forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

karine Giebel
Goto page: <  1, 2, 3  >
 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN CULTURE -> Littérature
Previous topic :: Next topic  
Author Message
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 868
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Sun 2 Nov - 11:44 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Les Polards ne sont pas mes lectures habituelles mais les @ précédents me donnent envie de découvrir Karine Giebel.En plus, tous les titres cités sont disponibles à la bibliothèque municipale de Montreuil (93).
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 2 Nov - 11:44 (2014)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,210
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sun 2 Nov - 12:56 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Fonce Aimard ! Okay
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,565
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Mon 3 Nov - 18:58 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Je ne connais pas du tout mais vous m'avez tous donné envie de la découvrir ! Je vais rajouter son nom sur ma liste de livres pour Noël.
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 27 Nov - 10:51 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Je viens de relire les échanges de la première page, ceux de L'écrivaillonne et de Thaïs.

Alors, je continue ma poursuite de l'oeuvre de karine Giebel. Et je mets en garde ses futurs lecteurs, ne commencez pas par n'importe quel livre.

J'ai pris plaisir à lire Juste une ombre qui est vraiment un excellent thriller (Armorique, tu as commencé par celui-là et je comprends ton besoin de faire une petite pause) puis je me suis régalée du petit bijou, Terminus Elicius.

Par contre et je l'écris en rouge et en majuscules pour bien souligner mon avertissement : NE COMMENCEZ SURTOUT PAS PAR PURGATOIRE DES INNOCENTS

D'une, ça vous donnerait une fausse idée de l'oeuvre de l'auteur.

De deux, si Thaïs dit qu'il est brutal à en perdre son latin, moi je n'ai pas de mots. Il fait partie des quelques livres dont je ne me remettrai pas.

Et pourtant, du sanglant, du gore, du trash, j'en ai lu et j'en ai vu, à la télévision ou au cinéma - l'une de mes filles m'a même initiée à une série américaine qui m'a fait regarder sous mon lit, en me couchant, la première fois LOL

Purgatoire des innocents est un pavé qu'on ne peut pas lâcher, enfin si on le lâche, par moments, pour filer boire un verre d'eau, chercher le pain ou faire un tour de jardin, en essayant de respirer à fond afin de chasser la boule d'angoisse qui vous étreint le plexus, mais en sachant que la dame vous attend et qu'elle vous tient, bien serré, vous savez que vous n'allez pas tarder à répondre à son appel et ça vous agace un peu.
K G possède un talent presque indécent LOL pour vous alpaguer par la peau du cou et vous plonger dans l'horreur absolue. Et vous êtes attirée par le livre comme par un aimant, oui vous en redemandez en frissonnant, en vous interrogeant même sur la notion de voyeurisme.

Elle sait remarquablement bien distiller l'angoisse et la peur, le lecteur est dans la cave, il voit le lit scellé dans le mur, la chaîne qui immobilise la malheureuse victime, il tremble en entendant les pas du monstre, derrière la porte, il suffoque (au sens figuré) c'est tout simplement hallucinant.

Je vais faire un break en attendant Meurtres pour rédemption parce que là, je crois que j'en ai vraiment besoin. En me réveillant, il y a deux nuits, j'ai repensé à des scènes très violentes, c'est un signe.

Je regardais souvent, sur la première page du livre, la photo de cette jeune femme blonde, en me demandant comment elle faisait et même comment elle osait.
Back to top
Armorique
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,448
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Thu 27 Nov - 11:11 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Malgre tout le talent de cette auteur, j'ai décidé de ne pas réitéré la lecture de ses romans. Cela ne me convient pas du tout et me met trop mal à l'aise. En effet, on n'arrive pas à se sortir de l'histoire et malgré l'horreur de ce qui est raconté on y retourne. Je n'aime pas du tout cette impression d'être prise en otage. C'est tres personnel et il est tout à fait vraisemblable que tous les lecteurs ne ressentent pas cette impression.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Back to top
aimard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Nov 2012
Posts: 868
Localisation: Montreuil (93)
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Thu 27 Nov - 13:23 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Je suis entrain de lire "Juste une ombre". Mes lectures habituelles ignorent le polar noir mais le style de cette auteur me fascine. Ce premier goûter attise déjà mon envie de découvrir ses autres œuvres.
_________________
Si tu trouves une route qui est sûre, suis la pendant longtemps.
proverbe Haoussa (Nigéria)
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Thu 27 Nov - 14:20 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Voilà qui me rappelle que je n'ai pas encore acheté le dernier; je vais y remédier !

En dépit de scènes dures, cruelles même, je n'ai rien vu dans les romans de K. Giebel qui soit pire que ce que l'on peut trouver dans certaines séries "interdites aux moins de dix ans". Au hasard, Esprits Criminels, par exemple. Le plus dérangeant au final réside sans doute dans le parti pris de combler le fossé entre bons et méchants. Dans l'horreur, on aime bien pouvoir se raccrocher à un vrai gentil, une vraie morale, or, dans ses histoires, le noir déteint même sur le blanc, parfois le contraire, et grisaille nos repères.

Mais en matière d'insoutenable, je trouve cependant cette auteure encore en-deçà de l' American Psycho du très connu Brett Easton Ellis...
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 27 Nov - 14:38 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Quote:
En dépit de scènes dures, cruelles même, je n'ai rien vu dans les romans de K. Giebel qui soit pire que ce que l'on peut trouver dans certaines séries "interdites aux moins de dix ans". Au hasard, Esprits Criminels, par exemple.


Oui, ce n'est pas faux, il y a une surenchère des scènes d'horreur - le psychopathe tueur de femmes a le vent en poupe, en ce moment - dans les séries ou les téléfilms noirs, sans doute pour faire de l'audimat. Je ne regarde pas "Esprits criminels" mais je l'ai remarqué dans la nouvelle saison de "Profilages", on ne nous épargne pas les images gore.

Je n'ai pas lu l'auteur que tu mentionnes et je crois que je ne le lirai pas.

Quote:
Le plus dérangeant au final réside sans doute dans le parti pris de combler le fossé entre bons et méchants. Dans l'horreur, on aime bien pouvoir se raccrocher à un vrai gentil, une vraie morale, or, dans ses histoires, le noir déteint même sur le blanc, parfois le contraire, et grisaille nos repères.

Oui, cette remarque est particulièrement intéressante : on finit par exemple par trouver attachant l'aîné des deux frères alors que c'est un délinquant sans foi ni loi qui n'hésite pas à tuer sans scrupules. Mais il se montre tellement choqué par rapport aux agissements du monstre, en essayant aussi de sauver l'ado, qu'il apparaît sympa au lecteur.
L'un des moyens utilisés par Karine Giebel consisterait donc à bousculer aussi nos repères, de ce fait, comme on ne peut s'accrocher à rien de connu ou même de tangible, elle arrive encore mieux à nous ferrer comme des gardons Mr. Green
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Thu 27 Nov - 21:28 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Marixel, je m'en voudrais affreusement de t'avoir dégoûtée de Brett Easton Ellis, qui a quand même commis de bien belles choses, à commencer par le réjouissant (et déjanté) Lunar Park

Quant à l'auteure qui nous préoccupe ici, j'ai moi aussi fini par trouver attachant l'aîné des frères... avant de me rappeler que... Embarassed Et, oui, il y a un moment où cela fait tout drôle de réaliser que se trouvant confiné dans un univers du pire, on se révèle capable d'éprouver de la sympathie pour le "moins pire", de prendre parti en se positionnant sur le gradient de l'horreur. Je trouve instructif sinon édifiant de constater à quel point on peut se laisser retourner et finalement manipuler, même fugitivement Mr. Green
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,210
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Tue 2 Dec - 20:39 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Cette auteure et ses histoires me font vraiment penser aux pouvoirs de certains contes sur les enfants : elle jouent avec les peurs et les fantasmes de ses lecteurs.
Back to top
cab
Conjonction volubile

Offline

Joined: 09 Aug 2013
Posts: 260
Féminin Lion (24juil-23aoû) 鷄 Coq

PostPosted: Wed 3 Dec - 16:30 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Voilà je les ai tous lus!!! Et maintenant je vais être en manque...Par contre je n'arrive pas à finir le dernier "Satan était un ange". Impossible de "rentrer dedans". Parce que ce sont des hommes? Difficile de me fondre avec le personnage...
Mais vraiment je pourrai dire que ce fut ma découverte de l'année 2013, avec Bernard Minier dont j'ai dévoré les trois premiers. C'est malin
_________________
Tant va la cruche à l'eau qu'à la fin elle apprend à nager.
Back to top
Yahoo Messenger
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,565
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Fri 26 Dec - 17:04 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

J'ai reçu ma pile de romans commandés pour Noël et parmi eux, deux livres de Karine Giebel mais j'ai bien suivi les conseils de Marixel et je n'ai pas commencé par les plus
"hard", je suis une petite âme sensible !
Back to top
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,210
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Sat 27 Dec - 13:47 (2014)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Décision judicieuse, Tonina ! Tiens-nous au courant de tes impressions Mr. Green Histoire de savoir si cela te fait le même effet qu'à la plupart d'entre nous.
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Offline

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,565
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Sun 4 Jan - 18:54 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

J'ai commencé par les deux nouvelles et j'ai eu un vrai coup de cœur pour celle qui s'appelle " post-mortem" !
Ensuite, j'ai lu " Jusqu'à ce que la mort nous unisse " : je viens de finir, je l'ai lu en trois jours.
Je suis tout à fait d'accord avec tout ce qui a été dit. Je ne suis pas non plus une habituée des polars mais vraiment, j'ai été happée par cette histoire.
Ce livre m'a aussi donné envie d'aller faire de la randonnée dans le Vercors ! Les descriptions de la montagne sont très belles.
Un très, très agréable ( et prenant ) moment de lecture. Bien sûr, j'en lirai d'autres ! Mais pour l'instant, j'ai une pile de romans et de nouvelles à lire ...
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Mon 19 Jan - 14:47 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Et donc... Satan était un ange. Lu en deux coups de cuillère à pot, la dame n'a rien perdu de son sens du tempo. Nouvelle plongée dans les eaux troubles de la dualité humaine (la nôtre aussi, au passage Mr. Green ), ce roman à l'intrigue somme toute classique vaut par la versatilité psychologique des personnages. Et, toujours, cette question: la fonction crée-t-elle réellement l'organe, que serions nous nous-mêmes devenus si... et si... ?

Bonne nouvelle pour ceux et celles qui ne se sont pas remis de "Purgatoire", si l'enfer de Satan suinte ses coulées d'hémoglobine celles-ci ne devraient pas occasionner trop de cauchemars. Les malfrats que l'on croise ici n'ont pas de ces déviances (!)

Au final, cette cavale de deux hommes crachés par des planètes fort différentes et qui fuient pour des raisons également différentes, est un bon moment de lecture, quand bien même ce roman m'a semblé un peu moins décoiffant que les précédents...
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Tue 3 Mar - 20:56 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Thaïs wrote:
Et donc... Satan était un ange. Lu en deux coups de cuillère à pot, la dame n'a rien perdu de son sens du tempo. .

Je viens de le dévorer, aussi, et de l'apprécier, même si un peu étonnée qu'il soit si soft Mr. Green malgré une bonne dose d'hémoglobine.
Les noirceurs sont au fond de l'âme humaine bien que la place soit laissée aux sentiments et, même, aux bons sentiments. On ne s'ennuie pas un instant dans ce huis-clos entre deux hommes que tout aurait dû séparer. Aventures et rebondissements nous guettent à tous les coins de pages tandis que le lien (pas sexuel) entre les deux hommes se tisse solidement, au fur et à mesure des confidences de l'ange Satan.

Un bon thriller, oui, même si pas aussi marquant que les précédents.

Au fait, Thaïs, je me suis parfaitement remise du "Purgatoire". Entre temps, j'ai lu "Travail soigné" de Pierre Lemaître (auteur du remarquable Prix Goncourt "Au-revoir, là-haut") tout aussi gore si ce n'est plus.
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Tue 3 Mar - 21:33 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Oui, c'était assez déroutant ce petit côté plus soft. Finement joué car du coup, on ne saura pas à quoi s'attendre avec le prochain... Cela doit contribuer à l'art consommé du suspens !
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,073
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Mon 27 Apr - 09:31 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Chiens de sang
Je viens de lire Chiens de sang en une journée ou presque. Le genre de bouquin qui prend aux tripes. Double chasse à courre d'un genre particulier qui donne des sueurs froides. Je suis prête pour ... tous les autres ! Et quelle maîtrise, quel style ! Mais je ne vais pas répéter ce qu'a si bien écrit Marixel...
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,073
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Sat 9 May - 19:00 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Le purgatoire des innocents.

Dieu que j'ai souffert avec le Purgatoire des innocents ! Elle n'y va pas de main morte Mme Giebel. Si l'idée de départ est intéressante (des braqueurs qui trouvent refuge chez une femme vétérinaire qui accepte de soigner un de leurs blessés) et le procédé qui consiste à faire rencontrer aux méchants un personnage dix fois plus méchant qu'eux, ce qui les fait passer aux yeux du lecteur pour des anges , il y a toutefois une complaisance dans les détails sordides, l'horreur, les scènes de torture, bref un effet d'accumulation qui fait que l'on a envie de crier: suffit, trop c'est trop ! J'ai été souvent à deux doigts d'abandonner le bouquin mais la curiosité a été la plus forte; je voulais connaître le dénouement, évidemment ! Après avoir terminé le livre, je me suis sentie soulagée mais j'ai eu besoin d'aller prendre un grand bol d'air frais.

Âmes sensibles s'abstenir.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Sun 10 May - 07:58 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Oui, Danielle, je partage ta vision de ce roman.

Si tu regardes (un peu plus haut) mon message du 27 novembre à 10h51, tu verras que j'ai averti les lecteurs potentiels de ne surtout pas commencer par ce titre là, et j'ai surligné en rouge - et il s'en est suivi une intéressante discussion.

Maintenant que j'ai presque tout lu d'elle (il me reste "Meurtres pour rédemption", l'un des plus succulents, parait-il) je peux dire que les autres sont presque soft comparés au purgatoire.

Ce serait dommage de rester sur cette impression confinant au malaise et de ne pas lire le délicieux "Terminus Elicius" ou bien "Jusqu'à ce que la mort nous unisse", tout aussi bon, qui, s'ils ne te conduisent pas au paradis, te procureront d'excellents moments de lecture.
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,073
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Sun 10 May - 08:50 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

J'ai bien l'intention de ne pas abandonner, Marixel, je me donne juste un peu de temps...pour récupérer ! En lisant les mémoires d'une caissière, par exemple; là, c'est vraiment de tout repos ! Mr. Green
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Sun 10 May - 11:52 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Marixel wrote:


Maintenant que j'ai presque tout lu d'elle (il me reste "Meurtres pour rédemption", l'un des plus succulents, parait-il) je peux dire que les autres sont presque soft comparés au purgatoire.


Presque soft, aussi Laughing Mais j'ai trouvé que celui-ci avait valeur éducative... l'univers carcéral, tel qu'il y est décrit, donne très envie de rester dans le droit chemin Mr. Green
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Tue 16 Jun - 09:37 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Thaïs wrote:
Marixel, j'aurais bien envie de te recommander tout spécialement Meurtres pour rédemption. Je crois bien que c'est celui que j'ai préféré...

(...)
Meurtres pour rédemption: Version pavé mais vite dévoré, avec une plongée terriblement glauque dans l'univers carcéral.
(...)
Presque soft, aussi Laughing Mais j'ai trouvé que celui-ci avait valeur éducative... l'univers carcéral, tel qu'il y est décrit, donne très envie de rester dans le droit chemin Mr. Green


Thaïs, ce pavé m'a narguée pendant plusieurs mois, sur mon chevet. Je ne sais pourquoi Mr. Green j'ai trouvé un tas d'autres livres à lire.

Déjà, petit clin d'oeil du destin : je ne l'ai pas emprunté, pas acheté et on ne me l'a ni prêté ni offert. Il m'est tombé du ciel ou plus justement de l'enfer...

Dans le hall de la bibliothèque, se trouve une petite table où sont disposés des magazines éliminés des fonds. On y trouve, parfois, des livres, appartenant à des usagers, désireux de s'en débarrasser sans les jeter. Les bibliothécaires ont décliné leur offre car les locaux sont exigus ; de bons ouvrages sont déjà entreposés dans la réserve du sous-sol, faute de place sur les rayonnages.

Et, un après-midi, dès l'ouverture, ce gros pavé noir sur la table m'a sauté aux yeux, je peux te dire que je m'en suis emparée, presque incrédule - j'étais la troisième sur la liste des réservations de "Meurtres pour rédemption".

Alors, alors, j'ai fini par me lancer, il y a quelques jours.

Quel avis donnerais-je à propos de ce livre qui ne ressemble à aucun autre de K.G ?

Je ne suis même pas sûre d'avoir un avis. Hier, en terminant la dernière page, je me suis dit : "j'ai juste envie de poser une question à Thaïs, demain.

Je vais poser la question en clair mais proposer les réponses au QCM, sous spoiler : âmes sensibles s'abstenir de cliquer.

Thaïs, toi, lectrice éclairée et auteur confirmé, par quel (les) moyen (s) menace (s) la sorcière blonde, née en 1971, t'a-t-elle "contrainte" à rester collée au siège du train fantôme, incapable de lâcher le livre, de descendre à la prochaine gare, encore moins de tirer la sonnette d'alarme ?


La menace de :

*Te jeter au mitard en entrouvrant la porte du couloir pour faire entrer les rats ?
*T'imposer la marquise comme unique matonne ?
*Te mettre la tête dans la cuvette des c....et tirer la chasse d'eau ?
*Te conduire aux douches où sont postées les hyènes et t'y laisser seule ?
*Te briser le poignet, la cheville ou/et les vertèbres cervicales ?
*Autres : le livre regorge de supplices toutes aussi réjouissants Mr. Green



J'ai envie de recopier le bref prologue.


Tous les soirs se ressemblent, les nuits aussi. Et les jours, c'est pareil.
A quoi se raccrocher, alors ?
Aux repères, ceux qui rythment le temps, évitant qu'il ne deviennent une hideuse masse informe.
S'y cramponner, comme à des arbres au milieu d'une plaine infinie, à des voix au coeur du silence.
A chaque heure, quelque chose de précis. Gestes, odeurs ou sons.
Et, au-delà des murs, le train.
Décibels de liberté venant briser l'aphasique solitude. Celle-là même qui vous dévore lentement, morceau après morceau. Qui vous aspire sans heurt vers les abîmes du désespoir.
Le train, comme un peu du dehors qui s'engouffre en vous jusqu'à l'âme, se moquant des barrières, de l'épaisseur du béton ou de la dureté de l'acier.
Fuir avec lui.
Voyages imaginaires qui transportent ce qu'il reste de soi vers des destinations choisies.
S'accrocher aux wagons, prendre le train en marche.
Il ne reste plus que ça.
Là, au coeur de la perpétuité.
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Tue 16 Jun - 13:19 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Hein, qu'on ne le lâche pas ? Mort de Rire

Concernant ta question, Marixel, et après réflexion...

"Et si j'étais né en 17 à Leidenstadt?" ou "Est-ce que les gens naissent égaux en droits, à l'endroit où ils naissent, que les gens naissent pareils ou pas?"

Ce livre, c'est aussi ça. Une question qui de longtemps me trouble.

Ce livre, c'est aussi une héroïne terrible et attachante.Oui, attachante (j'assume), comme on pourrait le dire d'un (petit) animal (familier). C'est une possible réalité.

Et, tout de même, un excellent bouquin bourré de suspens, haletant Very Happy

(NB: la cuvette, oui, ça me ficherait la trouille !)
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Tue 16 Jun - 15:11 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Et, on ne lâchera jamais, Thaïs, ça c'est sûr Mort de Rire
Quote:

Ce livre, c'est aussi une héroïne terrible et attachante.Oui, attachante (j'assume), comme on pourrait le dire d'un (petit) animal (familier). C'est une possible réalité.


Terrible, ça, mieux vaut ne pas s'approcher quand elle pète les plombs. Fascinante. Attachante, oui, j'assume, aussi, en fait on finit par ressentir pour elle ce qu'éprouve la gardienne, Justine, par exemple.

Quote:
Et, tout de même, un excellent bouquin bourré de suspens, haletant Very Happy


Oui, quelle imagination, quelle verve, quelle puissance, quel art du scénario, quel style ! Et on peut se lever de bonne heure pour trouver une tournure maladroite ou une incohérence, il n'y en a pas. La dame est bourrée de talent, de talents, devrais-je dire. L'un des plus remarquables, c'est de réussir à nous donner l'impression d'habiter l'héroïne tout au long du livre.
Back to top
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Tue 16 Jun - 21:04 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Bien d'accord avec toi ! Elle parvient à nous faire entrer dans son jeu plus facilement qu'on ne retourne une crêpe, du grand art.
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
MamLéa
Modérateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,565
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Wed 2 Sep - 21:34 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Marixel wrote:

Par contre et je l'écris en rouge et en majuscules pour bien souligner mon avertissement : NE COMMENCEZ SURTOUT PAS PAR PURGATOIRE DES INNOCENTS

D'une, ça vous donnerait une fausse idée de l'oeuvre de l'auteur.

De deux, si Thaïs dit qu'il est brutal à en perdre son latin, moi je n'ai pas de mots. Il fait partie des quelques livres dont je ne me remettrai pas.

Et pourtant, du sanglant, du gore, du trash, j'en ai lu et j'en ai vu, à la télévision ou au cinéma - l'une de mes filles m'a même initiée à une série américaine qui m'a fait regarder sous mon lit, en me couchant, la première fois LOL

Purgatoire des innocents est un pavé qu'on ne peut pas lâcher, enfin si on le lâche, par moments, pour filer boire un verre d'eau, chercher le pain ou faire un tour de jardin, en essayant de respirer à fond afin de chasser la boule d'angoisse qui vous étreint le plexus, mais en sachant que la dame vous attend et qu'elle vous tient, bien serré, vous savez que vous n'allez pas tarder à répondre à son appel et ça vous agace un peu.
K G possède un talent presque indécent LOL pour vous alpaguer par la peau du cou et vous plonger dans l'horreur absolue. Et vous êtes attirée par le livre comme par un aimant, oui vous en redemandez en frissonnant, en vous interrogeant même sur la notion de voyeurisme.

Elle sait remarquablement bien distiller l'angoisse et la peur, le lecteur est dans la cave, il voit le lit scellé dans le mur, la chaîne qui immobilise la malheureuse victime, il tremble en entendant les pas du monstre, derrière la porte, il suffoque (au sens figuré) c'est tout simplement hallucinant.

Je vais faire un break en attendant Meurtres pour rédemption parce que là, je crois que j'en ai vraiment besoin. En me réveillant, il y a deux nuits, j'ai repensé à des scènes très violentes, c'est un signe.

Vous m'avez motivée à découvrir cet auteur. Je viens de lire "Le purgatoire des innocents"… le premier qui m'est tombé sous la main.
J'avoue qu'on se laisse prendre par l'ambiance, et qu'on est pressé de connaitre le dénouement, en espérant, sans trop y croire, qu'il sera heureux. Il ne peut pas l'être.
L'intrigue est bien menée, les retours en arrière bien agencés. Les personnalités bien étudiées.
Mais il y a des longueurs avec quelques péripéties superflues et j'ai trouvé que la fin était un peu précipitée.

On a du mal à croire à cette histoire où des petits malfrats viennent se jeter dans la gueule du loup… et quel loup qui malgré une intelligence remarquable tombe dans un piège grossier !

Le rouge (sang) et le noir - très noir ! La violence, gratuite ? J'avoue que ce n'est pas le type de littérature (même si c'est bien écrit) qui me séduit. Je crois que je m'en tiendrai là, ou alors, plus tard, le temps de digérer.


Thaïs wrote:

Purgatoire des innocents: son dernier me semble-t-il, brutal à en perdre son latin.

Ce que j'apprécie particulièrement à y bien réfléchir, c'est le tissu psychologique dont elle use pour confectionner ses personnages. Parfois, souvent, on a bien du mal à choisir entre bons et méchants...

Parce que face aux très méchants, les méchants paraissent bons.
et qu'à la fin, on est déçu par la lourde peine obtenue par le presque bon !

_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 3 Sep - 08:18 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Dommage d'avoir abordé cet auteur par le roman le moins représentatif de son talent. Le recueil de deux nouvelles, "Juste une ombre", "Terminus Elicius" et, surtout le remarquable "Meurtres pour rédemption", t'auraient davantage séduite.

Last edited by Marixel on Thu 3 Sep - 12:15 (2015); edited 1 time in total
Back to top
MamLéa
Modérateur

Offline

Joined: 06 Sep 2014
Posts: 4,565
Localisation: Lorraine (54)
Féminin Bélier (21mar-19avr) 鼠 Rat

PostPosted: Thu 3 Sep - 10:20 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

Alors, je vais essayer de me réconcilier avec cet auteur... après une pause.
_________________
“Il écrit si bien qu'il me donne envie de rendre ma plume à la première oie qui passe.”
Fred Allen
Back to top
Visit poster’s website
Thaïs
Conjonction volubile

Offline

Joined: 29 Apr 2013
Posts: 1,948
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

PostPosted: Thu 3 Sep - 12:46 (2015)    Post subject: karine Giebel Reply with quote

"face aux très méchants, les méchants paraissent bons"

Certes, mais cela va au-delà et questionne intelligemment (je trouve) nos propres ressentis. Il y a là l'idée très biblique du coupable qui s'amende et se rachète (Marie-Madeleine lavant les pieds du Christ), et également tout le déterminisme d'un contexte. Selon sa position sur l'échiquier, le même individu se comportera en bourreau ou au contraire en héros, les pourris le sont-ils jusqu'à la moelle, les saints sont-ils dénués de vices?
Et si moi, j'étais née en 17 à Leidenstadt, hein ? Rolling Eyes

Voilà du polar qui l'air de rien cache sous ses flots d'hémoglobine quelques messages subliminaux, intéressants. Sorte de piqûre de rappel qui n'a jamais rien de superflu...
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 08:34 (2019)    Post subject: karine Giebel

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN CULTURE -> Littérature All times are GMT + 2 Hours
Goto page: <  1, 2, 3  >
Page 2 of 3

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group