forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

de sel, de miel, de...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 113
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 618

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 11:02 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

De sel, de miel, de…

Yves se souvenait : c’étaient des vacances au goût de sel, celui des vagues de l’océan qui les jetaient, épuisés, sur le sable après qu’ils avaient nagé jusqu’à la bouée la plus lointaine qu’avait désignée comme on lance un défi - « Le premier à la dernière bouée ! » - l’un de ces garçons qui s’étaient baptisés par dérision « La Bande de vauriens ». Hésiter, ç’aurait été perdre un temps précieux. Alors, cap sur le gros point rouge que des vagues têtues tentaient d’arracher à la chaîne qui le retenait prisonnier !
Le sel, c’était aussi celui qui brûlait leurs yeux lorsque, dans la touffeur de l’été, durant des heures, ils jouaient au volley-ball sur la plage. Là, de nouveau, on lançait force défis que d’autres relevaient si bien que l’on ne comptait plus les revanches et les belles.
Les belles, c’étaient aussi les plus jolies filles de la côte qui venaient mêler leurs serviettes de bain à celles de ces garçons et leur offrir des instants qui avaient un goût de miel.
Yves se souvenait : il était amoureux de Chloé. Elle était le charme et la féminité personnifiés. Hélas, elle semblait ne jamais remarquer sa présence. Pourtant, un soir, à l’heure où le groupe se disloquait pour rentrer dîner en famille, elle s’était attardée. Il avait fait de même. Ils n’étaient pas allés plus loin que la pinède qui jouxtait la plage. La nuit était venue et ces vacances avaient pris un goût de ciel.
Le lendemain, Chloé regagnait Paris. Jamais, elle n’était réapparue. Jamais elle n’avait écrit.
Yves était désemparé.
Et puis, Elsa était passée par là. Et, un jour, « la Bande de vauriens » avait été invitée au mariage. Ç’avait été une belle fête.
Elsa avait vite compris qu’Yves souffrait d’une blessure qui ne s’était pas refermée : elle avait la certitude que, chaque soir, c’était Chloé qu’il allait rejoindre dans ses rêves. Parfois, il prononçait son nom durant son sommeil. Elsa avait pensé que le temps serait son meilleur allié. Elle se trompait.
Après un hiver maussade et peu pressé de céder la place, l’été triomphant s’était installé sur les plages. Des vagues puissantes faisaient danser de grosses bouées rouges. Yves s’arrêta quelques instants pour regarder une bande d’adolescents qui tentait de rallier la plus éloignée d’entre elles en nageant une brasse appliquée ou un crawl laborieux. Puis il rentra chez lui, Elsa était aux fourneaux.
- Devine qui vient dîner ce soir ! dit-elle.
Il proposa plusieurs noms. Sans succès. Alors, il renonça.
- Chloé ! claironna-t-elle. Je l’ai rencontrée. Elle est là pour quelques jours. Je lui ai proposé de dîner avec nous.
Yves se sentit pâlir.
-Tu as bien fait, dit-il.
Une heure plus tard, Chloé arriva, les bras chargés de fleurs.
La soirée fut un supplice pour Yves : la jeune fille vive et spontanée qui lui avait offert une si belle nuit d’été au cœur de la pinède était devenue une grande bourgeoise. Elle portait des bijoux que l’on devinait hors de prix sans parvenir à les trouver beaux. Sa silhouette s’était épaissie. Attachée parlementaire d’un député de la majorité beau parleur et pétri de certitudes, elle laissait entendre que, par son intermédiaire, c’était pratiquement elle qui présidait aux destinées de la France. Quand elle changea de sujet, ce fut pour dire «Je ne comprends pas comment vous pouvez vivre douze mois par an dans un trou pareil ! Je mourrais d’ennui ».
Yves comprenait que, brutalement, les souvenirs pouvaient prendre un goût de fiel mais il se disait aussi qu’il l’avait échappé belle.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 11:02 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 11:10 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

Mon sixième. Une belle écriture au service d’une histoire originale qui bascule avec bonheur dans la légèreté, pour ne pas dire le comique. Ça m’a rappelé un épisode du film « heureux qui comme Ulysse », avec Fernandel (la musique est chantée par Brassens, qui n’a pas écrit la chanson !) Le héros, qui accompagne un cheval, est convié par hasard chez la fille qu’il aimait dans sa jeunesse, et qui lui a été soufflée par son rival. Elle est devenue une horrible mégère dont le pauvre amant victorieux doit supporter le sale caractère, ce qui provoque l’hilarité chevaline des deux protagonistes invités.

Encore une déclinaison de « qui vient dîner », qui mérite sa place au classement, si elle est bonne, et ne la mérite pas si c’est le contraire.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 11:30 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

J'ai classé ce texte sur le "podium"... Il est bien écrit et les premières transitions me semblent particulièrement réussies.

J'aurais encore apprécié d'avantage une fin différente dans les moyens...

Personne n'est beau ou laid, c'est notre regard qui les perçoit tels...
J'aurais d'avantage apprécié que Chloé soit restée presque pareille et que le résultat soit identique.
Elsa vainc sans péril et triomphe sans gloire...

Une critique très, très personnelle, bien sûr, dans la mesure où je ne critique pas vraiment ton histoire, non, j'en aurais voulu une autre!
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 13:11 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

C'est un peu la même chose pour moi, je n'ai strictement rien à reprocher à ce texte mais pour mon goût personnel, trop de miel, pas assez de sel. J'ai néanmoins goûté avec plaisir la pointe d'acidité dissolvant le personnage de Chloé, pétri de prétentions politiques légèrement usurpées Laughing
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
janis
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 3 891
Localisation: bretagne
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 13:21 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

J'ai été immédiatement séduite par ce texte léger et grave à la fois, où le sel, le miel, la nostalgie tendre et l'humour amer sont subtilement mêlés. En tête de mon podium, sans hésiter.
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 16:10 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

J'ai beaucoup apprécié ce texte doux-amer, à l'écriture imagée. Cerise sur le gâteau, j'ai eu l'impression de respirer l'air iodé.

Mon numéro quatre.
Revenir en haut
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 687
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 17:03 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

J'ai apprécié le mélange de sel, de miel qui tourne au fiel à la fin. Un peu plus de fiel m'eût plus satisfaite. ET puis, il fallait choisir et c'était vraiment difficile !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Tonina
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2010
Messages: 3 504
Localisation: Seine et Marne
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 14:48 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

Plus encore que l'histoire, c'est la façon de la raconter qui m'a séduite : l'humour mais aussi la poésie. L'évocation de cette histoire d'amour qui tourne au vinaigre, grâce au fil conducteur du goût ( de sel, de miel, de ciel, de fiel ), est très jolie et habilement menée. Mon numéro deux !
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 247
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 16:17 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

Mon numéro 1. J'ai été séduite dès la première lecture. Je pense que, si plus de personnes qui regrettent leurs ex faisaient cette expérience, lorsqu'elles reprochent à leurs actuels compagnes ou compagnons d'avoir changé, elles apprécieraient peut-être davantage ce qu'elles vivent ...
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
filou86
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 7 Nov - 16:26 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé ton histoire. Simple et efficace, on accompagne ton personnage tout le long.
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 844
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 23:20 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

Une histoire intéressante avec l'effet de contraste entre Chloé objet de la convoitise et Chloé l'invitée. Le texte comprend des phrases complexes (Ex : au début) et des répétions (21 x que, 14 x elle), nuisibles à la fluidité du récit. Le texte n'a donc pas trouvé place dans ma présélection.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 618

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 07:30 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

Que nous soyons ou pas sur la même longueur d'ondes importe peu : un  grand merci aux forumeurs qui m'ont fait savoir ce qu'ils avaient pensé de mon texte
DDDLV : j'aurais sans doute dû - pu, c'est moins sûr - écrire une autre histoire mais c'était celle-ci que je souhaitais écrire... "Personne n'est beau ou laid", dis-tu. Je ne suis pas certain de partager cette opinion. De toute façon, ces notions me semblent intervenir assez peu dans mon récit. "Elsa vainc sans péril", dis-tu également. Il y a certes rivalité entre ces deux jeunes femmes mais les coups sont portés à fleuret moucheté. Si elles trouvent ça frustrant et veulent se coller des pains, ce n'est pas moi qui les en empêcherai.
Thaïs et Danielle : le salé, le sucré, l'acide ... ne manque que l'amer et encore, le fiel n'est-il pas un peu amer ? Trop de sucré ? C'est surprenant car, ordinairement, on me reprocherait plutôt le contraire...
Tonina : Oui, j'ai fait des quatre saveurs de base de la gastronomie les points de repère qui rythment cette histoire. Dans certaines de mes nouvelles, on est autour d'une table (de préférence dans une bonne "maison")  et le rythme est donné par les plats qu'on apporte...
Aimard :  une Chloé de 17 ans, "objet de convoitise" et une Chloé de 27 ans (?) que l'Etat-Civil présente abusivement comme étant la même personne... Quelle erreur ! 
Tu notes de façon objective la présence de "phrases complexes". On ne peut donc pas dire s'il s'agit, dans ton esprit d'une critique négative ou positive. A vrai dire, j'aime les phrases longues (une phrase complexe n'est pas toujours une phrase longue mais une phrase longue est généralement une phrase  complexe).

Armorique, Filou : c'est pour la conclusion que je crois très réaliste ("je l'ai échappé belle !") que j'ai tenu à raconter cette histoire et pas une autre.
Marixel, Janis, Bay : grand merci pour les propos élogieux...









Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 08:21 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

Aimard a écrit:
Le texte comprend des phrases complexes (Ex : au début) et des répétions (21 x que, 14 x elle), nuisibles à la fluidité du récit.


Tyu a écrit:

Tu notes de façon objective la présence de "phrases complexes". On ne peut donc pas dire s'il s'agit, dans ton esprit d'une critique négative ou positive. A vrai dire, j'aime les phrases longues (une phrase complexe n'est pas toujours une phrase longue mais une phrase longue est généralement une phrase  complexe).


Je voudrais revenir sur cet aspect que je trouve intéressant.

Si Janis invite les souvenirs à sa table, Tyu les fait défiler devant les yeux du narrateur, sous forme de saynètes, reliées les unes aux autres - excellente trouvaille de reprendre "Yves se souvenait", une manière d'inviter le lecteur à devenir spectateur du petit théâtre.

Moi, aussi, Aimard - surtout en première partie du texte - j'ai noté l'abondance de la conjonction "que" et du pronom relatif "qui"; mais, au vu de la qualité du texte, je suis revenue les étudier. Et j'ai remarqué que, non seulement ils ne donnent pas une impression de lourdeur, mais, bien au contraire, ils traduisent à la perfection, une élasticité des souvenirs anciens qui s'étirent tout en s'imbriquant les uns dans les autres, à la manière des matriochkas (le défi de la bouée vient après la nage, dans le récit, alors qu'il a eu lieu, avant, bien sûr)

L'excellent choix de la formulation "c'était/c'étaient" (qui peut paraître manquer de légèreté, dans l'absolu) permet à Tyu de changer habilement les décors : "Le sel, c'était..../Les belles, c'étaient. Tyu interpelle son lecteur en lui désignant les éléments remarquables, comme on le fait quand on s'émerveille, face à un tableau, par exemple : "regarde, ici, et encore là...."

C'est cette recherche de proximité, de complicité avec le lecteur que j'aime particulièrement dans l'écriture de Tyu, lequel, selon moi, est, avant tout, un conteur.


Dernière édition par Marixel le Lun 10 Nov - 11:05 (2014); édité 3 fois
Revenir en haut
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 618

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 08:47 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

Quelle analyse, Marixel ! C'est époustouflant !
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 09:40 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

C'est très personnel, Tyu, mais mon commentaire "manque de sel" tient au petit côté "tout est bien qui finit bien":

Yves a eu une histoire avec Chloé du temps qu'elle était belle (bonne pioche, et cela lui fait de jolis souvenirs)

Puis il a épousé une Elsa fine mouche et subtile, plutôt amoureuse et tolérante, (le veinard), qui trouve le moyen de le guérir des éruptions les plus inconfortables associées aux dits souvenirs. (Le vrai coup de pot)

Au final, il conserve ses jolis souvenirs, débarrassés des regrets éventuels (Que demande le peuple? Oui, du pain, puisqu'ils sont à table)

Mais l'a-t-il vraiment échappé belle? Parce que rien ne prouve que si Chloé n'était pas "montée" à Paris, y subissant de pernicieuses influences, elle n'aurait pas évolué différemment. Elle serait restée auprès d'Yves, il l'aurait emmenée en footing sur la plage, inscrite dans un club de fitness, initiée à l'ostréiculture, bref il aurait tout fait pour qu'elle ne s'alourdisse ni en esprit, ni physiquement... Laughing Plaie d'amour n'est pas mortelle, le blessé s'en remet ici facilement, voire confortablement.

Ceci n'est en rien une critique constructive ( je n'ai rien à reprocher au texte, bien au contraire), tout juste l'explication de mon ressenti sucré, que tu dis trouver surprenant
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 618

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 14:08 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

Oui, Thaïs, c'est une lecture possible... J'aime bien  cette espèce de maïeutique qu'est la pratique du contre-pied.  Je sens que je devrais peser mes mots car toute parole inconsidérée pourrait désormais être retenue contre moi.. 
c'est amusant car je me fais une représentation de la situation où interviennent des évidences (que je n'ai pas besoin d'expliciter puisque  ce sont des évidences !)  mais qui peuvent fort bien ne pas en être pour toi.
 un exemple : tu dis "Chloé est  montée à Paris y subissant..."
Dans la représentation que je me fais de la situation, elle ne "monte" pas à Paris, elle y habite. 
J'ai pensé à ces bandes constituées de vacanciers et de jeunes autochtones qui se forment en été sur les plages ou dans d'autres lieux de vacances et qui se reconstituent souvent d'année en année.
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 14:11 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

Citation:
DDDLV : j'aurais sans doute dû - pu, c'est moins sûr - écrire une autre histoire mais c'était celle-ci que je souhaitais écrire...


Nous sommes, je pense, au moins d'accord sur le point suivant : Chaque histoire appartient à son auteur.

Oserais-je en ajouter un second : Si j'ai envie de réécrire la tienne, c'est plutôt bon signe. Tout plutôt que l'indifférence et l'oubli. Évidemment, je n'y toucherai pas.

De nouveau, ce n'est que mon ressenti, et le transcrire ici est un exercice différent mais aussi difficile que d'écrire mon histoire.

Je ne peux pas, comme toi et d'autres, vous apporter grand chose au niveau grammaire, conjugaison, orthographe, structure du récit, etc...

Je m'en remets donc souvent au fond de l'histoire, ce qui est bien plus personnel. Au risque de.
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 14:24 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

Il est vrai qu'elle "regagne" Paris, du coup j'ai envisagé une étudiante... Ce qui me conforte dans l'idée que nos lectures (à fortiori nos classements) sont fortement impactées par nos vécus personnels.
C'est une évidence, pourtant j'essaie toujours d'être très neutre et objective... sans certainement y parvenir.

D'un autre côté, si le chef d'oeuvre est "l'oeuvre ouverte à tout vent, à tous les hasards, celle que l'on peut parcourir en tout sens" il devient certain que la qualité d'un texte réside aussi dans ces différences de lectures et de compréhension Very Happy
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
chrystie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2012
Messages: 288
Localisation: souslaplume
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 16:06 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

J'ai goûté l'enchaînement des phrases et des saveurs, tout en trouvant un peu le trait forcé sur Chloé bis.
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 874
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 19:08 (2014)    Sujet du message: de sel, de miel, de... Répondre en citant

Pas convaincue par cette histoire.
Chloé serait-elle devenue cette bourgeoise embijoutée si elle était restée avec Yves ? mais ce quelle est devenue, tant mieux, si ça peut le rassurer et Elsa en tire son épingle du jeu.

Je n'ai pas trop accroché au sérieux de cet amour de vacances dont l'évocation est pourtant plaisante.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:54 (2018)    Sujet du message: de sel, de miel, de...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 113 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com