forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum

forum du cercle maux d'auteurs
Ouvert à tous les passionnés de lecture et d'écriture!

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Vivre pour ne jamais mourir

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Le jeu N°65 -> Critiques constructives jeu 65
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jean Pierre19
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Mar - 12:26 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Vivre pour ne jamais mourir 

Et si demain, je n'étais plus là, ni toi?
Et si demain nous devions regretter amèrement les années cachées là-bas, derrière la colline ?
Si la destinée daignait oublier un instant que nous ne sommes que de pauvres pantins de chiffons et quelle consente à provisoirement nous rayer de sa liste, nous ne clamerions pas tout haut la chance que nous avons mais nous le penserions très fort.
Nous prendrions peut-être enfin les choses pour ce qu'elles sont, pour leur sens profond et non pour ce qu’elles sont censées valoir.
Nous dormirions peu, nous ferions des voyages à deux, car nous saurions que chaque minute compte et que le temps perdu ne se rattrape guère. Nous marcherions quand les autres, essoufflés par l'emballement inexorable de leur vie, s’arrêteraient. Nous ouvririons nos yeux au monde quand les autres s’endormiraient. Nous saurions écouter les paroles de nos semblables avec la même gourmandise au fond des yeux que lorsque paraît le dessert des dimanches des jours de fête.
S'il nous arrivait des rancœurs suries, des scories tenaces, des douleurs revenues du diable vauvert, nous les graverions sur la neige de nos hivers et attendrions que le soleil levant veuille bien les effacer. Nous offririons les plus belles roses de notre jardin aux amis de passage afin qu'ils en conservent la fragrance subtile et les pétales séchés, nos musiques intemporelles à la lune posée sur les monts et aux étoiles innombrables des nuits d'été et «Nevermore» de Verlaine à celles et ceux dont le cœur va vibrer pour la première fois aux vertiges de l'amour... Nous confierions une fois encore nos cheveux blancs et nos visages creusés au moule patiné qui a su les accueillir au temps de leur jeunesse...
Si ce soir je me disais que c’est la dernière fois que tu t’endors à mes côtés, je te serrerais plus fort dans mes bras et je me ferais le gardien sourcilleux de ton corps et de ton cœur, Si je savais que c’est la dernière fois que je rêve de toi, je me réveillerais pour t'enlacer avec la vigueur impatiente de mes vingt ans et pour entendre frissonner une dernière fois les mots d'amour que tu savais inventer rien que pour moi.
Si, épousant nos désirs, notre vie se prolongeait, nous ferions en sorte de ne pas passer un seul jour sans dire aux gens que nous les les aimons. Nous serions infiniment heureux de cet amour offert.
Nous montrerions aux hommes à quel point ils se trompent lorsqu’ils pensent qu’ils cessent d’aimer lorsqu’ils vieillissent. Car le désamour n'est-il pas la première manifestation de la mort ?
Vers la fin de sa vie, mon père, qui fut un de ces soldats de 40 qui troquèrent leur uniforme contre une tenue de prisonnier, préférait me confier ses pensées secrètes plutôt que me parler de sa guerre. Des pensées qui ont fait souche en moi et qui valent conclusion définitive: « Tu sais petit, ces années de fer m'ont au moins appris quelque chose : la mort ne vient pas de la vieillesse, mais de l’oubli et le temps passe d'hier en demain à une vitesse que tu n'es même pas capable d'imaginer... Ainsi donc vis ! Intensément ! En conjuguant l'amour et remisant les haines car celui qui ne vit que de haine ne connaît jamais le bonheur et passe de fait à côté de sa vie..."
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 2 Mar - 12:26 (2011)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
PolluxLesiak
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 06 Sep 2010
Messages: 4 892
Localisation: Lyon
Féminin Bélier (21mar-19avr)

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 12:34 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Un très beau texte - de ceux qui ferait fondre toute femme qui en serait la destinataire !  Embarassed
Je me suis régalée à cette lecture, que j'ai placée en numéro 4 mais qui aurait aussi bien pu remonter d'un cran tant le choix m'a été difficile entre tous.
Un petit bémol, l'"ambiance" qui se casse un peu avec le dernier paragraphe (Vers la fin de sa vie ...) ; en même temps je reconnais qu'il justifie le début du texte, alors je ne suis pas sûre de la validité de mon commentaire...
Bravo Jean-Pierre ! Okay
_________________
Lyon insolite...
Association Cœurs de Lyonnes
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Jean Pierre19
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Mar - 13:52 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Rassure-toi, PolluxLesiak, en relisant mon texte, j'ai ressenti la même rupture. Mais bon, c'était écrit, ça ne m'a pas semblé non plus constituer un handicap majeur, alors j'ai laissé en l'état... Merci en tout cas pour tes commentaires.
Revenir en haut
GAMEY
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Mar - 16:44 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Une belle écriture au service d'un discours "à la Ronsard".
Revenir en haut
Shéhérazade
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Mar - 17:10 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Quel beau message d'espérance ! C'est vrai que si l'on trouve de la joie au jeu de la vie, on ne vieillit pas, on avance tout simplement dans le temps. Pour toutes ces raisons, je t'ai classé en n°3.
Revenir en haut
nono84
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2010
Messages: 375
Localisation: saint-saturnin-les-apt
Masculin

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 17:35 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Jean Pierre, tu as une très belle écriture. De plus j'ai le sentiment que nos deux textes ont "quelque chose" de commun...L'image d'un vieux couple qui se tient toujours par la main... Une nostalgie sereine pleine de gratitude et de douceur...
_________________
http://lamaisonduperenoaille.blogspot.com/
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lioubov
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Mar - 17:37 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

J'ai trouvé dans ce texte une belle réflexion sur le temps qui passe et dont la prise de conscience donne toute sa valeur à chacun de nos actes.

Ecriture agréable. Mon n° 2.
Revenir en haut
A rebours
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mer 2 Mar - 19:03 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Mon n°2. Beau texte selon moi, la phrase est très bien amenée, et j'avoue avoir aimé surtout la 2° partie, plus fluide, et encore plus le dernier paragraphe, même si Pollux le trouve en rupture ! Je fais souvent tout à l'envers de vos goûts ! Je me demande si le début n'aurait pas été intéressant en vers libres... As-tu déjà testé, Jean-Pierre ?
Revenir en haut
Marixel
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2011
Messages: 5 296
Localisation: ...
Féminin

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 21:17 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

J'ai aimé la seconde partie ( à partir de "s'il nous arrivait des rancoeurs suries..) moins la première mais un beau texte dans son ensemble.
Revenir en haut
nordiste
Adjectif enthousiaste

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2010
Messages: 65
Localisation: NORD
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mer 2 Mar - 22:20 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Joli texte bien écrit mais trop plein de "bons sentiments et d'intentions". Je l'avais pourtant retenu en "première sélection" notamment parce que ce texte inclut de manière habile la phrase imposée. Et puis j'ai aimé le passage "Si ce soir......inventer rien que pour moi"...
Revenir en haut
djin
Conjonction volubile

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 607
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Mar - 08:27 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Les mots de la sagesse... Un texte riche à l'écriture puissante qui nous invite à la réflexion. Mais quelque chose dans la structure m'a gênée. Un déséquilibre que je suis bien en peine d'expliquer. Comme si certains passages se désolidarisaient des autres. Elle n'est pas claire mon explication ? Pour moi non plus...
_________________
http://www.jacquesflamenteditions.com/dominique-guerin/ http://ska-librairie.net/index.php?id_supplier=75&controller=supplier
Revenir en haut
Jean Pierre19
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Mar - 09:36 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Non A Rebours, je n'ai pas testé les vers libres, mais pourquoi pas, cela peut-être une piste originale.
Revenir en haut
danielle
Administrateur

En ligne

Inscrit le: 21 Mai 2010
Messages: 11 573
Localisation: St Etienne
Féminin Poissons (20fev-20mar)

MessagePosté le: Jeu 3 Mar - 10:21 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Un très beau texte, émouvant, mais je dirais comme Nordiste, presque trop de bons sentiments, de sagesse.

Ma phrase préférée:"Nous montrerions aux hommes à quel point ils se trompent lorsqu’ils pensent qu’ils cessent d’aimer lorsqu’ils vieillissent"

Mais j'ai moins aimé la dernière et son petit côté moralisateur.
_________________
Rêve de grandes choses, cela te permettra d'en faire au moins de toutes petites. J. Renard
http://danielle.akakpo.over-blog.com/
Revenir en haut
ptit lu
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 05 Juin 2010
Messages: 6 660
Localisation: Grenoble
Féminin

MessagePosté le: Jeu 3 Mar - 12:45 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

Comme pour le poème de Janis, c'est une belle déclaration d'amour et c'est bien écrit. Je ne suis pas très fleur bleue mais là je m'incline et vous lis et relis avec plaisir parce que vous dites de belles choses tous les deux sans tomber dans la mièvrerie. C'est juste beau.
Revenir en haut
Belphegor
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Mar - 13:12 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

le mélange des temps m'a beaucoup gêné à la lecture. De plus, certaines phrases un peu "lourdes" m'ont contraint à ne pas retenir ce texte.
Revenir en haut
la mite au logis
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Jeu 3 Mar - 20:31 (2011)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir Répondre en citant

J'ai aimé le texte mais j'ai noté des fautes à :
"quelle consente" : qu'elle consente
 "cœur, Si je savais" : une virgule au lieu d'un point 
"nous les les aimons" : faute de frappe
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:45 (2018)    Sujet du message: Vivre pour ne jamais mourir

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    forum du cercle maux d'auteurs Index du Forum -> ARCHIVES générales -> Archives des jeux d'écriture -> Le jeu N°65 -> Critiques constructives jeu 65 Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | creer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com