forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

La Chute des corps

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°77 -> Critiques constructives Jeu N°77
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Thu 19 Jan - 09:57 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

La chute des corps

Ça y est.
Tu voles.

A cette heure lumineuse de midi, comme tu es léger soudain, aérien malgré ton quintal, presque beau dans l'air mince de l'hiver. Tu fais l'expérience du mouvement que prennent les corps lorsque, abandonnés à eux-mêmes, ils tombent vers la terre - en l'occurrence notre trottoir. Ta tête quand soudain je me suis entendue dire, il y a un instant, "bon, ça suffit" et que j'ai senti se desserrer l'étreinte de mes doigts sur tes poignets, comment l'onde de choc, de refus, s'est propagée de ton corps à chacun de mes muscles, et quelle bonne fatigue aussitôt. 

Lorsque tu as tourné vers moi ton visage, sidéré, ai-je perçu une forme d'admiration ? oui. Ai-je le moindre regret, tandis que ta silhouette s'éloigne, lentement, si lentement, que tourbillonnent à la même vitesse des objets aussi dérisoires que ton téléphone portable, un mouchoir, la rose de noël que dans ta contorsion finale tu as arrachée avec un de ces jurons dont tu as le secret ? la vitesse dépend-elle du poids du corps ? non, tu ne descends pas plus vite qu'une plume, tandis que se dissolvent nos liens débiles et morbides. Amour, comment résistes-tu à l'air, toi si massif et si fort ? mal, je le crains.

Tourne, vole mon pauvre amour, rien n'amortira le choc, rien ne viendra empêcher l'inexorable chute. J'entends encore ta voix mauvaise qui raille, je te vois enjamber le balcon de notre 7e étage et menacer de sauter, pour t'amuser, pour m'effrayer et m'anéantir, et je sens la peur me submerger, et le dégoût - je ne t'ai jamais dit combien je trouvais écœurante ta façon de manger, de triturer ta dent creuse, de t'endormir dans le fauteuil, de me dire "tu es si maigre", et de me donner de temps à autre un grand effroi. Amour ça n'a pas tourné comme tu le pensais, tes mains ont glissé sur le fer humide au moment où je m'approchais pour te dire arrête, c'est bon, je n'ai eu qu'un instant pour attraper tes poignets, et un autre pour délibérément les lâcher. Je te laisse tomber mon cœur, parce que tu es trop lourd, c'est très simple.

Mon pauvre gars c'est presque fini, sens-tu la peur broyer tes entrailles? Que seras-tu dans un instant, un souvenir, un mauvais rêve, cent kilos qui font un bruit mat en tombant sur le trottoir, en même temps que la rose qui mettra un peu de couleur et de délicatesse au tableau.

J'entends la clameur s'amplifier tandis que tu planes en vociférant, comme toujours. Vois-tu ta misérable vie toute entière défiler ? moi je sens les bras des enfants que nous n'avons pas eus m'enlacer et me bercer enfin, celui qui grandit dans mon ventre et dont tu ne sauras jamais rien applaudit des deux mains. J'ai un peu faim, il reste du chapon dans le four, de la bûche dans le frigo, du champagne dans le magnum et de la tendresse dans mon cœur, malgré ton entreprise de destruction, de la tendresse pour nous deux encore, je te plains un peu, cela fait-il mal de se fracasser sur un trottoir, si je m'ouvrais une bière, goût du réglisse, brûlure délicieuse dans la gorge et puis l'ivresse, la légèreté, enfin seule.

Un cri immense monte du trottoir, nous y sommes mon amour, c'est le moment, serre les fesses et montre-toi à la hauteur. Est-ce que je crie comme une hystérique du haut de mon balcon ? Non, j'observe tranquillement comment tu t'y prends pour finir.

Et j'espère que tombant des nues et de la fenêtre, tu auras pour une fois l'élégance de ravaler ton acte de naissance et ta rancœur en silence.
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 19 Jan - 09:57 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Gaspard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 11 Jun 2010
Posts: 228
Masculin

PostPosted: Thu 19 Jan - 11:28 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

ll reste du chapon dans le four, de la bûche dans le frigo, du champagne dans le magnum et de la tendresse dans mon cœur

Fais moi une place au fond de  ton zeugme

Ceci dit, a relecture, même si je n'ai pas voté pour (je ne me suis occupé que des zeugmes), ce texte est mon préféré.
_________________
« Vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne.
Jean-Jacques Rousseau
Back to top
Visit poster’s website
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Thu 19 Jan - 11:39 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

Forme un peu trop dialoguée pour un monologue... même si cela peut se justifier. Dis-moi, pourquoi mets-tu des minuscules après le point d'interrogation ?

Last edited by A rebours on Thu 19 Jan - 20:37 (2012); edited 1 time in total
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Thu 19 Jan - 11:45 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

Mais parce que c'est une ponctuation forte, et qu'après, on met une majuscule, comme après un point, si il termine la phrase.
Enfin c'est ce que j'ai appris quand j'étais... correctrice !
mais me relisant, j'avoue avoir eu un usage légèrement anarchique de la majuscule !
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,175
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 19 Jan - 12:22 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

"Il reste du chapon dans le four, de la bûche dans le frigo, du champagne dans le magnum et de la tendresse dans mon cœur"l
Comme Gaspard, j'ai craqué pour cette merveilleuse phrase. Ecriture magistrale. Pourquoi je n'ai pas classé ce texte? Parce que je ne suis pas convaincue que ce soit un monologue.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
LaBelleLNA
Conjonction volubile

Offline

Joined: 15 Oct 2010
Posts: 740
Localisation: Pyrénées Orientales
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

PostPosted: Thu 19 Jan - 16:02 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

Mon numéro deux

J'ai aimé le côté très visuel de l'histoire, j'ai pu imaginer sans mal le quintal voler en douceur jusqu'au sol pendant que cette femme fait le point
J'ai particulièrement aimé la phrase : "moi je sens les bras des enfants que nous n'avons pas eus m'enlacer et me bercer enfin" ... mais c'est tout personnel ...
_________________
J'ai abandonné le jardinage quand j'ai constaté que je coupais les vers de terre en deux.

Albert Einstein
Back to top
Armorique
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,525
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Thu 19 Jan - 17:46 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

Mon numéro 6. La scène au ralenti est très bien relatée. Pour moi le monologue est bien présent mais il se situe en même temps que l'action et non après le meurtre.
"tu auras pour une fois l'élégance de ravaler ton acte de naissance et ta rancœur en silence." j'ai beaucoup aimé ce deernier zeugma de conclusion.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Back to top
tomceben
Guest

Offline




PostPosted: Thu 19 Jan - 18:50 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

J'ai bien aimé l'idée qu'elle aurait pu le sauver (même si cela aurait été difficile en raison du quintal) Dans mon palmarès.
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Thu 19 Jan - 20:38 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

Rectification apportée (outre le "s"...) Mita, je voulais parler des minuscules ! Sinon, je n'aurais pas posé la question... Oups...  Embarassed
Back to top
nordiste
Adjectif enthousiaste

Offline

Joined: 30 Oct 2010
Posts: 65
Localisation: NORD
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

PostPosted: Thu 19 Jan - 22:09 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

Mon n°4, pour les passages cités plus haut et le dernier zeugma très efficace en "conclusion".
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,899
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Fri 20 Jan - 06:43 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

Très belle narration de cette chute au ralenti. Mais je n'ai pas été convaincue par le zeugma s'il est constitué par la dernière phrase : que veut dire "ravaler ton acte de naissance" ? Shocked
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
Tobermory
Conjonction volubile

Offline

Joined: 26 Sep 2011
Posts: 538
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Fri 20 Jan - 07:23 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

C'est une variation sur l'expression populaire " avaler son bulletin de naissance" ( = mourir)
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Back to top
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Fri 20 Jan - 10:54 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

Pour moi ce n'est pas un monologue car c'est la deuxième personne qui domine dans ce texte. Ceci dit, c'est très bien écrit.
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,899
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Fri 20 Jan - 11:37 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

Tobermory wrote:
C'est une variation sur l'expression populaire " avaler son bulletin de naissance" ( = mourir)


Je ne l'avais jamais entendue ! Very Happy
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
Hégésippe
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,456
Localisation: Auderghem
Masculin

PostPosted: Fri 20 Jan - 12:05 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

C'est très joliment écrit. Ce qui m'a un peu gêné (et là, je manque sans doute d'imagination), c'est le ralenti dont je ne parviens pas à percevoir comment il est possible.
Back to top
sophax
Conjonction volubile

Offline

Joined: 02 Jan 2012
Posts: 379
Localisation: Toulon
Masculin

PostPosted: Sat 21 Jan - 16:09 (2012)    Post subject: La Chute des corps Reply with quote

Jolie patte, accrocheuse, méchante et drôle. Numéro 2 dans mon vote. Je suis tout à fait fan du "Et j'espère que tombant des nues et de la fenêtre."
_________________
Il n'y a pas de chemin, il n'y a que cheminer.
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 07:50 (2019)    Post subject: La Chute des corps

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°77 -> Critiques constructives Jeu N°77 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group