forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Chaperon rouge
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°100 -> Critiques constructives Jeu N°100
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Sam 19 Oct - 20:43 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Chaperon Rouge


Je me réveille en sursaut dans le canapé à cause des aboiements des molosses, ces piranhas sur pattes (des dents avec un chien autour) qui promènent leur maître tellement ils tirent au collier. Les soldats patrouillent en bas de l'immeuble. Grand-père, lui, est déjà debout. Il m'apporte une tasse d'infusion d'orties, comme chaque matin, mais deux biscuits à la cuillère sont alignés à coté. Je sais alors qu'il se passe quelque chose de spécial car les derniers gâteaux de la boîte étaient réservés pour un jour de fête.

Je me redresse pour boire ma mixture pendant que lui s'affale à mes cotés, emmitouflé dans son anorak. La température de la pièce avoisine les dix degrés malgré le chauffage. Il gèle si fort dehors que ça chauffe peu dedans. Quand je pense qu'il neige en Martinique, c'est pas bon signe ! Puis il se baisse et tire de sous le canapé, un gros et lourd paquet protégé d'un linge en coton vert. Vert, la couleur de l'espoir. L'espoir, on en a bien besoin. Pas beaucoup, un brin suffit, mais un brin de roseau alors, pour le voir se ployer sans se rompre le cou sous le fardeau de notre dernière révolution.

Je m'accroupis à coté de cette masse, ouvre délicatement le linge dont l'intérieur est tapissé de rouge, à cause du sang de la blessure, et reste bouche-bée devant la bête, admiratif. Je n'en ai jamais vu de mes yeux. Je n'ai croisé qu'une esquisse, jetée à la bombe de peinture sur un mur. Les animaux vivent normalement hors de notre ghetto, cette prison d'où il est interdit de sortir. Eux sont libres comme l'air, comme la nature qu'on laisse en paix dehors, celle que l'on protège coûte que coûte, celle qu'il est interdit de toucher sous peine de mort. Car elle peine à reprendre des forces. On l'a sucée jusqu'à la moelle et il n'en reste peut-être plus assez pour maintenir le cycle de la vie. Notre terre décadente est au bord du suicide, au bord du gouffre. Ces mesures draconiennes l'empêchent juste de sauter dans la seconde qui suit. Alors, de sa cage, l'homme prie à des jours meilleurs en se serrant la ceinture. La mienne est au dernier cran.

Cette bête me fixe avec des yeux vitreux. Je devine la vie sauvage à travers elle. Je tends ma main pour caresser sa toison grise, comme je caressais les cheveux de ma mère. Je sens sa peau glacée alors que sa fourrure me réchauffe les doigts. C'est agréable. Mais son odeur fauve mêlée à celle de la mort me prend d'un coup à la gorge et je vomis ma bile sur le plancher. J'ai pris conscience de sa fin et me suis remémoré celle des miens. La mort n'attend plus que le temps passe. Elle prend de l'avance. Je la soupçonne d'avoir voulu prendre une semaine de vacances d'affilée en attrapant les miens en une seule fois. Une pierre, cinq coups pour elle et pour moi des mois de larmes. Finies les vacances, finie l'enfance, je sais la vie qui m'attend.

•« Je vais te faire cuire une bonne grosse côte comme dans l'temps », murmure le vieux en salivant d'avance. « Pas un mot à Sidonie ! On risque gros sur ce coup, mais c'est une aubaine. Ce loup s'est glissé dans le ghetto à travers la brèche du grillage ouest. Mon piège n'espérait qu'une poule d'eau ou un canard. Mais comme on dit ; la faim justifie les moyens. Je vais te requinquer mon p'tit gars, tu vas voir » !

Il s'en fait pour moi à cause de mes joues creuses, mes os saillants et mon teint blafard. Il parait que je lui fais peur. Moi, je n'ai plus que ce vieux croûton pour prendre soin de moi, lui qui tient debout sur deux cannes et qui souffre dès qu'il aligne trois pas. Mais il aligne très bien les mots et je reste souvent blotti contre lui pour les entendre me raconter sa vie, celle d'avant la peur. On vit aussi avec Sidonie et son fils, mais par obligation, à cause de l'énergie pour le chauffage qui nous est distribuée un jour sur deux, été comme hiver. On a du développer le système D, d comme :

•« Dis donc voisine, puisqu'on n'a pas le chauffage le même jour, tu ne voudrais pas partager avec nous ? On vient chez toi les jours ou tu l'as, et l'inverse dans l'autre cas. Ça évitera d'attraper la mort par temps froid, voire carrément d'être mort » !

L'humour à froid, c'est le meilleur ! Le seul qui réchauffe l'atmosphère sans carbone. Faut bien s'amuser un peu, non ? Ça évite de penser qu'on a faim.

Cette Sidonie passe son temps à dessiner des fruits délicieux sur le plancher avec la suie et à nous épier avec sa face de rat. Son grand dadet de Lucien est encore dans ses jupes. Il marmonne tout le temps et serre les dents dès qu'il entend rire. C'est dire comme je m'amuse ici ! Mais ce soir, ces deux là ne sont pas dans l'appartement. Ils sont partis chercher le rationnement, tickets tendus. Il est temps, car seuls deux rutabagas se battent en duel sur nos étagères. En tout cas ils en ont pour longtemps car c'est jour de queue au magasin.

« Tu surveilles l'impotent » ! M'ont-ils ordonné.

Mais c'est grand-père qui me surveille en me regardant dévorer ma côte de loup à pleines dents, satisfait. Lui prend son temps en me racontant l'histoire du Loup et l'agneau.

Sidonie est plantée devant moi, les sacs de course en vrac à ses pieds, le visage effrayé. Elle tremble. Elle tente de s'approcher en brandissant un pauvre bâton. Je reconnais une canne de grand-père et tressaille. J'ai un goût dans la bouche. Le goût du sang frais. Je m'en délecte. J'évite le coup de canne d'un saut agile vers la gauche et repère l'impotent assis dans le canapé. Il me regarde fixement, un voile devant les yeux comme ceux du loup, la moitié du corps arraché. Le bête a disparu. Il n'y en a jamais eu. Je suis fou. Je suis ce fauve que la faim tenaille encore. Mais ce Lucien, l'efflanqué, épaules redressées, me menace courageusement du pic en fonte de l'ancienne cheminée. Il est agile et évite mes crocs. Alors je me jette contre la vitre qui explose sous mon poids et m'écrase un peu plus bas.

L'homme a toujours été un loup pour l'homme, il paraît ?

C'est vrai.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 19 Oct - 20:43 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Thaïs
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 29 Avr 2013
Messages: 1 947
Localisation: Strasbourg
Féminin Sagittaire (22nov-21déc)

MessagePosté le: Sam 19 Oct - 21:46 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

La faim (de loup) qui tenaille à en faire perdre la raison, dans une perspective futuriste qui rappelle qu'à trop tirer sur la corde côté nature on risque de finir par s'en bouffer les doigts...
J'ai aimé l'idée, l'approche et l'écriture que j'ai trouvée irréprochable, et qui sert bien l'histoire. En prime, je n'ai pas vu venir la chute. Chouette texte, bravo!
_________________
"C'est mettre nos opinions à bien haut prix que d'en faire cuire un homme tout vif" Montaigne
http://montrucenplume.over-blog.com/
Revenir en haut
Lunatik
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2010
Messages: 127

MessagePosté le: Dim 20 Oct - 08:23 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Dans mon trio de tête : un super texte, j'ai été sous le charme dès la première phrase. J'ai adoré l'expression "des dents avec un chien autour". Pas mal d'originalité dans le style, la formulation et les idées.

Un bémol sur la fin. La chute est bonne, inattendue, mais les deux dernières phrases lui font perdre de sa force. De plus, le "Je suis fou" est inutile, c'est suffisamment bien mené pour qu'on l'ait compris sans qu'il soit besoin de le préciser.

NB : l'homme prie à des jours meilleurs : pour des jours meilleurs
_________________
Tous crocs dehors, le bouquin qu'on dévore
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
EmmaBovary
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 350
Féminin

MessagePosté le: Dim 20 Oct - 14:28 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Elie, je rejoins Luna sur son commentaire.
J'ai le sentiment que tu as tellement voulu nous faire comprendre ton propos à la fin que tu en as fait un peu trop. Pas besoin de plus d'effets, ton texte en dit déjà beaucoup.

Je me permets deux ou trois petites remarques pour être plus claire:

"Sidonie est plantée devant moi, les sacs de course en vrac à ses pieds, le visage effrayé (je crois que quand quelqu'un est effrayé, il l'est de partout. Et là, je crois qu'"horrifiée" aurait été plus approprié.) Elle tremble. Elle tente de s'approcher en brandissant un pauvre bâton. Je reconnais une canne de grand-père et tressaille. J'ai un goût dans la bouche. Le goût du sang frais. Je m'en délecte. J'évite le coup de canne d'un saut agile vers la gauche et repère l'impotent assis dans le canapé. Il me regarde fixement, un voile devant les yeux comme ceux du loup, la moitié du corps arraché (là tu vois, je trouve que c'est trop). Le bête a disparu. Il n'y en a jamais eu. Je suis fou. (cette phrase n'est pas utile, on comprend bien ton propos sans). Je suis ce fauve que la faim tenaille encore. Mais ce Lucien, l'efflanqué, épaules redressées, (il y a un truc qui me gêne dans cette description, peut-être le terme d'efflanqué qui fait un peu décalé par rapport au reste) me menace courageusement du pic en fonte de l'ancienne cheminée. Il est agile et évite mes crocs. Alors je me jette contre la vitre qui explose sous mon poids et m'écrase un peu plus bas.

L'homme a toujours été un loup pour l'homme, il paraît ? (cette phrase me gêne aussi: je pense que la fin est assez claire et que cette phrase n'amène rien)."
_________________
"J'estime que la route menant en enfer est pavée d'adverbes et je le crierai sur les toits."
Stephen King
/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Dim 20 Oct - 16:53 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Merci beaucoup de prendre le temps...

J'avais joué à ce jeu pour deux raisons : le plaisir d'écrire et recevoir des avis de personnes avisées sur ma production.
J'ai les deux et suis aux anges...surtout que vos avis sont plutôt encourageants.

En effet, j'ai eu peur que le lecteur ne comprenne pas bien la fin. C'est un manque de confiance en moi, en mes effets, peut-être celui du débutant, enfin je l'espère...Je m'en rappellerai pour d'autres écrits, mais sans faire l'inverse et trop rester dans le flou.

Je ne comprends pas bien vos résistances sur mes deux dernières phrases. J'ai voulu une maxime qui généralise un aspect de la condition humaine, et non pas ré-expliquer la fin. Comme je n'ai pas réussis à vous transmettre cette donnée, c'est qu'elle est mal faite ou mal à propos. Je vais y réfléchir...

Merci de vos encouragements. Embarassed
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lunatik
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juin 2010
Messages: 127

MessagePosté le: Dim 20 Oct - 17:09 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Elie a écrit:

J'avais joué à ce jeu pour deux raisons : le plaisir d'écrire et recevoir des avis de personnes avisées sur ma production.

Je décline toute responsabilité quant à l'utilisation de ce qualificatif à mon propos Mr. Green

Elie a écrit:

Je ne comprends pas bien vos résistances sur mes deux dernières phrases. J'ai voulu une maxime qui généralise un aspect de la condition humaine, et non pas ré-expliquer la fin. Comme je n'ai pas réussis à vous transmettre cette donnée, c'est qu'elle est mal faite ou mal à propos. Je vais y réfléchir...

Pour moi, l'utilisation d'une phrase aussi connue et rabâchée pour clôturer un texte plutôt atypique a été une déception. Finir sur un lieu commun, ce n'est pas très classe. Si tu y tiens, tu pourrais essayer de la coller ailleurs, un peu avant. Mais pour ton final, garde quelque chose de pêchu et personnel, quelque chose qui te soit propre.

En tous cas, tu as fait du beau boulot avec cette histoire, j'ai hâte d'en lire d'autres de toi.
_________________
Tous crocs dehors, le bouquin qu'on dévore
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
EmmaBovary
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 350
Féminin

MessagePosté le: Dim 20 Oct - 17:35 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Tout pareil qu'au-dessus... Mr. Green
(et j'ai oublié de préciser que ce texte était dans ma liste de "Ceux qui étaient juste après mon 5ème et qui sont passés pas loin"!
_________________
"J'estime que la route menant en enfer est pavée d'adverbes et je le crierai sur les toits."
Stephen King
/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Dim 20 Oct - 17:58 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Je savais que le terme "avisé" allait faire bondir. Mais je n'ai pas plus avisés que vous en ce moment. Wink

Ok pour la fin. Merci du conseil.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jodie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Juil 2011
Messages: 1 679
Localisation: Forêt profonde
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 虎 Tigre

MessagePosté le: Dim 20 Oct - 19:53 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Je viens de relire ton texte Elie et je me dis que je ne l'ai peut-être pas lu avec assez d'attention pendant le choix des textes. Tu as très bien mis en place le décor (1er et 2ème paragraphe : très bons) et ton idée de départ est séduisante. Univers futuriste (mais peut-être plus pour longtemps), cohérent, atmosphère et personnages adéquats. Pas grand chose à revoir à mon avis, le squelette de l'histoire est là et il est solide. Le reste est sans doute une question d'entraînement à l'écrit. J'espère te relire dans les jeux à venir.
_________________
God as a dead robin ; God as the eye of a dead robin ; God as your barely visible reflection in the eye of a dead robin
Revenir en haut
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Lun 21 Oct - 14:17 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Merci beaucoup Jodie.

Que d'autres qui n'ont pas aimé cet écrit n'hésitent pas à l'écrire. C'est tout autant productif ! Ne me ménagez pas...
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Juliette
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 21 Oct - 21:13 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Ce texte a piqué ma curiosité dès les premiers mots. J'ai bien aimé et ai été très agréablement surprise par la faim fin. Comme Jodie, il me tarde de te lire encore. J'aurais aimé voté pour toi mais c'était tellement difficile tant la concurrence fut rude ! Je vois que tu es nouvellement inscrit, comme moi mais la différence est de taille : moi je dois encore faire mes preuves !
Revenir en haut
Hégésippe
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 07 Juin 2010
Messages: 1 452
Localisation: Auderghem
Masculin

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 14:06 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

En dehors des quelques légères maladresses notées par d'autres, j'ai trouvé ce texte bien écrit, agréable à lire. Mais comme pour d'autres textes, c'est un peu trop irrationnel pour moi.
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 487
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mar 22 Oct - 21:14 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

J'ai aimé l'idée et je me suis laissée porter mais je n'ai pas capté la fin... Le garçon a-t-il mangé le grand-père ? Shocked
Revenir en haut
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Mer 23 Oct - 09:46 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Alors, j'en dis trop dans le texte ou pas assez ?
Tout le monde ne semble pas d'accord.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 487
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Mer 23 Oct - 11:02 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Je partage l'avis des autres sur leurs suggestions, Elie, j'avais juste un doute sur la fin (doute idiot en relisant ton texte ce matin... je dois être surmenée en ce moment...lol)
Revenir en haut
Alan
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2012
Messages: 398
Localisation: Saumur
Masculin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 25 Oct - 10:09 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Un bon texte Elie, que j'ai lu avec plaisir ! Une joie de découvrir une nouvelle plume ! A part quelques détails déjà évoqués par d'autres forumeurs (et mieux que moi...), ton récit est bien mené et fort agréable à lire ! Merci !
Revenir en haut
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Dim 27 Oct - 09:06 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Merci encore de vos remarques et critiques constructives.

Je le ne vois pas comme ça Juliette. Au plaisir de te lire...
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
djin
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 607
Féminin

MessagePosté le: Lun 28 Oct - 17:33 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Un texte qu'il faut lire à tête reposée, neurones vitaminés et suractivés^^.
J'ai tout de suite été accrochée par l'agencement des phrases, leur force évocatrice : je rejoins Lunatik pour les chiens et j'y vais à mon tour de ma petite citation admirative... Pas beaucoup, un brin suffit mais un brin de roseau alors etc.
En revanche, l'histoire m'a échappée en cours de lecture et si je n'ai pas vu venir la chute (fracassante), c'est que de prime abord je ne risquais pas de l'imaginer faute de la comprendre totalement. Cela s'est arrangé après, enfin je crois -lol-.
Mais tu as une réelle maestria pour poser le décor et créer l'ambiance. Tu es sortie des sentiers rebattus et ça m'a plu.
"Ils" ont raison, les autres, la morale finale est superfétatoire.
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/dominique-guerin/ http://ska-librairie.net/index.php?id_supplier=75&controller=supplier
Revenir en haut
Yunette
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2010
Messages: 138
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Dim 3 Nov - 16:20 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

EmmaBovary a écrit:
Tout pareil qu'au-dessus... Mr. Green
(et j'ai oublié de préciser que ce texte était dans ma liste de "Ceux qui étaient juste après mon 5ème et qui sont passés pas loin"!


Ouais, tout pareil ! Et comme ils disent, les autres !
_________________
Wizzz
Un bout de Yunette
Avec un cœur de bœuf bien accroché... Lunatik & Cow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Lun 4 Nov - 22:55 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Merci à vous aussi djin (j'ai bien rigolé à la lecture de ton message) et Yunette.

J'ai pris gout à votre jeu. Je retenterai bien un autre...
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tobermory
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 26 Sep 2011
Messages: 512
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 12:23 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

J’aime beaucoup cette atmosphère de planète au bord du gouffre et d’humanité isolée de la nature à laquelle elle a déjà ait trop de mal. La situation est très bien campée, avec des détails significatifs, comme ces deux biscuits qui représentent un luxe exceptionnel. J’ai moins aimé la fin pour les raisons évoquées par d’autres. Et parfois j’ai trouvé l’histoire un peu confuse. Malgré tout, et mon gout pour la SF aidant, j’ai trouvé à ce texte suffisamment de qualités pour lui donner la 5ème place sur mon podium
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Revenir en haut
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 16:53 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Merci pour ton avis Tobermory.
C'est cette confusion qu'aurait ressenti Djin aussi, qui a décroché de l'histoire en cours de lecture.
Je m'étais laissé déborder par l'inspiration, alors cette nouvelle comptait le double de signes imposés. J'ai tiré sur la corde pour faire 6000 signes, peut-être au détriment de la limpidité de compréhension car j'ai cherché a conserver des passages qui paraissent anodins comme ça, mais qui me semblaient capitaux pour l''ambiance'.
J'ai trouvé l'exercice difficile mais intéressant, celui de plonger le lecteur dans de la SF en si peu de mots.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yunette
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2010
Messages: 138
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 20:53 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Anticipation, pas SF... à mon sens ^^ Je ne vois pas la "science", là.
_________________
Wizzz
Un bout de Yunette
Avec un cœur de bœuf bien accroché... Lunatik & Cow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Tobermory
Conjonction volubile

En ligne

Inscrit le: 26 Sep 2011
Messages: 512
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 23:08 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Yunette a écrit:
Anticipation, pas SF... à mon sens ^^ Je ne vois pas la "science", là.


Les Chroniques martiennes aussi c’est de l’anticipation, et c’est quand même de la SF Mr. Green

Plus sérieusement, intuitivement, j’ai tout de suite catalogué le texte d’Elie comme SF. Comme tu m'as donné des doutes, je suis allé voir la première définition qui m'est tombée sous la main, celle de Wikipedia :

"La science-fiction est un genre narratif principalement littéraire et cinématographique structuré par des hypothèses sur ce que pourrait être le futur ou ce qu'aurait pu être le présent voire le passé (planètes éloignées, mondes parallèles, uchronie, etc.), en partant des connaissances actuelles (scientifiques, technologiques, ethnologiques,, etc.). Elle se distingue du fantastique qui inclut une dimension inexplicable et de la fantasy qui fait souvent intervenir la magie."

Dans « Chaperon rouge », il y a bien une hypothèse sur l’avenir de la Terre par extrapolation à partir des connaissances actuelles. Donc même si la science et la technologie n’apparaissent pas, il me semble que ça relève quand même du genre. Sinon ce serait quoi : pas du fantastique en tous cas, ni de la Fantasy, ni un conte philosophique…

Je sens qu’on est entré dans une discussion byzantine là^^
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Revenir en haut
Yunette
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2010
Messages: 138
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Jeu 7 Nov - 23:50 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Chroniques martiennes, il y a de la technologie, donc de la "science", na !

L'anticipation n'est pas obligatoirement de la science fiction, je ne suis pas d'accord, pis c'est tout. Et non je n'argumenterai pas plus loin. Na. D'abord. Tralalala. (ce qui augure de ma bonne foi Very Happy )
_________________
Wizzz
Un bout de Yunette
Avec un cœur de bœuf bien accroché... Lunatik & Cow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Ven 8 Nov - 12:36 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Dommage que tu ne veuilles pas aller plus loin Yunette, car moi, novice dans ce genre, j'aurai voulu en savoir beaucoup plus, pensant bêtement, et prenant pour acquis, que l'anticipation était un sous-genre de la SF.
Du coup, je suis allée me renseigner un peu plus.

Il en découle, si j'ai bien compris, que les genres sont séparés.

La SF n'a pas forcément rapport avec la technologie comme tu l'annonces Yunette, mais il doit y avoir de l'irrationnel acceptable dans l'histoire. Il faut défier les lois naturelles existantes et établies.
Donc "le jour d'après" réalisés il y a 20 ans serait considéré comme de la SF.
Aller sur la lune n'est pas de la SF mais partir sur une planète hors du système solaire l'est.
Ca touche tout ce qui est voyage dans le temps, univers parallèles...
L'homme modifié ne serait pas de la SF si il est modifié avec les techniques actuelles connues, par contre s'il modifié à outrance dans des techniques qui n'ont as été encore réalisées et considérées comme irréalisables comme un clonn humain, c'est de la SF.

L'anticipation utiliserait des lois naturelles connues actuelles avec une idée de "ce que serait le monde si on allait plus loin avec le connu". Le jour d'après est donc un film d'anticipation.

Tu aurais raison Yunette alors, mon histoire serait donc une histoire du genre "anticipation" puisque je ne vais pas à l'encontre de ces lois.

Merci vous deux pour m'avoir appris quelque chose aujourd'hui.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yunette
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2010
Messages: 138
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 8 Nov - 13:23 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

C'est surtout que j'allais me coucher... pour cause d'entretien d'embauche (réussi) ce matin. :p
_________________
Wizzz
Un bout de Yunette
Avec un cœur de bœuf bien accroché... Lunatik & Cow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
danielle
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 346
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Ven 8 Nov - 13:47 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Eh bien bravo !
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Elie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 21 Aoû 2013
Messages: 496
Féminin

MessagePosté le: Ven 8 Nov - 14:53 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Super, voila qui est plus concret que notre discours sur la SF et surement plus utile.

Bien que...peut-être pas, ça dépend !.
_________________
Rien à dire, tout à écrire...
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Yunette
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 24 Juin 2010
Messages: 138
Féminin Lion (24juil-23aoû) 狗 Chien

MessagePosté le: Ven 8 Nov - 15:37 (2013)    Sujet du message: Chaperon rouge Répondre en citant

Merci merci ^^

Personnellement, je vois une autre différence à la SF et à l'anticipation... Pour moi la SF c'est vraiment "technologique", "scientifique"...
Barjavel, par exemple, c'est plus de l'anticipation dans "Ravage", mais de la SF dans "La nuit des temps"... Même si dans le début de Ravage, on cause de technologies...

Après, c'est ma classification à moi, et il se peut que je me plante complètement :p
_________________
Wizzz
Un bout de Yunette
Avec un cœur de bœuf bien accroché... Lunatik & Cow
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:42 (2018)    Sujet du message: Chaperon rouge

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°100 -> Critiques constructives Jeu N°100 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com