forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

guess who ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 113
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 09:45 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

Matthieu de Rayton regardait, comme fasciné, les six lettres surmontant le sous-titre FIN, démesurées sur l’immense écran panoramique. Ce ne fut qu’au moment où elles disparurent, laissant place au logo d’ARTE, qu’il pressa sur la télécommande. Il se tourna vers Catherine qui rallumait la lumière.
- Dommage qu’ils l’aient passé en colorisé, c’est mieux en noir et blanc. Mais enfin, c’était en VO. C’est toujours ça ! ça valait le coup de se coucher tard.
- Oui, incroyable comme les Américains étaient en retard. Il n’y a pas si longtemps, en 67, l’année de ma naissance.
Joy, leur fille, qui tombait de sommeil, se leva du canapé et leur dit d’une voix molle :
- J’ai pas tout compris, mais j’ai bien aimé.

En montant l’escalier, elle eut une idée qui la réveilla complètement, en comprenant le parti qu’elle pouvait tirer de la vision par ses parents de "Guess who's coming to dinner", ce film qui décrit le choc produit dans une famille pourtant libérale de la décision de la fille d’épouser un homme « de couleur ». Ils ne pourraient s’opposer à son projet d’union.

Peu après, elle confia à Catherine.
- Tu sais, Maman, j’ai quelqu’un dans ma vie.
- Normal à ton âge, répondit la mère en souriant. Moi, à 16 ans, j’avais des aventures. Je le connais ?
- Non... Il est en terminale… Je me suis dit que je pourrais l’inviter.
- Avec joie !

Le samedi suivant, Catherine eut un choc en ouvrant la porte. Devant elle se tenait un grand jeune homme bien fait, africain, qui souriait de toutes ses dents. Elle avait tout imaginé, mais ce qu’elle avait devant les yeux… Ce n’était pas la couleur de peau, qui faisait partie de ses attentes. Non ! Mais son accoutrement jurait avec la mise habituelle des passants qui arpentent les rues de Neuilly : pieds nus, portant un large boubou multicolore, la tête surmontée d’une chéchia rouge, il tenait dans sa main un petit chekeré qu’il agitait en mesure. Joy courut vers lui et l’embrassa avec effusion. On passa à table, les parents arborant un sourire crispé, les amoureux échangeant des propos tendres dans une langue bizarre que Joy dit être le haoussa. Car le Roméo exotique s’exprimait en français avec un accent prononcé et peinait à trouver ses mots. En léchant ses doigts après le poulet, il s’exclama : « y’a bon ! m’dame ! » Le comble de la stupeur fut atteint lorsque Joy annonça qu’ils comptaient se marier.

Les tourtereaux partis, Catherine, catastrophée, n’osait répondre à son mari qui se lamentait :
- On est coincés, comment toi, responsable de la section MLF de Passy en 85, militante de l’OCI-jeunes, peux-tu reprocher à notre fille de s’accoquiner avec un tel hurluberlu ? Elle nous traiterait de ringards.

Joy, ayant tourné le coin de la rue, dit à son compagnon :
- Merci Jean-Luc. Mais tu n’as pas un peu forcé le trait ?
Il quitta son boubou et sa coiffure et répondit :
- Ouf ! J’ai eu du mal à ne pas éclater de rire. Mission accomplie.
- Oui. Ils ont fait un peu la gueule, mais le test est concluant.
Sur le quai elle l’embrassa sur la joue.
- A lundi, merci encore. Je peux passer à l’étape 2.

Un mois après les parents furent soulagés d’apprendre que Joy avait rompu avec M’Béwé. Ils durent accepter le nouveau projet d’union de leur fille, avec Sacha, gothique héroïnomane tatouée sur une joue d’un signe satanique et sur l’autre d’une tête de mort.

Joy se brouilla avec son amante. Catherine, d’abord soulagée, s’en mordit les doigts en ouvrant la porte, le jour-même où Joy lui avait annoncé :
« Devine qui vient dîner ce soir. »
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 09:45 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 10:08 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

A tout seigneur tout honneur ! L’auteur va commenter son propre texte.

Je le fais bien avant l’ouverture du forum aux critiques, pour voir si les opinions des autres seront en phase avec les miennes. Ce texte, un des plus frustrants qu’il m’a été donné d’écrire pour ce jeu, souffre de gros défauts.

Et surtout de sa taille, qui va à l’encontre de l’expression : « les plus courtes sont toujours les meilleures. » En l’occurrence non ! En ne disposant que de 3500 caractères, je n’ai pas pu caser tous les rebondissements que j’avais prévus, et ce récit tronçonné ne me donne pas satisfaction. Mais j’en assume entièrement la faute. J’aurais dû opter pour une histoire plus simple. Je voulais surtout donner à mon histoire un ton humoristique, et le cadre étroit ne m’a pas permis de le faire de façon satisfaisante. Je n’espère pas beaucoup de votes, surtout avec la concurrence de nombreux textes que je trouve vraiment réussis ; ceux de mon podium, mais pas seulement.

Il y a des allusions, que le lecteur n’est pas forcé de remarquer : les prénoms sont inspirés des rôles du film ou des acteurs. Matt Drayton, Joey, Katharine (Hepburn et Houghton). Pour Catherine, il y a aussi une ressemblance avec le personnage snob incarné par Sylvie Joly, que je n’ai pas pu développer. Et je souhaitais aussi faire un clin d’œil appuyé au sketch de Muriel Robin qui traite du même sujet. Je voulais donner au petit copain le nom de Sylvain Périgueux (en référence à Sidney Poitier). Dans la version longue, il y avait un autre fiancé improbable : un prince du pétrole à l’attitude scandaleuse. Et le dévoilement de la petite amie, que j’ai baptisée Sacha, prénom mixte mais plutôt masculin, devrait surprendre le lecteur. J’ai décrit ce personnage à gros traits de brosse, alors que le pinceau fin s’imposait.

J’essaierai de faire mieux la prochaine fois.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 10:40 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

Oui, Bay, je suis d'accord avec ta vision, tu tenais un bon texte qui se serait sans doute retrouvé sur mon podium si, à la fin, je ne l'avais pas vu se réduire à peau de chagrin.

J'ai apprécié l'écriture alerte, le ton humoristique - même si j'avoue ne pas avoir compris toutes les allusions cinématographiques - mais tout est devenu flou, à partir de l'étape 2.

Je me suis posé la question de savoir si c'était le copain Jean-Luc qui avait revêtu la peau de l'amante gothique héroïnomane, sans être certaine de la réponse.

Et, surtout, j'ai eu l'impression qu'en proie à la panique de rater ton train ou ton avion LOL tu avais fourré pèle-mêle un tas d'éléments dans un grand sac.

Plus à l'aise dans un costume mieux taillé, ce texte peut devenir une bonne nouvelle brève.
Revenir en haut
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 10:43 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

Moi je l'ai bien aimé comme ça, ton texte. J'ai même voulu le placer plus haut dans les votes au début. J'y ai aimé l'humour, son rythme très rapide efficace. J'ai trouvé qu'il changeait un peu des autres. Alors j'en dirais que du bien. voila.

Par rapport à tes propres critiques, je me disais que peut-être, le début sur le film aurait pu être raccourci un peu pour passer plus vite à l'attaque sur les amants et y prendre plus d'aise.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 662
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 11:15 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

Il y avait un côté un peu fou pas du tout désagréable mais en effet, on sentait l'auteur en train de caser plein de choses dans un container trop petit. A mon avis, les allusions au film n'étaient pas indispensables.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
bay
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 2 572
Localisation: romorantin-lanthenay
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 14:12 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

Marixel a écrit:
Je me suis posé la question de savoir si c'était le copain Jean-Luc qui avait revêtu la peau de l'amante gothique héroïnomane, sans être certaine de la réponse.

Non, du moins dans mon esprit ; je ne serais pas allé si loin dans l’invraisemblance ; mais rien n’empêche le lecteur de l’imaginer. Le manque de place ne m’a pas permis de trancher le sujet.

Quant aux allusions au film, j’y tenais beaucoup, tellement que j’ai supprimé certains passages à leur profit. Je voulais que mon histoire en soit (fût) une adaptation moderne. L’apparentement est si évident que je ne pouvais le passer sous silence.

Merci pour vos critiques, qui vont plutôt dans mon sens.
_________________
Livre en téléchargement GRATUIT
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Jeu 6 Nov - 16:51 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

Bon, ben, si tu fais le texte et la critique...

Rien à rajouter !
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
aimard
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Nov 2012
Messages: 843
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 15:45 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

6ème texte de mon vote. A propos du texte : Il est fluide mais comporte quelques répétitions (8xJoy ; 4xCatherine). Au moins un passage confus comme le dernier paragraphe et quelques problèmes de concordance de temps (dernière phrase)
A propos du récit : Si la subtilité du propos est saisissante, le récit souffre (à mes yeux) de quelques incohérences comme la conversation entre Joyce et son compagnon. L'histoire véhiculée est intéressante, forte de scènes cocasses.
Un point de vue : En exposant l'invité sous les aspects d'un hurluberlu on peut se demander ce qui rebute les parents ; est-ce l'africain ou l'hurluberlu ?
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Revenir en haut
filou86
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 7 Nov - 17:55 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

Pas désagréable à lire, sauf que l'histoire se disperse. Bay, je crois que tu as tout apporté en ouvrant le bal aux commentaires.
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 774
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Ven 7 Nov - 18:53 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

Tu n'es pas passé loin de mon podium ! En fait, j'ai aimé au début mais je me suis un peu lassée au fil de la lecture. Pour moi, c'était peut-être trop farfelu, trop poussé pour être crédible.
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 10:05 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

J'ai bien aimé cette gamine qui titille ses parents à grands coups d'amoureux improbables, ses géniteurs coincés dans leurs belles idées libertaires qui n'en pouvaient dire mais. Et pour ma part, j'ai trouvé cela plutôt crédible, la provoc' ayant été le fer de lance de ma génération Mr. Green

Je reconnais cependant que toutes tes références ne m'ont pas forcément sauté aux yeux. Sylvie Joly? Bon sang mais c'est bien sûr, maintenant que tu le dis. Muriel Robin, j'y avais pensé.

Trop de choses peut-être en effet, pas vues en ce qui me concerne, et surtout le sentiment de rester sur ma faim, à la fin. Qui est le dernier invité surprise, j'aurais bien voulu le savoir... Frustration ! Il m'a manqué le café et le pousse-café...
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Tyu
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 615

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 06:48 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

L'accouchement dans la douleur est le sort qui attend celui qui décide de recycler un texte ancien. Faire du neuf avec du vieux ne ressemble que d'assez loin à de la navigation sur un long fleuve tranquille .
Je ne suis pas sûr que le spectateur américain ait vu un quelconque symbole dans le (vrai) nom de l'acteur choisi pour le rôle  masculin. Je pense que  Poitier était le meilleur acteur noir de ces années-là et peut-être aussi le meilleur acteur toutes couleurs confondues. (élu « star mondiale de l’année », il  avait reçu un Oscar trois ans plus tôt). La probabilité que le lecteur français en voie un dans le choix de "Périgueux" auquel tu as songé et qui serait un clin d'oeil au film, me semble quasi nulle. Ce serait là du second degré et mieux vaudrait sans doute demeurer au premier degré : Poitiers, Charles Martel et 732.
Bref, je ne parle pas de ton texte pour l'instant. Je suis "Hors sujet » ! Je vais presque continuer à l’être en parlant de ce que tu n'as pas fait : on imagine bien que la jeune fille et le soi-disant prétendant parlent une langue très fantaisiste qu'ils disent être un dialecte africain. Tu as échappé à un exercice difficile en éludant. Sinon, tu tombais dans les turqueries du "Bourgeois". Pas évident !
L'écriture : je trouve que tu abuses un peu de l'emploi du participe présent et de ses proches parents, le gérondif et l'adjectif verbal : une bonne douzaine. Ils engendrent une certaine monotonie.
Bref, je ne parle pas de ton texte pour l'instant. Je suis « hors sujet ! » Je vais presque continuer à l’être en parlant de ce que tu n'as pas fait : on imagine bien que la jeune fille et le soi-disant prétendant parlent une langue très fantaisiste qu'ils disent être un dialecte africain. Tu as échappé à un exercice difficile en éludant. Sinon, tu tombais dans les turqueries du "Bourgeois". Pas évident !
L'écriture : je trouve que tu abuses un peu de l'emploi du participe présent et de ses proches parents, le gérondif et l'adjectif verbal (une douzaine d’occurrences) qui conduit à une certaine monotonie.
Et puis : « Ce n'était pas la couleur ........... Mais la couleur jurait.... » Tu as escamoté ici le gallicisme "c'est qui" : il serait préférable de dire : « Ce n'était pas la couleur ...... mais son accoutrement QUI jurait...... »
(« « elle comprenait) tout le parti qu'elle pourrait tirer de la vision par ses parents de  ce film qui décrit le choc produit dans une famille libérale de la décision de la fille d'épouser.................. »
de la, de ce, de la, de la, de, d ' : ça fait beaucoup mais pourquoi pas... Oui, mais j'ai eu beau tourner la phrase dans tous les sens, j'y ai toujours vu une rupture de construction : on commence une phrase avec une idée en tête et on l'abandonne en cours de route au profit d'une autre, chaque partie prise isolément est correcte, si l'on met les deux ensemble, rien n va plus.
Mais il se peut que je ne voie pas une entrée particulière qui fasse de cette phrase une phrase correcte, cela ne la rendrait pas limpide pour autant et le problème des répétitions subsisterait. Cette phrase pourrait être : «  Le fait que ses parents aient vu « …………. », ce film qui décrit le choc produit  par la décision prise par une jeune fille américaine d’épouser un homme noir était une chance dont elle devrait tirer parti » : une fois « de » contre six précédemment.
 
 
 
 
 
Revenir en haut
DDDLV
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mar 2014
Messages: 865
Localisation: Ardenne
Masculin

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 10:59 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

Des critiques de maître Tyu, je dirais parfois ceci :

"J’ai pas tout compris, mais j’ai bien aimé."

Un hommage à Joy?

Certainement ! Et puis elle aussi, je ne l'ai pas toute comprise...
_________________
"La meilleure preuve qu'il existe une forme d'intelligence extraterrestre est qu'elle n'a pas essayé de nous contacter" Pierre Dac
Revenir en haut
chrystie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2012
Messages: 288
Localisation: souslaplume
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 14:31 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

J'avoue ne pas avoir vu toutes les allusions cinématographiques, mais le conflit des générations est bien rendu. Et la fin ouverte laisse entendre une surenchère ou un apaisement...
La structure gagnerait peut-être à être allégée...
Revenir en haut
MamLéa
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2014
Messages: 3 811
Localisation: Lorraine (54)
Féminin

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 23:37 (2014)    Sujet du message: guess who ? Répondre en citant

Drôle parce qu'excessif dans la nature des 2 prétendants : le faux pour faire accepter le vrai, pas mieux l'un que l'autre.
Je ne connais pas le film, aussi, comme dit le personnage : "J’ai pas tout compris, mais j’ai bien aimé."
Aurait été sur mon podium s'il y avait eu plus de place.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:49 (2018)    Sujet du message: guess who ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives Jeu 113 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com