forum du cercle maux d'auteurs Forum Index

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Vanité

 
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Le jeu N°68 -> Critiques constructives Jeu 68
Previous topic :: Next topic  
Author Message
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Thu 12 May - 11:16 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Vanité

Une touche de noir, une seule. L’œuvre s’achève. Il recule de quelques pas, observe, scrute l’imperfection, traque la finition, mais esquisse finalement un léger sourire. Son talent ne lui manque jamais. De la noirceur de la vie, il n’ignore aucune nuance, aucune cause ni effet, et sait, effroyablement affirme-t-il, la coucher sur la toile tendue de ses doigts agiles. Il y noie les joies, étouffe l’espérance, crie les plaintes éperdues. Des abîmes de l’âme, la moindre tentation se retrouve prise au piège des huiles qui les figent dans leur embarras le plus grossier. Les bouges terrestres se mêlent au Tartare du passé.
Combien de têtes a-t-il tranché ? Quel coupable n’a-t-il ignoré ? Ses anges narquois amorcent un sourire sournois qui terrifie les innocents. Son jeune modèle ivre figure un homme prêt à bondir sur le voyeur qui le dévisagerait. Son cavalier surgit de la pénombre sur une monture farouchement endiablée qui piétine ses victimes. Ses saints vous fixent d’une manière si impudique que le fidèle se détourne. Une corbeille de fruits s’offre, peccamineuse, étrangement charnelle entre les mains d’un bel alangui. Les musiciens fomentent un complot, les femmes se querellent, un reflet tend un piège sur fond d’inquiétante pénombre. Que de crucifiements, décollations, sacrifices, peints avec délices ! Que de grimaces gémissantes, visages tordus par la douleur, regards convulsés ! La vanité envahit ses œuvres par l’obscurité qui enveloppe les humains, tels des fantômes condamnés d’avance. A l’image de ses anges, il se repaît des décors dérangeants.
Un jour pourtant, une dame requiert son talent, le désire, lui seul, pour la glorifier par son art. De cette grâce, il s’éprend alors, piégé par une beauté diaphane dont il n’a jamais travaillé les teintes élégantes. La vivacité lumineuse de son air le fascine, l’éclat de ses yeux, leur profondeur vertigineuse, inspirent le pinceau qui voudrait la coucher sur une douce toile. Un brûlant enthousiasme le dévore, il s’emploie à lui faire traverser son corps jusque dans ses doigts et travaille encore et encore, vif le jour, exténué la nuit. Il dessine et redessine formes et détails, ose les imperfections. Il s’y adonne plus que pour aucune autre création, à en perdre une âme déjà vendue. Des jours et des jours passent.
Ultime touche. L’artiste, épuisé, le pinceau lié à la main, porte sur son œuvre un regard entier, pour la première fois depuis des semaines de labeur obstiné, n’osant la saisir dans son ensemble. Il n’a eu de cesse de laisser la ferveur se distiller au travers de la peinture.
Hélas ! Un portrait. Rien de surprenant à vos tristes yeux aveugles ! Votre cécité le confond, tandis que pour lui, ce ne peut se résoudre à une simple belle image. Les rouges doivent crier la fulgurance de sa passion, la fraîcheur des roses sa timidité. Où ce vert a-t-il égaré la clarté ? Magnifique, elle l’est, mais si étrangère à la sienne. Terne, sombre. Tellement autre. Et ce regard… Nulle profondeur ne réfléchit l’âme adorée.
Il jette le pinceau qui se détache de sa main comme se brise la pierre. Il en a peint une autre. Son talent est bien vain s’il ne peut figurer une beauté lumineuse. C’est un homme de la nuit, cet artiste infidèle, incapable de créer l’image de celle qui ne porte aucune noirceur !
Back to top
Publicité






PostPosted: Thu 12 May - 11:16 (2011)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Thu 12 May - 11:43 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Je viens de relire ton texte, A Rebours. Comme d'habitude la langue est maîtrisée, recherchée. Le portrait de l'artiste maudit, perfectionniste, traquant la noirceur, tremplin de son inspiration est intéressant. Un bémol au niveau du titre, peut-être un titre plus tourmenté aurait-il mieux convenu ?
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,899
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Thu 12 May - 13:00 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Dans ma première sélection : texte bien écrit, comme tous ceux d'A rebours, qui m'a appris le sens du mot peccamineux au passage Embarassed
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
stipe
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 921
Localisation: voiron
Masculin

PostPosted: Thu 12 May - 13:01 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

très belle écriture, comme toujours. Mais je suis un éternel butor et n'ai pas été sensible à cet artiste tourmenté.

je pense qu'étant donné ta dextérité et ton aisance avec la jolie langue, tu pourrais te passer de l'expresion "beauté diaphane", que je classe au rang des "néons blaphards" ou du "silence assourdissant"... Des expressions journaleuses, passe-partout.
d'ailleurs, il me semble que ce mot "diaphane" a aussi été utilisé dans le texte "Jack", c'est dire si j'ai raison ! Mr. Green
Back to top
Visit poster’s website
Shéhérazade
Guest

Offline




PostPosted: Thu 12 May - 15:25 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Magnifique portrait d'un peintre de l’obscur. La lumière est pourtant là, omniprésente, mais elle tombe brutalement sur des visages tourmentés, des bouches noires.
Atmosphère pesante, combat du jour et de la nuit, fragilité de l'artiste, ce texte très travaillé est une petite oeuvre d'art ! Mon numéro 2.
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Online

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,556
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Thu 12 May - 15:32 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Décidément, ne le prends pas mal, A rebours, mais j'ai un peu de mal à apprécier ton écriture : pas assez sobre à mon goût et puis, quand je te lis, je me sens ignare :il y a trop de mots que je ne connaissais pas : peccamineuse, décollations ... !!!
Back to top
ptit lu
Modérateur

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 7,189
Localisation: Grenoble
Féminin

PostPosted: Thu 12 May - 16:04 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Bien écrit mais je n'ai pas accroché au thème, cette fois-ci.
J'ai trouvé l'expression "une simple belle image" moins recherchée, moins originale que les autres. C'est dommage, en même temps c'est un détail.
Back to top
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Thu 12 May - 18:33 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Un texte excellemment écrit sans aucun doute, dans une langue d'une grande richesse, mais que j'ai trouvé un peu obscur tout de même. En le lisant j'ai pensé au Portrait de Dorian Gray et à la Peau de Chagrin, même si ce n'est pas la même histoire.
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Thu 12 May - 18:37 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Merci pour vos remarques ! En ce qui concerne le titre, c'est vrai que l'on pourrait attendre quelque chose de bien plus fort, comme "Noire torture", j'ai choisi là d'attirer l'attention sur l'échec de l'artiste, mais avec du recul, c'est moins efficace, c'est vrai.
Ravie de vous apprendre des mots, je regrette que certaines expressions soulignées par Stipe soient si utilisées que de jolis mots passent pour lieux communs. Diaphane est un terme que j'aime pourtant. Quant à l'expression que tu cites, Ptit Lu, la banalité est justement là pour montrer à quel point l'artiste a échoué dans son oeuvre, je pense. J'aurais pu le développer, mais hélas, il n'y avait plus de place pour développer la fin !
Shéhérazade, quelles belles lignes pour mettre des mots sur mon texte ! J'y reconnais presque le peintre qui m'a inspiré.


D'ailleurs, avis à vous tous : trouvez donc ce peintre célèbre grâce aux oeuvres évoquées... !
Back to top
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Thu 12 May - 18:40 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Je pense à Goya. Est-ce lui ?
Back to top
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Thu 12 May - 18:41 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Ou peut-être Bosch ?
Back to top
Jean Pierre19
Guest

Offline




PostPosted: Thu 12 May - 18:47 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

J'ai pensé au Caravage, par rapport au moins à deux tableaux célèbres dont le thème est repris dans ton texte : la flagellation du Christ et Judith décapitant Holopherne...
Back to top
Hélène
Guest

Offline




PostPosted: Thu 12 May - 20:39 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Moi aussi j'ai immédiatement pensé à Jérôme Bosch, et même si tu ne pensais pas à lui, je trouve que tes deux premiers paragraphes sont particulièrement réussis, et représentatifs de sa peinture, ce qui m'a fait voter pour ton texte sans hésiter, même si j'aime souvent un style un peu plus épuré. : )
Back to top
danielle
Administrateur

Online

Joined: 21 May 2010
Posts: 12,034
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

PostPosted: Thu 12 May - 23:11 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Décidément, je ne m'y ferai jamais. Tant pis, j'y vais avec mes gros sabots! C'est comme toujours superbement écrit, mais parfois obscur et précieux. C'est le genre de textes qui fait que la lectrice que je suis se sent toute petite, pour ne pas dire un peu bête. D'où malaise...
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Fri 13 May - 10:25 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Bravo Jean-Pierre ! Tableau sur mon blog, de cette décollation ! Vous reconnaîtrez aussi d'autres tableaux du Caravage dans le même paragraphe...
Mais non Danielle, pas bête ! Nos goûts sont justes différents, mais ces jeux nous permettent aussi de nous ouvrir !
Back to top
janis
Conjonction volubile

Offline

Joined: 05 Jun 2010
Posts: 3,955
Localisation: bretagne
Féminin

PostPosted: Fri 13 May - 13:28 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Je crois que j'aurais écrit "combien de têtes a-t-il tranchées"...Mais peut-être les deux orthographes sont-elles possibles...
Ce détail mis à part, j'ai lu et relu Vanité avec attention et, si j'ai été sensible au mouvement de ce texte qui traduit certains moments de l'élan créateur du peintre, j'ai été rebutée par certains passages dont je n'ai pas toujours saisi le sens. Par exemple, je n'arrive pas à comprendre ce que signifient les phrases:" Des abîmes de l’âme, la moindre tentation se retrouve prise au piège des huiles qui les figent dans leur embarras le plus grossier. Les bouges terrestres se mêlent au Tartare du passé."
Je suppose que ce texte est une très bonne analyse de l'oeuvre du peintre mais qu'il ne peut être vraiment apprécié que si l'on a la chance d'avoir la dite oeuvre sous les yeux. J'ai pensé qu'il s'agissait d'un brillant commentaire qui ne s'adressait qu'à des connaisseurs, et je n'ai pas pu apprécier cet univers auquel je n'étais pas initiée . Finalement j'ai eu une impression proche de celle que Danielle a exprimée plus haut et je n'ai pas retenu ce texte dans mes choix.
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,899
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Fri 13 May - 14:01 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

"combien de têtes a-t-il tranchées",je me suis posé la même question !
Mais il m'a semblé me rappeler un fil dans lequel j'avais posé une question analogue et qui avait obtenu qq réponses d'érudits (dont Tyu)... que j'ai oubliées Embarassed
Je serai donc intéressée par d'éventuelles confirmations...
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Fri 13 May - 14:29 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

J'écrirais aussi : combien de têtes a-t-il tranchées. Le problème avait été soulevé à propos de verbes comme coûter qui admettent deux orthographes : combien d'euros cela a-t-il coûté ou coûtés
Le verbe trancher ne me semble pas être de même nature.
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Fri 13 May - 14:59 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Je pense que l'adverbe de quantité (combien) donne la possibilité de ne pas accorder le participe passé.
Back to top
Tyu
Conjonction volubile

Offline

Joined: 07 Jun 2010
Posts: 1,618

PostPosted: Sat 14 May - 16:49 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

citation : il y a trop de mots que je ne connaissais pas : décollations ... (Dame Tonina)

Voyons, Dame Tonina ! C'est tout simple : vous savez ce qu'est une collation (un goûter, un mâchon, un souper, un en-cas, un quatre-heures, un five o'clock tea etc.), eh bien, une décollation est tout simplement le contraire d'une collation (préfixe « dé» faire/défaire). C'est donc une sorte de punition infligée à une personne. Celle-ci regarde des gens se taper la cloche sans avoir le droit de prendre part à la bonne bouffe.
Certains trouvent cela tellement insupportable qu'ils en perdent la tête.
Back to top
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Offline

Joined: 06 Sep 2010
Posts: 4,899
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

PostPosted: Sat 14 May - 18:13 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Voici une définition qui pourrait aller s'installer sur le topic "Jeu des définitions" !  Very Happy
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Back to top
Visit poster’s website
la mite au logis
Guest

Offline




PostPosted: Sat 14 May - 18:22 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Il faudrait en proposer une pour "peccamineuse" !
Back to top
Marixel
Conjonction volubile

Offline

Joined: 20 Jan 2011
Posts: 5,296
Localisation: ...
Féminin

PostPosted: Sat 14 May - 19:04 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Ah oui si je connaissais le sens de décollation, je ne connaissais pas celui de peccamineuse.
Back to top
A rebours
Guest

Offline




PostPosted: Sat 14 May - 21:44 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Dites-moi, on profite de mon texte pour jouer au jeu des définitions, c'est vilain, ça !  Mr. Green
Back to top
Tonina
Conjonction volubile

Online

Joined: 04 Jun 2010
Posts: 3,556
Localisation: Seine et Marne
Féminin

PostPosted: Mon 16 May - 10:30 (2011)    Post subject: Vanité Reply with quote

Merci, Tyu, suis-je donc bête ....
Back to top
Contenu Sponsorisé






PostPosted: Today at 10:17 (2019)    Post subject: Vanité

Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    forum du cercle maux d'auteurs Forum Index -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Le jeu N°68 -> Critiques constructives Jeu 68 All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Create my own forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group