme de se présenter sous ce nom historique, lui fait signe de le suivre. Ils vont chercher les freaks, il se chargera du dîner.
La porte de la maison refermée, le frère prétendument abruti conte à la femme à barbe le désir de Néron, le gros indolent, de se croire impérial, de posséder son cirque, fût-il composé d'êtres monstrueux pour jouer avec, lever ou abaisser son pouce en guise d'arbitrage ; d'avoir Rome incendiée sur ses nuits vides, fût-ce par la grâce des lumières d'un chapiteau orange, à huit bornes de Mende.
Poppée lève les yeux, voit la face pâle de Néron, lune inquiète, qui les surveille à l'étage. « Je ne veux plus qu'il s'ennuie, confie le frère. Ce gras pervers a planqué dans la maison des tonnes d'explosifs. »
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 16:38 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pilgrim
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 25 Aoû 2011
Messages: 1 303
Localisation: Dans le bunker...
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 22:43 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

Aaaahhh ! Jodie, Jodie... Who else !!!
Le texte le plus original, à mon avis, et le plus évocateur, qui me titille l'imaginaire, tout bien comme j'aime et qui d'un bout à l'autre, ne me lâche pas !
Cela intrigue d'abord et puis ça t'embarque, ça te plonge dans un univers unique peuplé de personnages bizarroïdes, avec lesquels tu tisses un lien de familiarité voire de connivence. Comme si Fellini, Lynch et Gilliam (lexcusez du peu !) s'étaient donné le mot pour taper l'incruste dans ta cervelle...
Je suis très touché par ce genre de textes, ce type de personnages... C'est peut-être un peu étrange mais ça m'émeut...

Et je te demande, Jodie, quand donc sortiras-tu ton recueil ? Sache (et j'espère que l'argument portera !) que tu as un client d'assuré et qu'avec les droits que tu empocheras grâce à mon achat, tu pourras t'offrir la moitié d'un expresso ! Elle est pas belle, la vie ! Mr. Green
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/280-chroniques-dun-pere-au-foyer/
http://benoitcamus.eklablog.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Canardo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 7 Nov - 07:41 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

Du Terry Gilliam ? Bien vu Pilgrim. Bien d'accord avec tout ce que tu as écrit.
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 864
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 13:56 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

Le petit dialogue du milieu est particulièrement savoureux.

Et il gagne à la relecture... edit : Le texte, pas seulement le dialogue

Trop de textes à éliminer...
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 14:53 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

Des personnages hauts en couleur, comme ils le sont souvent sous ta plume. Okay Une écriture un rien moins impertinente que celle à laquelle j'associe ton style, d'habitude, peut-être était-ce voulu? Ou peut-être me fais-je des idées... Question

Mon n°4
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
filou86
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 7 Nov - 18:12 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

Mon numéro 6. Meilleur note en terme d'originalité. De nombreuses qualités dans ce texte.
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 655
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 10:50 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

Le titre m'a déroutée,(pas latiniste pour deux sous) et je ne suis pas parvenue à entrer dans l'histoire.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 725
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 14:23 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

Merci pour vos retours.

Merci à mon fan-club : @Pilgrim : je prends note de ce demi-expresso, d'ici à ce qu'un recueil tombe de mon cerveau bordélique le prix du café aura sans doute horriblement augmenté, nous serons en 2052 et je n'aurai plus droit qu'à un fond de tasse Mr. Green

@Thaïs : Merci. Je ne saurais t'en dire plus concernant mon écriture pour ce texte... je n'ai pas choisi de l'écrire de telle ou telle manière, du moins consciemment... vraiment je ne sais quoi te dire Rolling Eyes à part que ça s'est fait comme ça !
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 842
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 00:25 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

La fluidité et le rythme rendent agréable ce récit qui transporte dans un univers sensationnel. J'ai été frustré de ne pas comprendre la chute, sans doute en raison de ma méconnaissance de certains codes.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 09:23 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

Un texte original où les références culturelles soulignent la cocasserie des personnages et des dialogues. Une extraordinaire peinture des Freaks au 21ème siècle. Brillamment écrit, incisif et haut en couleurs, ce texte demande au lecteur de sacrément bosser pour suivre*. A la fin de ce copieux dîner, j'avoue avoir calé, à l'arrivée du dessert aux explosifs qui offre une dimension encore plus déjantée.

*J'ai dû faire une recherche pour comprendre le titre latin.
Revenir en haut
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 725
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 14:18 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

Merci Aimard et Marixel.
Alors pour la fin : c'est une sorte de clin d'œil mais bien discret, je le conçois, à la domus aurea de Néron (mais la maison du mien, de Néron, deviendrait dorée sous une explosion) et puis surtout, gros clin d'œil décalé à la fin d'Un roi sans divertissement (livre obsessionnel chez moi).

Pour le titre latin : ma contribution bien dérisoire à : Réhabilitons le latin ! Dès que je le peux, je glisse un peu de latin dans ce que j'écris, mais c'est purement égoïste.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 886
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 15:14 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

A cause de ce titre latin j'ai cru tout d'abord que ce texte était signé A rebours... Mais dès la deuxième ligne, j'ai su que non...
J'ai beaucoup apprécié l'atmosphère fellinienne, et j'ai adoré "la face pâle de Néron, lune inquiète"... Mais mon podium affichait déjà "complet". .
Revenir en haut
chrystie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2012
Messages: 288
Localisation: souslaplume
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 18:30 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

Un texte sympa qui pétille d'imagination!...
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 800
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 19:36 (2014)    Sujet du message: Circenses neronis Répondre en citant

N'étant ni latiniste, ni férue d'histoire ancienne, j'ai dû faire quelques recherches pour tout comprendre. Un doute pour ce que me disait Google traduction.

Mais une fois ces barrières franchies, on rit franchement. Cela m'a fait pensé à Clémentine Delait, la femme à barbe lorraine de Thaon les Vosges !
Cette histoire pour initié, pourtant bien écrite et bien menée, n'a as retenu mes suffrages.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:55 (2018)    Sujet du message: Circenses neronis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 113 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com