forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Rien ne s’oppose à la nuit Delphine de Vigan

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN CULTURE -> Littérature
Previous topic :: Next topic  
Author Message
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,233
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Wed 7 Mar - 13:30 (2012)    Post subject: Rien ne s’oppose à la nuit Delphine de Vigan Reply with quote

C’est le premier ouvrage de Delphine de Vigan qui me tombe sous la main. Prix Renaudot des lycéens, ça m’étonne un peu. En dépit de ce prix et du battage médiatique, ce roman m’a laissée perplexe. Je l’ai trouvé long, bavard, poussif. J’ai été souvent à deux doigts de laisser tomber. Les dernières pages après la mort de la mère sont les seules qui finalement ont pour moi racheté l’ensemble. La 4ème de couverture a pourtant de quoi susciter l’intérêt : « une plongée bouleversante au cœur de la mémoire familiale où les souvenirs les plus lumineux côtoient les secrets les plus enfouis. » Plongée, oui, dans une famille où, des grands-parents aux parents, on est moitié farfelus, moitié à la limite de la maladie mentale quand on n’est pas en plein dedans. Qui en souffre? Les enfants évidemment, petits et devenus grands. Ce qui nuit à l’émotion, ce sont les les constants questionnements de l’auteure : ai-je bien fait d’écrire ce livre, pourquoi le fais-je, que vont en penser mes oncles et tantes etc etc, et la description minutieuse (et agaçante) de ses nombreuses recherches tous azimuts : le roman tourne parfois au catalogue documentaire. Le personnage de la mère, Lucile, a, lui, de quoi émouvoir : fantasque, déséquilibrée, mais courageuse, un destin qu’on ne souhaite à personne. Mais on la perd un peu de vue dans une grande partie du livre.
Bref, je n’ai pas aimé ce livre. De toute évidence, un roman catharsis pour l’auteure... qui aurait pu faire mieux. Par ailleurs l’écriture ne m’a pas paru d’une qualité extraordinaire.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 7 Mar - 13:30 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,899
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Wed 7 Mar - 13:54 (2012)    Post subject: Rien ne s’oppose à la nuit Delphine de Vigan Reply with quote

Je ne vais pas abonder dans ton sens, Danielle, car personnellement j'ai été très touchée par ce livre, que trouve sincère sans être impudique, courageux sans être exhibitionniste, et qui a suscité beaucoup d'empathie en moi avec les personnages de ces trois générations de femmes, chacune à sa façon prisonnière de son milieu et d'une vie qu'elles n'ont pas choisie - avec, en filigrane, cette emprise masculine qui n'est pas dite mais si évidente ! (serait-ce un livre féministe et est-ce cela qui m'aurait parlé à mon insu ?!)...
Il y a de très belles images... la première, la dernière, autour de cette mère si (mal) aimée.
Image aussi, la couverture de ce roman est l'une des plus belles de celles de la rentrée littéraire (Delphine de Vigan l'explicite par ailleurs à la fin de son récit)
J'ai enfin aimé les nombreuses questions de l'auteur sur l'écriture de ce livre (un peu comme l'avait fait Laurent Binet avec "H.H.H "ou dernièrement Carrère avec "Limonov")...
Je me dis souvent (car ce n'est pas le 1er De Vigan que je lis) que j'aimerais savoir écrire comme elle... Et davantage encore maintenant que je pense que ce livre-là lui a permis de délivrer un dernier message d'amour qui, sans cela, serait resté tu à jamais.
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,233
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Wed 7 Mar - 15:27 (2012)    Post subject: Rien ne s’oppose à la nuit Delphine de Vigan Reply with quote

Et pourtant, il est très facile de m'émouvoir, voire de me tirer des larmes, mais sincèrement, là, je n'ai pas accroché.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,899
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Wed 7 Mar - 16:07 (2012)    Post subject: Rien ne s’oppose à la nuit Delphine de Vigan Reply with quote

Il est incontestable que chaque lecteur perçoit ce qu'il lit avec son propre ressenti - je crois qu'il n'est pas difficile de me faire frissonner avec toute histoire qui parle d'une relation mère-fille, et je sais pourquoi. Mais je ressens quelque chose de particulier avec cette auteure, que je ne saurais expliquer. Désolée que cela n'ait pas fonctionné pour toi, Danielle... Neutral
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
LaBelleLNA
Conjonction volubile

Offline

Joined: 15 Oct 2010
Posts: 740
Localisation: Pyrénées Orientales
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

PostPosted: Sun 27 May - 13:15 (2012)    Post subject: Rien ne s’oppose à la nuit Delphine de Vigan Reply with quote

J'ai été un peu déçue par ce livre sans doute à la mesure de mon attente sur le sujet.
Je la trouve cependant très courageuse de s'être plongée dans ces moments difficiles.
_________________
J'ai abandonné le jardinage quand j'ai constaté que je coupais les vers de terre en deux.

Albert Einstein
Back to top
Felix
Conjonction volubile

Offline

Joined: 25 Mar 2012
Posts: 365
Localisation: Lyon
Féminin

PostPosted: Sun 27 May - 15:34 (2012)    Post subject: Rien ne s’oppose à la nuit Delphine de Vigan Reply with quote

J'avais adoré No et moi (le film est bien aussi) mais ce roman-ci m'est tombé des mains. Aucun reproche argumenté pourtant, ce n'était peut-être pas le bon moment. Je laisse reposer et le reprendrai plus tard.
Back to top
Caspienne
Guest

Offline




PostPosted: Tue 28 Aug - 11:48 (2012)    Post subject: Rien ne s’oppose à la nuit Delphine de Vigan Reply with quote

Je l'ai enfin lu cet été, et moi aussi j'en tire une impression mitigée. C'est vrai que ça se dévore en deux jours, qu'on s'attache aux personnages, mais la dernière page refermée, je me suis dit que c'était dommage, que le roman peinait à décoller. A mon avis, c'est dû à la linéarité du récit, et au fait que Delphine De Vigan a eu visiblement très peur de blesser son entourage; ça l'a empêchée de creuser vraiment dans les épisodes les plus difficiles. Le black-out sur la vie commune de ses parents participe aussi de cette impression, d'autant qu'elle nous précise que c'était une période compliquée pour sa mère! Dans le même genre, Hymnes à l'amour d'Anne Wiazemsky m'avait plus touchée
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> COIN CULTURE -> Littérature All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group