forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Puisqu'il faut tuer

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°77 -> Critiques constructives Jeu N°77
Previous topic :: Next topic  
Author Message
aqua
Guest

Offline




PostPosted: Wed 18 Jan - 20:26 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

Puisqu’il faut tuer…
 

Bon. Eh bien voila ! C’est fini ! Comme des grandes vacances enfin arrivées. Plus de soucis quant à l’avenir. Entre le passé qui est mort et le présent devenu moribond, l’avenir est inutile et n’a pas de sens. Rien à envisager. Plus de projets. Même plus d’envie.
Comme un animal dans un zoo, je vais survivre en laissant couler des jours et des nuits qui glisseront sur moi. Serai-je de ceux qui vont et viennent d’un mur à l’autre ou de ceux qui restent prostré dans un coin de la cage ? On verra bien à l’usage mais, au fond, je m’en fiche.
Ils vont bientôt revenir me chercher pour m’interroger à nouveau et je suis détendu. Serein même. Rien ne m’inquiète ni ne m’intéresse plus. Ce que je devais faire a été fait et j’ai compris que c’était le bout de ma route. Ce qu’il reste dorénavant à vivre ne me concerne plus, mon corps s’en accommodera bien sans moi. Moi, je me contenterai juste de le nourrir. Quoique…
J’ai une (la dernière ?) pensée pour ma petite famille. L’ultime image qui subsiste d’eux c’était triste et au petit déjeuner : L’un avait le nez dans ses céréales, l’autre tapotait frénétiquement sur son téléphone.
Leur mère venait de disparaître de mes pensées et dans la salle de bain. Partie se pomponner avant de s’en aller exhiber ses cuisses et son décolleté dans le cabinet d’avocat qui l’emploie.
J’ai haussé les épaules et suis sorti de la cuisine. J’ai pris mon manteau, mis mes souliers et je suis parti sans qu’aucun ne m’ait dit un mot. Depuis quand suis-je devenu invisible à leurs yeux ?
Je viens de m’étendre sur le banc de ciment. Il se trouve que je suis seul. Il n’y a pas de bruit. C’est reposant après le vacarme et l’agitation des dernières heures. Je joins les mains et ferme les yeux pour jouir de ce calme de tombeau. Ici, c’est un peu comme dans un monastère : Couche dure et murs nus. Silence et immobilité. Enfermement. Il m’est arrivé plusieurs fois d’envisager comme une délivrance une retraite définitive dans un cloître. Cela m’aurait-il sauvé ? Le destin a décidé autrement, me faisant prendre une autre voie…C’était hier matin ou ce matin ? Je ne sais plus. Cette garde à vue m’a fait perdre la notion du temps et je n’ai pas idée de l’heure. C’est un confort que je découvre. Mon luxe sera désormais de flotter sans attache dans le temps.
Lorsque j’ai quitté la maison comme un fuyard, je me suis mis à errer dans les rues du centre ville à l’heure et au lieu de partir travailler. Un besoin de ne plus faire comme les autres jours ? La nécessité de sortir du carcan ? De casser, de détruire aussi...De diriger moi même mon destin en maîtrisant, un instant seulement, l’anéantissement de quelque chose. Fut-ce dans ce but, encore non compris ni même prémédité, que j’avais emporté le FM de fabrication soviétique acheté un jour dans une cave glauque ? Je me souviens m’être étonné sur la place de la Mairie de l’avoir en main.
Des enfants et leurs mères devant l’école, le marché, des passants, un autocar de touristes, le curé devant l’église en face. Posément, sur eux tous, j’ai vidé les cinq chargeurs. Comme à une sorte de fête foraine, sans peluche ni poupée à gagner.
Tout ce qui encadra ces instants là, intenses, enivrants, euphoriques, n’a ni valeur ni importance. L’action a supprimé tout ce qui a été avant eux, qui m’a tant pesé, et elle a anéanti tout ce que j’aurais pu être après, dont chaque rafale m’a affranchi.
Maintenant, rien ne peut plus exister, hors ce qui m’attend au delà. Peut-être.
Back to top
Publicité






PostPosted: Wed 18 Jan - 20:26 (2012)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Thu 19 Jan - 09:47 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

J'ai d'abord apprécié le titre, puis le pétage de plomb, l'ivresse du mal, et le calme tranquille du monologue, en opposition avec le carnage supposé. J'ai d'ailleurs aussi apprécié le fait que libre cours soit laissé à notre imagination quant au carnage.
C'est bien écrit, et non dénué d'humour (votre femme vous énerve ? Vos enfants vous sortent par les trous de nez ? sortez dans la rue et tuez tout ce qui bouge !).
Bon les zeugmes m'ont semblé un peu fastidieux, c'est vrai, avec de et dans, et l'avant dernière phrase est un peu lourde de construction, je trouve. Mais ne chipotons pas !
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Thu 19 Jan - 11:11 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

Nous sommes bien plongés dans la pensée du personnage, mais trop sinueuse à mon sens pour que je la comprenne bien. Des fautes, ou coquilles, m'ont aussi fait écarter ce texte.
Back to top
Gaspard
Conjonction volubile

Offline

Joined: 11 Jun 2010
Posts: 228
Masculin

PostPosted: Thu 19 Jan - 11:14 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

exhiber ses cuisses et son décolleté

Est-ce le zeugme ?
_________________
« Vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne.
Jean-Jacques Rousseau
Back to top
Visit poster’s website
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Thu 19 Jan - 11:44 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

Ca n'en est pas un, normalement...
Back to top
Tobermory
Conjonction volubile

Offline

Joined: 26 Sep 2011
Posts: 538
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Thu 19 Jan - 11:53 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

En revanche Leur mère venait de disparaître de mes pensées et dans la salle de bain en est un.
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Thu 19 Jan - 11:54 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

c'était plutôt leur mère venait de disparaître de mes pensées et dans la sdb, non ?
bon, j'ai un dromadaire au four, je reviens lire plus tard
Back to top
Mita
Guest

Offline




PostPosted: Thu 19 Jan - 11:54 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

ouh punaise je fus devancée
Back to top
Tobermory
Conjonction volubile

Offline

Joined: 26 Sep 2011
Posts: 538
Localisation: Montpellier
Masculin Gémeaux (21mai-20juin)

PostPosted: Thu 19 Jan - 11:59 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

En plus, moi je l'avais trouvé même avant de voter ! Mr. Green
_________________
Entre le départ et l'arrivée, il reste beaucoup de place pour le doute.
Anita Brookner
Back to top
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,300
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Thu 19 Jan - 12:50 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

Ce texte ne m'a pas toujours paru clair... Pourtant j'aimais bien l'idée de départ.
Back to top
Jean Pierre19
Guest

Offline




PostPosted: Thu 19 Jan - 14:51 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

Violent mais bien raconté !
Back to top
Armorique
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 4,525
Localisation: Dinan
Féminin

PostPosted: Thu 19 Jan - 17:27 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

La folie meurtrière est très bien décrite. La première partie est peut-être un peu longue.
_________________
Il vaut mieux qu'il pleuve aujourd'hui qu'un jour où il fait beau. Pierre Dac
Back to top
LaBelleLNA
Conjonction volubile

Offline

Joined: 15 Oct 2010
Posts: 740
Localisation: Pyrénées Orientales
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

PostPosted: Thu 19 Jan - 18:06 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

Trop violent à mon goût
_________________
J'ai abandonné le jardinage quand j'ai constaté que je coupais les vers de terre en deux.

Albert Einstein
Back to top
danielle
Administrateur

Offline

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,175
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Fri 20 Jan - 15:39 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

Ne m'a pas toujours paru très clair.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
aqua
Guest

Offline




PostPosted: Fri 20 Jan - 18:35 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

VIOLENT: Ben, il fallait tuer non? (D'où le titre). Et les commentaires à l'énoncé du sujet réclamaient du sang...Maintenant qu'il y en a, il y a des fines bouches ?

PAS CLAIR: Désolé...le monologueur est quelqu'un de tortueux, de trouble et de foncé, ça n'a pas aidé à faire clair peut-être.

2nd zeugme: "L’ultime image qui subsiste d’eux c’était triste et au petit déjeuner"

Des fautes, ou coquilles, m'ont aussi fait écarter ce texte": Un éclairage svp! Je les trouve pas!

Merci les gens.

Back to top
LaBelleLNA
Conjonction volubile

Offline

Joined: 15 Oct 2010
Posts: 740
Localisation: Pyrénées Orientales
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

PostPosted: Fri 20 Jan - 18:46 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

"... au petit déjeuner : L’un avait ..."
"... dans un monastère : Couche dure ..."

: pas de majuscule après un deux points

à part ça je ne vois pas de grosses (ni même de petites) fautes ...

Ce zeugma "L’ultime image qui subsiste d’eux c’était triste et au petit déjeuner" je le trouve un peu juste ... un peu pauvre sans doute l'emploi du verbe être ...
Je me demande même si on peut le qualifier de zeugma ?
_________________
J'ai abandonné le jardinage quand j'ai constaté que je coupais les vers de terre en deux.

Albert Einstein
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,899
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Fri 20 Jan - 18:51 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

J'avais noté qq fautes, minimes : prostrés - avocats - salle de bains
ainsi que la succession d'un singulier et d'un pluriel, un peu dérangeante, dans "plus de projets, ou plus d'envie"
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
LaBelleLNA
Conjonction volubile

Offline

Joined: 15 Oct 2010
Posts: 740
Localisation: Pyrénées Orientales
Féminin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre

PostPosted: Fri 20 Jan - 18:55 (2012)    Post subject: Puisqu'il faut tuer Reply with quote

Bravo ! J'ai pourtant relu attentivement (que je croyais) ... Embarassed
_________________
J'ai abandonné le jardinage quand j'ai constaté que je coupais les vers de terre en deux.

Albert Einstein
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 07:59 (2019)    Post subject: Puisqu'il faut tuer

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> JEU N°77 -> Critiques constructives Jeu N°77 All times are GMT + 1 Hour
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group