forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Plaidoyer pour l'ortie

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°78 -> Critiques constructives Jeu N°78
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Shéhérazade
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 10:47 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Plaidoyer pour l’ortie

La voiturette se dandine nonchalamment sur le chemin caillouteux du camping. Un troupeau de vacanciers incrédules jette un regard furtif à ce drôle d’équipage. Au bout de l’allée, un peu inquiets, Paul et Lucienne s’arrêtent. La décision de venir ici s’est pourtant imposée à eux comme une évidence. Une coquecigrue, caressée depuis des années, mais toujours repoussée, par manque de confiance, peur du qu’en-dira-t-on. Les contacts avec leurs congénères, ils aiment ça, ils ont la fibre solidaire. Dans leur quartier, pas une fête de voisins sans leurs quiches, gâteaux et autres tartes à grignoter. Dès les beaux jours, ils partent planter leur tente là où il se passe quelque chose, peu importe l’endroit, pourvu qu’ils soient entourés. Paul n’a jamais supporté la froide tombe des musées, ni le regard bête des citadins indifférents. 
« Bonjour». Le ton amusé de ces salutations les détend.« Il va falloir rapidement adapter la tenue, car ici, on ne badine pas avec ça.» 
Rouge de confusion, Lucienne saisit la main boudinée de son mari et pénètre précipitamment dans le cabanon. Il y fait une chaleur suffocante. Sa robe à bretelles vite retirée, elle aperçoit son reflet dans la glace. Nul doute, son imposant fessier n’est plus adapté à l’étroitesse de ces maillots modernes. Aussi, après un instant d’hésitation qu’elle n’avait pas imaginé si court, elle le fait! Elle enlève tout. Pliant avec soin ses affaires, elle encourage Paul à l’imiter. 
Timidement, ils ouvrent la porte et sortent, libres de tout textile. Ils jettent un œil à droite, à gauche, personne ne semble les remarquer. Pour se donner une contenance, Paul avance en se lissant la moustache; Lucienne aimerait bien s’enfoncer les mains dans les poches, mais évidemment… 
Autour d’eux, chamailleries et rigolades nourrissent un brouhaha infernal, l’odeur de la merguez chatouille les narines, dans un coin, la balle du petit dernier s’invite dans le taboulé de grand-père; cela leur est familier, sauf qu’ici… tout le monde est nu! 
Dès le lendemain, on vient les chercher pour une « randonue» : chaussures de marche… et rien d’autre! La troupe chemine, on regarde les fleurs, on butine. Les orties profitent des chairs offertes, les moustiques aussi. Plus un bruit hormis le concert odorant du mistral dans les touffes de thym. La sensation du soleil sur la peau, le sentiment de liberté, Lucienne en a des frissons. Nous sommes tous plus ou moins écologistes, l’air du temps nous y pousse autant que la raison, mais aujourd’hui, avec ce qui sera certainement leur antépénultième expérience, le couple comprend. 
A leur retour, les critiques fuseront peut-être. On dit toujours que le ver est dans la pomme, et si, en réalité, il était simplement dans l’œil de l’observateur, qui, par crainte ou par lâcheté, ne pouvait tolérer la longue liste des joies d’autrui? 
Paul et Lucienne, on peut tout leur enlever, sauf leurs vacances, c’est leur liberté. 
Aux détracteurs, ils parleront du camping naturiste des « Orties», ils raconteront l’histoire de cette herbe aux fleurs peu visibles, mal aimée parce qu’urticante, dérangeante; elle représente pourtant la nature à l’état pur, la puissance de la vie, et surtout, pas snob, elle pousse absolument chez tous ceux qui veulent bien lui laisser une chance de s’épanouir. 
Mais voilà que les rochers rosissent, caressés par le soleil du soir; il est l’heure de mettre les sardines sur le barbecue, d’inviter des amis, et de partager la nuit.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 10:47 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mita
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 12:28 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Trèq sympathique et d'une belle plume
assez tendre aussi, j'ai bien aimé ce ton qui est à peine moqueur
(même si j'ai voté aussi pour des textes plus acides)
bon, l'esprit coluche (esprit es-tu là ?) n'y est pas trop selon moi - mais dans mon texte non plus, d'ailleurs.
Mon number deux
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 12:45 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Rien à redire à ce bon texte qui mérite son classement, je dirais comme Mita que j'ai privilégié des textes plus incisifs.
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 573
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 13:18 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Mon N°4 après quelques hésitations. Drôle, bien écrit mais je l'aurais souhaité plus incisif (déjà dit?) Mais la pointe d'originalité (camp de naturistes, personne n'y avait pensé!) me l'a fait rattraper.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
Falbala
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 13:27 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Mon numéro 1!
C'est un texte plaisant, très agréable à lire.
Il est beau dans son écriture et aussi dans les pensées qu'il véhicule.

"ils raconteront l’histoire de cette herbe aux fleurs peu visibles, mal aimée parce qu’urticante, dérangeante; elle représente pourtant la nature à l’état pur, la puissance de la vie, et surtout, pas snob, elle pousse absolument chez tous ceux qui veulent bien lui laisser une chance de s’épanouir. "

Cette métaphore m'a beaucoup plu. J'y vois beaucoup d'intelligence et de subtilité. Sans en avoir l'air, c'est un texte qui a du coffre!
Revenir en haut
Armorique
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 4 152
Localisation: Dinan
Féminin

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 15:51 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Mon numéro 5. C'est l'originalité du traitement du sujet qui m'a attiré. Bien écrit en plus...
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Revenir en haut
Canardo
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 17:38 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Je me suis régalé ! Dans les 5 ! Plus incisif ? Mouais...
Revenir en haut
A rebours
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 18:19 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Une bonne petite randonue (j'adore le mot) chez ds campeurs très spéciaux, d'autant plus appréciée que personne d'autre n'en a fait l'objet principal de son texte (à part une allusion dans "Sauvages campings"). On voyage léger pour une vraie réflexion profonde sur la tolérance, du coup la 2° partie du texte colle encore mieux au sujet proposé. Pas besoin, pour moi, d'être plus incisif que ça...
Revenir en haut
Khéops
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 997
Localisation: Villeneuve St Georges
Féminin Taureau (20avr-20mai)

MessagePosté le: Jeu 16 Fév - 18:22 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Un texte bien écrit que j'ai beaucoup aimé pour son originalité. Il figure dans mon palmarès !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Belphegor
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 17 Fév - 20:02 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Désolé, mais je n'ai pas accroché à l'histoire de nudistes confrontés à cette plante urticante.
Revenir en haut
chrystie
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 19 Jan 2012
Messages: 288
Localisation: souslaplume
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Dim 19 Fév - 22:38 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Un sujet original, traité avec tendresse.
Revenir en haut
sousmarin
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 27 Fév - 01:54 (2012)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie Répondre en citant

Très éloigné de Coluche mais bien agréable à lire…en plus, j’adore le point-virgule…
Rien à dire, c’est du bel ouvrage, les phrases sont ciselées et le texte déroule son…plaidoyer.

Voilà, c'est là que le bât blesse, il y manque du corps (désolé pour le jeu de mot facile), du vécu, des tripes…enfin, quelque chose qui nous réveille les sens (sans démanger) !

PS : Coquecigrue est moyennement placée, antépénultième encore moins.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:46 (2018)    Sujet du message: Plaidoyer pour l'ortie

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Jeu N°78 -> Critiques constructives Jeu N°78 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com