forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Jetez l'encre !

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu N°110
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Alan
Conjonction volubile

Offline

Joined: 14 Nov 2012
Posts: 399
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 31 Jul - 09:37 (2014)    Post subject: Jetez l'encre ! Reply with quote

À la nuit tombée, je m’engageai dans les venelles obscures de la cité. Le vent du large s’enroulait autour de moi comme une impalpable écharpe, en dépit des remparts qui me protégeaient. J’entendais le clapotis de la mer contre la coque des bateaux amarrés au port, au-delà des murs.
J’atteignis la porte d’une taverne. Sans hésiter, j’entrai. Une bacchanale à tout rompre me saisit brusquement. Je me retrouvais au cœur d’un antre de marins en goguette. Une odeur de rhum et de tabac mouillé flottait dans l’air. Les silhouettes agglutinées vociféraient. Après un instant, je décidai de me faufiler entre ces corps exhalant l’iode et les senteurs tropicales.

Je m’arrêtai devant une table où m’attendait un homme assis, seul, pensif. J’étais ému de le rencontrer. J’avais fait ce chemin pour connaître son histoire, car une fable prétendait qu’il avait fendu des flots que personne d’autre n’avait jamais fendus.

Mais campé face à lui, je dissimulai ma déception. Il ne correspondait pas à l’image des contes de ma jeunesse. Il n’avait pas le teint boucané par le feu du ciel équatorial, il n’avait pas les traits burinés par les souffles océaniques, il n’avait pas de barbe ébouriffée par les ouragans. Au contraire, c’est un homme pâle, frêle et rasé de près qui leva les yeux sur moi.

— C’est donc vous le petit curieux ! s’exclama une voix douce. Vous voulez entendre mes exploits ? Alors asseyez-vous, moussaillon, et ouvrez bien vos oreilles !

Je m’assis par politesse et l’écoutai.

— Mon garçon, commença-t-il, sachez que sur mon trois-mâts, j’ai traversé toutes les mers du monde. Par tous les temps. J’ai affronté à plusieurs reprises les quarantièmes rugissants. J’ai bravé nombre de déferlantes, évité bien des écueils. Croyez-moi, il n’est rien de tel qu’une traversée pour découvrir la vérité sur ce que nous sommes.
Je voulais le prier d’aller à l’essentiel, mais je n’osais l’interrompre. Il délaya un moment avant d’aborder le point crucial :
— Parfois, finit-il par se confier, au cours de mes voyages, quand je touche aux antipodes, j’ai le sentiment de franchir une limite et de voguer sur des eaux inconnues. La grand' voile et le grand hunier sont largués. Le bateau évolue lentement sur une bonace irréelle. Mais c’est toujours la même histoire. Je me hasarde trop loin… Soudain, avec une violence fantastique, je suis pris dans une tempête surnaturelle. Les vents hurlent et me cinglent le visage. Les creux déferlent, les embruns me mouillent jusqu’aux os. Le navire tangue et menace à tout instant d’être submergé. L’épreuve est aussi terrible qu’exaltante. Les sentiments me poignent. Je suis dans un état second. Puis le grain s’atténue. Je ne reprends conscience que plus tard, quand je m’éloigne de ces eaux troubles... Ah, mais vous savez, vous pouvez vivre la même aventure ! me dit-il en changeant tout à coup de ton, avec un sourire énigmatique. Je peux vous y guider, si vous avez le pied marin.

Je me levai d’un bond, surexcité par la proposition. J’étais prêt à embarquer sur-le-champ.

Or, le soi-disant matelot ne bougea pas de sa chaise. Il retira de la poche de son veston un objet qu’il posa sur la table.
— Non, dit-il en hochant la tête, il n’est pas utile de se déplacer ! Pour naviguer, comme moi, sur la mer intérieure que nous avons tous au fond de nous, vous n’avez besoin que d’introspection, et, pour le faire savoir, de ça, qui est trempé dans le bleu turquoise de nos rêves !

Je considérai alors, dubitatif, le stylo à plume qu’il me montrait.
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 31 Jul - 09:37 (2014)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Thu 31 Jul - 13:21 (2014)    Post subject: Jetez l'encre ! Reply with quote

Un excellent titre, une ambiance parfaitement plantée, un récit cohérent à l'écriture finement dosée, ce texte arrive en troisième position sur mon podium.

Mon seul mini bémol s'est niché dans le "bleu turquoise", pour rester dans la note des eaux troubles évoquées, j'aurais préféré que le stylo fût trempé dans autre chose. L'encre brassée par les tentacules de nos rêves? Je ne sais pas...

Mais malgré ce point de détail des plus subjectifs, ce récit fort plaisant se lit sans heurt, offrant un vrai bon moment.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,211
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Thu 31 Jul - 14:29 (2014)    Post subject: Jetez l'encre ! Reply with quote

Sur mon podium pour l'idée originale et séduisante, bien différente des autres, et pour la pointe d'humour. Merci Alan d'être revenu jouer avec nous.
Back to top
Armorique
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,449
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Thu 31 Jul - 17:46 (2014)    Post subject: Jetez l'encre ! Reply with quote

Beaucoup aimé cette histoire originale ainsi que le titre bien trouvé. Mon numéro 3
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,073
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 31 Jul - 19:14 (2014)    Post subject: Jetez l'encre ! Reply with quote

Un récit original et une belle écriture mais comme je l'ai dit dans les commentaires, ce cru était si bon que j'aurais voulu classer une bonne dizaine de textes.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
aimard
Conjonction volubile

Online

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 868
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Mon 4 Aug - 16:24 (2014)    Post subject: Jetez l'encre ! Reply with quote

Second sur ma liste ce récit exempt de faute, excelle par sa musicalité, sa fluidité et un champ lexical en résonance avec le sujet. Le dialogue judicieusement mené sert remarquablement le déroulement du récit.L'histoire est bien imprégnée de l'élément Mer, la chute est inattendue et bien ancrée dans le fil du récit. Petite remarque cependant : Le contraste entre le vouvoiement et le ton familier dans le discours d'un même protagoniste.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 23:03 (2019)    Post subject: Jetez l'encre !

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Critiques constructives jeu N°110 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group